Agression du maire de La Rémaudière (Alain Coraud) lors de la fresque humaine du 27 février à Nantes.

Pays Nantais Pays BretonSamedi 27 février à Nantes, lors de la fresque pour la réunification, Adsav le Parti du Peuple Breton fut témoin de l’agression d’un sexagénaire par un groupe extrémiste de gauche dont certains étaient armés de barres de fer et matraque télescopiques dissimulées dans leurs manches (témoignages de sympathisants d’Adsav). Les militants et sympathisants d’Adsav étaient séparés des extrémistes par la police, ils n’ont donc pas pu reconnaître l’agressé ni lui venir en aide lorsqu’il a été roué de coups de pieds dans les jambes et les cuisses.

Le verdict vient de tomber, d’après une dépêche de l’ABP (voir le site) le Breton agressé n’est autre qu’Alain Coraud, maire de La Rémaudière bien connu du mouvement Breton, ce maire breton, fidèle militant de la cause bretonne, qui fit de la prison pour insoumission politique en 1980 (et fut défendu par Amnesty International pour cela), a fait installer le Gwenn Ha Du sur sa mairie et a récemment fait voter des vœux pour la réunification dans sa commune du sud Loire en Pays Nantais.

Le témoignage d’Alain Coraud est édifiant, les membres du groupe l’ayant agressé se sont revendiqués pour certains membres de Breizhistance (extrême gauche bretonne), et 44=BZH a reconnu avoir de ses militants dans ce groupe d’extrémistes. Un des membres du groupe a même déclaré à Alain Coraud que lui n’était pas démocrate du tout et il a alors retourné le revers de son blouson noir pour montrer à Alain Coraud un pin’s composé d’une étoile rouge avec la faucille et le marteau.

Adsav!-P.P.B. s’était déjà déclaré comme étant à la disposition de la victime pour d’éventuels témoignages sur ses agresseurs. Adsav dispose de photos de la manifestation comprenant le groupe d’extrémistes composés entre autres de membres auto-revendiqués de Breizhistance et de 44=BZH. Ces photos sont à la disposition d’Alain Coraud s’il peut reconnaître certains de ses agresseurs.

Adsav!-P.P.B dénonce ces méthodes extrémistes anti-démocratiques, et déplore l’OPA sur la cause bretonne de cette extrême-gauche violente. La réunification est un sujet trop important pour la Bretagne, tous les Bretons et autres de bonnes volonté doivent être les bienvenues à ces manifestation, mais l’organisation de ces événements doit être de la seule responsabilité de l’association Bretagne Réunie, et ne plus inclure de groupuscule politisés, qui plus est ceux qui usent de la violence et de moyens anti-démocratique pour imposer par la force leur idéologie.

Pour Adsav, le Parti du Peuple Breton.

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • Lacuson

    Ne vous formalisez pas si vous ne comprenez pas tout à notre discussion concernant Proudhon avec  »Pierre Joseph ».
    En fait cela est dur à suivre et pourrait paraître incohérent de ma part, puisque :
    – D’une part je cite la critique sans appel que Karl Marx avait porté contre lui en réponse à son ouvrage  »La Philosophie de la misère ».
    Marx qui écrit donc en réponse  »La Misère de la philosophie », où il démontre la crasse ignorance de Proudhon en économie, et le caractère petit-bourgeois de ses théories.
    Il faut bien reconnaître, que le bilan d’une vie de lutte de Proudhon pour construire un modèle cohérent et fonctionnel d’une société plus juste, solidaire et surtout libre, montre toutes ses limites et ne signe que des échecs .
    Mais le fait que cette critique de Proudhon par Marx pourrait tout aussi bien de nos jours, avec le recule historique, s’appliquer aux  »Marxistes »,  »Communistes » et autres  »Trotskistes » est en fait, ce qui en fait toute la  »saveur » …
    – D’autre part, je conclus en disant que, Proudhon est un grand franc-comtois dont il salit la mémoire.
    Donc, ceci mérite un éclaircissement de ma part que voici :
    Pour moi Proudhon est avant tout un franc-comtois et la seule chose qui m’importe réellement chez lui c’est cette honnêteté foncière et cet idéal d’une société d’hommes libres parce que responsables et lucides, idéal intimement lié à la personnalité des  »nations » et des peuples issues du vieux Saint empire Romain et Germanique dont faisait partie la Franche-Comté.
    (Lorsqu’il voit le jour à Besançon, en 1809, il n’y a pas cent cinquante ans – quatre générations – que la province est devenue définitivement française.)
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Holy_Roman_Empire_1648.svg
    http://www.cancoillotte.net/article.php3?id_article=93

    Tout le reste n’est que dialectique verbeuse et masturbation mentale stérile, goût de l’abstraction pur et se suffisant à elle même … curieusement élevée en  »dogme » par une  »élite » qui sait être infiniment matérialiste quand il en va de son intérêt, et dont Karl Marx, issu de la bourgeoisie aisée du négoce était un parfait représentant .

