Les Marches de Bretagne classées à l’unesco?

Un quotidien hexagonal nous apprends aujourd’hui que des associations se sont regroupées afin de demander le classement par l’unesco des Marches de Bretagne.

Un premier inventaire non exhaustif du patrimoine civil et commercial, seigneurial et militaire, culturel et immatériel, a répertorié 21 monuments formant le territoire des Marches de Bretagne. Il regroupe des villes et des communes des Côtes-d’Armor, d’Ille-et-Vilaine, du Maine-et-Loire, de la Manche, de la Mayenne, de la Loire-Atlantique et de la Vendée, ainsi que de la Basse-Normandie.

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • phil

    juste pour Mathieu, c’est la DDE, qui accorde les permis de construire.
    comme tt le monde le sait c’est un organisme d’état dont le directeur est nommé par Matignon.
    Et je pense que dans ce cas, l’architecte des batiments de France devra donné lui aussi son accord.
    Affaire a suivre, l’ennemi n’a pas de couleur politique ni de religion ; il est français.

  • Il est ahurissant de lire des commentaires comme celui de « Mathieu ». Avant de parler, il faudrait d’abord se renseigner, cela vous éviterait d’écrire des âneries.
    Le promoteur de ce vandalisme est Jean-Michel Tobie, maire UMP de la ville, certainement un suppôt de ces « forces gauchistes » qui submergent la France sous un vent d’obscurantisme. Il est objectivement aidé par le président socialiste du Conseil général de Loire-Atlantique mais les opposants municipaux sont des socialistes.
    Quant à l’Etat français, par rapport à un monument historique classé, il a une véritable responsabilité puisqu’il a le pouvoir d’interdire ce scandale.

  • Mathieu

    Si c’est le conseil général ce n’est pas l’Etat Français qui est responsable. Les forces gauchistes qui dirigent les départements, régions sont les pires ennemies de la culture.

  • Thierry

    le conseil général de Loire-Atlantique dirigé par des socialistes envisage de construire un bâtiment administratif dans la cour du château d’Ancenis ; une pétition a recueilli pour l’instant un peu plus de 4 000 signatures ; cela pourrait empêcher le classement de ce château et de ce fait, tout le projet ; merci l’Etat français ; affaire à suivre