    Le premier (Proudhon) n’était en rien allergique à ce lien qu’est le sentiment d’appartenance  »charnelle » à une nation, et son coté franc-comtois m’est très familier et sympathique.
    Le second (Marx) y était allergique.

  • Yvon

    Difficile de ne pas réagir, même tardivement, au délire, quasi-réglementaire d’une certaine pensée française, de Schiwzgoebels le 7 mars.

    les curés gauchistes remplacent à présent les curés cathos. enfermés dans leurs certitudes, ils n’argumentent pas ils expliquent, sur le ton condescendant de ceux qui « savent ». Peu leur importe d’écrire qu’ils sont en réalités les monstres qu’ils croient combattre, peu leur importe que leurs utopies se soient systématiquement traduites par des périodes d’inhumanités sanglantes, enfin, peu leur importe de travestir la simple réalité, l’agression d’un militant responsable et pondéré, en transformant cela en lutte contre le fascisme. Peu leur importe car ils croient détenir LA vérité et maitriser le verbe, du moins sa forme. Cette technique leur permet de trouver une sorte d’existence sociale, par la définition d’un ennemi diabolisé et l’auto-intronisation en croisé sanitaire de la bien pensance. Après tout, il faut bien que ceux qui ne sont capables que de donner des leçons trouvent une utilité, cela reste préférable aux dérives vers la violence qu’ils montrent systématiquement dès qu’ils s’aventurent dans le concret.

    Une perle : « Surtout en période de crise d’accumulation du capital, de crise des institutions et de crise psychologique concernant la possibilité d’une autre société comme en ce moment, où l’on sait que la haute bourgeoisie doit épurer ses marchés pour faire repartir la machine, le Fascisme trouve son utilité dans cette entreprise ». En fait s’il y a une crise psychologique, c’est peut être que de plus en plus les gens de bon sens se mordent les doigts d’avoir crus aux délires démagogiques des missionnaires gauchistes. Ce que j’adore : « on sait que la haute bourgoisie doit épurer ses marchés », c’est là où s’arrête, s’il en est encore besoin, l’illusion de la réflexion étayée et argumentée. Si les confrontations avec les soi-disants néo-fascistes augmentent c’est surtout que ce genre d’individus, vivant dans un manichéisme confortable, simpliste et justifiant tous les égarements, se retrouve dans la réalité de plus en plus souvent confrontés à des gens qui les ont démasqués. Plutôt que des reproches, ils méritent notre pitié, avec quand même un grand « à bas les cons ». par contre, un reproche à Adsav de s’être laisser cataloguer (et donc enfermer) Extrème-droite, il y a quand même eu des sympathisants du type Hirel. Car entre un rêve d’une société en harmonie avec les diversités historiques et un fantasme d’une société obligée de devenir inhumaine au nom de la soi-disant sauvegarde de l’humanité, je sais que ce que je préfère.

  • Lacuson

    “Périsse la patrie, et que l’humanité soit sauvée.” … ?

    « Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, au Time Magazine et aux autres grandes publications dont les dirigeants ont assisté à nos réunions et ont respecté leur promesse de discrétion pendant presque 40 ans. Il nous aurait été impossible de développer notre plan d’action pour le monde si nous avions été sous la lumière des projecteurs pendant toutes ces années. Mais maintenant, le monde est plus sophistiqué et mieux préparé à la marche vers un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est sûrement préférable à l’autodétermination nationale pratiquée au cours des siècles passés ».

    David Rockefeller discours à la commission trilatérale, juin 1991.

    Curieux tout de même cette convergence de but qu’ont les idiots utiles que sont les ‘’gôchistes’’ -lesquels sont quasi généralement issus de la ‘’bourgeoisie’’ (voir haute bourgeoisie)- avec les hautes sphères de la finance.

    Je me pause également une autre question : qu’est-ce que ces gens ont à voir avec la langue et la culture bretonne et accessoirement la réunification de la Bretagne ?

  • “Le nationaliste breton d’extrême-droite veut planer en homme avide de pouvoir au-dessus des nations ; il n’est que le petit bourgeois, ballotté constamment entre la France et la Bretagne, entre le Droit de l’occupant et le romantisme politique.”

    alors la, on frise le ridicule…

  • Lacuson

    Sortir une citation de son contexte, c’est la trahir.
    Proudhon, faisait encore, contrairement à vous, la distinction entre l’État abstrait, désincarné et purement législatif que vous avez élevé en dogme absolu, et le, les peuples dans la plénitude de leur personnalité et de leur droit à exister.
    Le dogme dont vous vous réclamez est une machine à broyer les peuples et leurs identités, l’on a vu ce que cela a donné en URSS, au Tibet … et dans la France abstraite dont vous vous réclamez.
    Quand a votre diarrhée verbeuse elle est longue comme un jour sans pain, laborieuse (et même fastidieuse), et … déprimante comme un camp de rééducation du goulag.

    PS : Finalement je pense que comme pseudo, celui-ci vous conviendrait bien mieux :
    Lazare Moïsseïevitch Kaganovitch (Лазарь Моисеевич Каганович) (grand ”bienfaiteur” des Ukrainiens).
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Lazare_Kaganovitch

  • Yves Kereozen

    Pitié changez de speudo, Pierre-Joseph. Votre ignorance du personnage vous ridiculise. Alors vous, vous êtes vraiment dans votre monde ! Je vous invite à venir avec moi dans une A.G. d’une usine bretonne, nous verrons qui est dans son monde. Le vôtre je le connais, j’y suis passé : S.U.D., Réflex & cie, c’est l’internationale zozos.

  • A. Schwitzguebel

    Bien bien bien, allons y dans l’ordre.

    Tout d’abord pour ce qui est de la modération, je trouvais juste étrange que la première intervention de lacuson se trouve validée avant ma deuxième. Mais peut-être sont ce seulement les mystères de la gestion d’un blog politique qui veulent cela. De la même manière qu’il aurait été préférable d’effacer mon doublon qui résultait de la même méfiance à l’égard de votre appréciation sur les énoncés opposés aux vôtres.

    Ensuite, il est étonnant de voir des nationalistes bretons dire que tel discours est « contraire à la loi », sachant que la loi est celle de l’Etat qui occupe la Bretagne ; du coup je reprendrais bien cette parole de Marx citée plus haut par lacuson :
    « Le nationaliste breton d’extrême-droite veut planer en homme avide de pouvoir au-dessus des nations ; il n’est que le petit bourgeois, ballotté constamment entre la France et la Bretagne, entre le Droit de l’occupant et le romantisme politique. »

    Continuons. Le fait est que je suis pour la liberté d’expression totale, et comme je suis en cohérence avec moi-même, je suis pour la liberté d’expression totale de la censure. Dans les Etats modernes (libéraux ou autoritaires), seul le Pouvoir légitime a le droit de censurer ses opposants (comme sur ce blog à une échelle réduite), je suis donc pour la liberté de censurer ceux qui détiennent les moyens de coercition dans un espace donné. En l’occurrence, nous ne pouvons le faire ici sur ce blog, mais puisque vous êtes confondus avec de possibles futurs dominants politiques (vous voyez, je vous donne même raison quant à vos capacités d’incarner une opportunité politique cohérente aux yeux des masses), la démocratie doit pouvoir vous censurer dans l’espace dit public. D’ailleurs, et c’est un conseil, vous devriez censurer, en plus des insultes habituelles, les paroles de certains de vos militants/sympathisants dont les interventions transpirent l’intelligence et apportent beaucoup à un débat politique, tel les « kikoo lol mdr » de noe (pour un sujet sur le malaise adolescent, tu vas nous sortir des textes d’Indochine ? Quelle blague…) ou l’admirable prose tout en beauté de marty, surtout qu’elles ne vous servent pas.

    D’ailleurs, si vous étiez plus attentif à la situation politique en présence (je pense que vous l’êtes, mais vous développez des discours tendant à modifier le réel), vous auriez vu que vos opposants lors de cette manifestation ne s’en prenaient pas à [i] »tous ceux ne pensant pas comme moi que le communisme est la meilleure chose au monde, ou léninisme, ou n’importe quelle autre idéologie la réflexion est la même »[/i], puisque des libéraux-démocrates, des sociaux-démocrates, des écolos libéraux-libertaires, etc. ont pu faire tranquillement leur propagande. Seul vous et vos idées ont été visés ce jour là.
    Car effectivement, nous réclamons une dictature qui ne s’appliquerait qu’aux idées réactionnaires, à ceux qui les véhiculent et à ceux qui les défendent. D’ailleurs, cette dictature, vous la subissez déjà plus ou moins au niveau des idées depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, où le débat commencé aux temps des Lumières, continué par la bourgeoisie éclairée et le mouvement ouvrier (que cela soit dans sa composante anarchiste, marxiste ou social-démocrate), a finalement décidé de mettre au ban de la société vos idées, et ce, sans possibilité de débats. Il a fallu plusieurs siècles pour en arriver à ce progrès, qui s’est fait sur le plan judiciaire (limitation de la liberté d’expression pour les discours racistes et négationnistes) et idéel. Ce qui vous a d’ailleurs forcé à trouver des parades discursives, ce que vous faites assez bien par ailleurs, mais pas assez, car malgré un discours « culturel », issu de la Nouvelle Droite, ayant remplacé le discours racial, le but est toujours le même. Et cela, personne n’en est dupe.

    Lutter contre vous n’est pas seulement une question politique et sociale, c’est sanitaire. Surtout en période de crise d’accumulation du capital, de crise des institutions et de crise psychologique concernant la possibilité d’une autre société comme en ce moment, où l’on sait que la haute bourgeoisie doit épurer ses marchés pour faire repartir la machine, le Fascisme trouve son utilité dans cette entreprise (ce qui d’ailleurs plus ou moins à l’oeuvre en ce moment au sommet de l’Etat français). Le Fascisme n’est pas seulement une idéologie morbide sortie de cerveaux d’êtres haineux et aigris, elle est surtout, en période de crise, une potentialité d’adhésion massive par le peuple, qui s’est trouvé là un bouc émissaire et un imaginaire détournant de l’antagonisme social qui s’est installé avec la Révolution Industrielle.
    Il n’est d’ailleurs pas étonnant de voir surgir un peu partout en Europe un accroissement des confrontations avec les néo-fascistes. Ce qui s’est passé lors de ce rassemblement en fait parti. Et c’est bien entendu dans votre intérêt de faire tout ce foin autour de ce détail, reste à espérer que ceux qui tombent dans le panneau soient minoritaires (et il semble bien qu’ils le soient).

    Plus que jamais, et encore plus aujourd’hui qu’hier : Socialisme ou Barbarie.

    Avec mon mépris le plus sincère.

    PS : et puisqu’on est dans le concours de citations (ça rassure n’est ce pas ?), je m’y plonge avec joie :
    Proudhon dans [i]La fédération et l’unité en Italie[/i]
    « Périsse la patrie, et que l’humanité soit sauvée. »

    oups…

  • le plaisir de voir les rouges a genoux….merci adsav ! trugarez vras adsav !

  • Lacuson

    @ Pierre-Jospeh

    Cas psychiatrique lourd :
    Le déroulement est logique, mais tous les postulats de départ sont erronés.

  • gwezenn

    comme si la question sociale ne concernait que les socialistes….qu’ont à voir les socialistes d’aujourd’hui avec les théoriciens d’hier ? rien, certains discours et/ou prises de positions de Jaurès tomberaient aujourd’hui sous le coup de la loi et feraient pâlir d’effrois la majorité des donneurs de leçons dit « de gauche »…je ne parle même pas des anarchistes de pacotilles rencontrés samedi dernier et bénéficiant de la protection policière…ils sont vraiment pénibles les donneurs de leçons.

  • Lacuson

    @ Pierre-Jospeh

    Euh ?

  • Karl Grün

    J’aurais bien aimé répondre concernant les tentatives de récupération orchestrées par l’extrême-droite au sujet de certains théoriciens socialistes et communistes (revelant par là même une certaine insécurité identitaire concernant votre projet de société), mais les réponses argumentées ici sont constamment censurées.

    Essayons avec la pensée slogan qui sied très bien ici :
    Le discours sur la tolérance s’arrête effectivement là où commencent vos idées. Pas de tolérance pour les ennemis de la tolérance et leurs amis.

    Edit Admin : Put** ces temps ci le nombre de personne qui insultent ou appellent à la violence et viennent ensuite pleurer à la « censure » augmente considérablement.
    – Premièrement, merci de ne pas poster plusieurs fois ton commentaire, s’il est bloqué en file de modération c’est le même traitement pour tous le monde tu attend qu’un modo le débloque (on a un travail et une vie donc on est pas 24/24 devant le blog).
    – Deuxièmement, fais attention à tes messages, celui où grosso modo tu appelle à user de violence contre ceux qui prêchent la liberté d’expression est illégal, j’ai laissé cette partie pour que tout le monde voit bien quel genre de personnage tu es, mais à l’avenir je supprimerai tout appel à la violence, à la haine, insultes etc etc

  • Pierre-Jospeh

    J’aurais bien aimé répondre concernant ces récupérations dont certains théoriciens socialistes font l’objet par l’extrême-droite (signe d’une certaine insécurité identitaire concernant votre projet de société probablement), mais les réponses trop argumentées sont censurées ici…

    Le discours sur la tolérance s’arrête effectivement aux idées que vous défendez. Pas de tolérance pour les ennemis de la tolérance et leurs amis. (ça, ça va passer obligé, la pensée slogan trouve parfaitement sa place ici)

  • Lacuson

    C’est bien en tant que Franc-Comtois, que Pierre-Joseph Proudhon, a écrit ceci :

    « La nation française actuelle se compose d’au moins vingt nations distinctes et dont le caractère observé dans le peuple et chez les paysans, est encore fortement tranché. »
    Et aussi ceci … bien plus énigmatique et inquiétant :
    « Il est triste pour moi d’habiter cet immense labyrinthe, cette cité de maîtres et de serviteurs, de voleurs et de prostitués. Un jour le chant de mort éclatera sur Paris (…) et j’espère que la vieille Franche-Comté sera des premières à chanter l’Antiphona. »

    Alors si j’ai un bon conseil à vous donner (qui n’engage que moi qui ne suis en rien membre d’Adsav !) : retournez-y en région parisienne (pas en Franche-Comté surtout … des neuneus de votre genre, il y en a déjà pléthore ici).
    Et de préférence dans le 9 / 3 ; ils y ont tant besoin de votre condescendance mièvre et de vos talents … *

    * Et croyez-moi, si vous vous y prenez une bonne branlée, je ne viendrais pas vous plaindre, et je serais même capable de féliciter vos agresseurs pour leur clairvoyance et leur sens de la dignité.

  • c’est quand même marrant toutes les attaques et insultes que l’on reçoit depuis quelques jours…
    ils veulent nous faire porter le chapeau de leur agression et nous en veulent d’avoir démontré que leur discours sur la tolérance est totalement bidon!

  • Lacuson

    @ Pierre-Joseph … inspiré de Pierre-Joseph Proudhon ?

    « La science, pour lui, se réduit aux minces proportions d’une formule scientifique; il est l’homme à la recherche des formules. C’est ainsi que M. Proudhon se flatte d’avoir donné la critique et de l’économie politique et du communisme : il est au-dessous de l’une et de l’autre. Au-dessous des économistes, puisque comme philosophe, qui a sous la main une formule magique, il a cru pouvoir se dispenser d’entrer dans des détails purement économiques; au-dessous des socialistes, puisqu’il n’a ni assez de courage, ni assez de lumières pour s’élever, ne serait-ce que spéculativement au-dessus de l’horizon bourgeois (…) Il veut planer en homme de science au-dessus des bourgeois, et des prolétaires; il n’est que le petit bourgeois, ballotté constamment entre le Capital et le Travail, entre l’économie politique et le communisme. » »

    A part cela est-ce que vous connaissez le point de vu qu’avait Proudhon concernant les effets de l’immigration sur la condition ouvrière ?
    I l est vrai que ces passages sont soigneusement occultés de nos jour -et je ne parle même pas de son antisémitisme radical-
    De nos jours Proudhon aurait été ruiné et serait resté un illustre inconnu grâce a des démocrates de votre genre, voué au mieux à finir ses jours dans quelques banlieue en travaillant dure pour rembourser ses procès perdu d’avance.
    Et il doit se retourner dans sa tombe si il voyait les petits bobos, qui protégés par l’État et la maréchaussée, se font passé pour des personnes libres et ‘’rebelles’’.
    Une fois n’est pas coutume, je ne suis en rien Breton, mais les doigts me démangeaient de défendre la mémoire d’un grand Franc-Comtois qui comme les gens d’Adsav ! n’a jamais trahie ses origines.
    Alors comme pseudo, choisissez autre chose, Diarmait MacMurrough par exemple …
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Diarmait_MacMurrough
    Mais ne venez pas salir la mémoire d’un de mes compatriotes préféré.
    Vous trahissez déjà à longueur de temps la cause de la liberté et des vrais ‘’classes laborieuses’’.
    Trop c’est trop !!!

  • Pierre-Jospeh

    « La criminalisation non pas des actes ou des tentatives d’actes contraire à la loi, mais de pré-supposées idées. »

    La Justice vaut toujours plus que la légalité.

    Et le fait est que vos idées sont effectivement illégales dans leur fondement, le problème étant que les idéologues tels que vous ont su jouer avec le contexte idéologique en présence pour modifier leur discours, en modifiant leur lexique ; les « races » sont devenues des « ethnies » voire des « cultures » pour lesplus vicieux d’entre vous, le racisme et la xénophobie sont devenus « ethno-différentialistes », les « traitres à la race » sont devenus « ethno-masochistes », etc.
    Bref, vous n’êtes pas seulement des ennemis de la démocratie, vous êtes des ennemis du pluralisme (au même titre que les staliniens d’ailleurs) et des tenants d’un Etat fort qui doivent êtres combattus énergiquement.
    S’il y a une idéologie qui doit être imposée, c’est celle de l’Equité, de la Justice et de l’Autonomie individuelle et collective (avec liberté de circulation et d’installation). Tout ce dont pourquoi vous vous battez avec votre distinction nationalité/citoyenneté, vos expulsions de ceux que vous et l’Etat français appelez « étrangers », votre promotion exclusive de ce que vous appelez « culture bretonne » et la variété de langue que vous lui accolez, j’en passe et des meilleurs.

    Et de la même façon que le dégoût pour de telles idées n’est pas seulement issu « d’une minorité » (intéressant comment les minoritaires se renvoient la balle sur ce sujet, exactement la même chose pour l’accusation d’idéologie réactionnaire), croire qu’une majorité de gens sont en accord avec vos idées politiques, ou même mieux, seraient prêt à les tolérer est une façon, bien mauvaise, de se voiler la face et montre ceux qui vivent dans leur monde.
    Et quand bien même ceux qui luttent contre de telles idées seraient minoritaires, ils seraient dans le juste et devraient êtres soutenus.

    De la même façon que la lutte contre les diffuseurs d’idéologie nauseabonde est justifiée par l’idée de Justice, elle l’est également contre ceux qui prônent la liberté d’expression publique pour les premiers.

    Edit Admin : Le dernier passage peut être considéré comme contraire à la loi car appelant à la violence contre ceux défendant la liberté d’expression, je le laisse car il est ambigüe, mais un autre message du style ira direct à la poubelle.

  • Pierre-Jospeh

    La démocratie doit pouvoir se protéger de ceux qui luttent contre elle tout en se revendiquant d’elle.
    C’est typiquement le cas des partis politiques tels que le vôtre.

    Bref, la démocratie se s’applique pas aux ennemis de la démocratie.

  • Maquis FTP

    Non, ce n’est pas vrai, il y a un poids, une mesure, et la balance à vocation à vous arriver sur le crâne. C’est la seule façon de guérir du mordrellisme romantique. La faucille ou le marteau peuvent aussi être des substituts intéressants.

  • Cornu

    M. Coraud ne souhaite pas porter plainte. Il y a des susceptibilités à ménager. En outre il faut noter le biais évident dans l’information. M. Coraud fait la Une de l’ABP alors que les actions du « service d’ordre » contre les militants d’Adsav n’est pas pointée du doigt. Un poids, 2 mesures.

  • j’ai eu contact personnellement avec Monsieur Coraud.
    je lui ai envoyé une copie d’écran sur laquelle on peut lire un membre de 44=bzh (identifié depuis, qu’est ce que l’on peut être bête au lycée..) qui appelle à venir participer à une chasse aux fachos et qui demande à ses petits copains de venir avec drapeaux rouge, marteaux, faucilles…
    tout ceci est entre les mains de Monsieur Coraud.

  • Calcius

    Obligé de faire déballage de ce que vous avez ou non sur les éventuels agresseurs, il serait un peu plus logique de prendre contact avec la victime si ce n’est déjà fait et de ne pas « exposer » sur un site publique vos arguments.
    j’ai l’impression que c’est plus pour pour impressionner ou faire peur à certaines personnes que pour venir en aide à une victime.

  • Cornu

    Félicitation pour votre prompte réaction qui montre le vrai visage de ceux qui traitent ADSAV de parti anti-démocratique.

    Ils craignent la vérité car elle les éclabousse. Jonathan Guillaume et son maître à penser Gaël Roblin sont définitivement des ennemis de la Bretagne.