Voitures et maisons incendiées à Saint-Brieuc

Une dizaine de voitures incendiées, deux maisons touchées par les flammes, et le bilan aurait pu être bien plus lourd et compter des vies humaines si une des habitantes des maisons ayant prix feu n’était pas sorti à temps, et si la mère de famille et ses enfants qui habitaient l’autre maison s’était trouvée près des fenêtres lorsqu’elles ont explosé.

A Saint Brieuc, ça y est, c’est la banlieue ! (Une habitante de Saint Brieuc)

Comme à Brest il y a quelques semaines, à Rennes il y a trois mois, et à Saint Brieuc également le mois dernier, la Bretagne est désormais régulièrement la cible de cette délinquance importée des banlieues française avec les « jeunes » qui vont avec. Une habitante de Saint Brieuc ayant vécu en banlieue parisienne (93) plusieurs années lançait au journalistes « Ici, ça y est, c’est la banlieue ! »

Il y a quelques années, Adsav!-P.P.B avait édité une affiche « Breton, tes impôts flambent dans les banlieues françaises« , si rien n’est fait, Adsav pourra changer ce slogan dans les années à venir car grâce à l’état français et à ses politiques migratoires, c’est désormais la Bretagne qui flambe.

Source :
Le Télégramme : Saint Brieuc Le Télégramme

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • Nominoë

    Chers amis , le pb n’est plus français ou pas . Nous sommes tous embarqués ds la même galère . En face du même ennemi ethno-religieux . Aujourd’hui , la rue Mythra à Paris , demain à St Brieg , puis à Brest . De grâces , cessons nos querelles stupides et unissons nous tous , français de souche , français bretons et bretons qui ne se veulent surtout pas français . Tous , nous ne voulons surtout pas subir le joug de l’islam . Continuons comme ça , et l’islam aura le pouvoir , même en Bretagne , et avant 20 ans .

  • Pierre Guillemot

    Tremblez braves gens ! et pendant ce temps les forces de l’ordre sous l’autorité de l’État colonial, elles sont où ? Elles dorment la nuit de manière à être opérationnelles le jour pour remplir leur mission fiscale armées de jumelles radar. Notre peuple si paisible est victime à la fois de la terreur nocturne des gangs de français ou néo-français, qu’importe, implantés sur notre territoire et de la terreur fiscale instaurée par l’armée français sur nos routes. Alors il se réveille quand le peuple breton ? vas-t-il en permanence accepter les coups sans broncher ? Ne doutons pas un instant qu’au Pays Basque ou en Corse les gens n’accepteraient jamais une telle situation.

  • Aodren

    Il y a aussi eut quelqu’un de tué par un coup de couteau a st brieg il y a quelques mois.
    Sinon Guingamp de plus en plus de dealers avec couteaux (aller vous promener au vally a la fin des cours), c’etait inexistant il y a 15 ans je connais des jeunes qui ont les petoches de sortir le soir dans Guingamp!!!
    J’ai aussi subi des degradations sur ma voiture, deux retros de petés et boite aux lettres enfoncé.
    Pour les retros ils sont specialistes car ils ont fait toute la rue une fois.
    Je vous epargne les courses de scouts, derapage de voitures.
    Bienvenu dans mon village tregorrois de 2300 habitant.

  • Breutaer

    Presse Océan d’aujourd’hui signale un cas de viol collectif à Saint-Nazaire, par quatre hommes âgés de 20 à 25 ans.
    Mais en Bretagne, ça ne nous gêne pas, car comme dirait l’UDB: on n’est pas raciste.

  • gwezenn

    Les bretons sont rattrapés par la réalité, cette réalité encore niée par la majorité qui voient -encore- cela comme un problème extérieur, lointain…nul besoin d’être devin pour ne voir en ces incendies qu’un -triste- début…..

  • Visan Yfy Mab Ar Floc’h

    On peut faire toute sorte de conclusion. Mais la plus probante serait celle-ci: les jeunes bretons (d’origine ou pas) ont été lobotomisés et l’on préfèrera toujours flatter un groupe ou deux, pour criminaliser la majorité, dépenser les deniers publics dans des patrouilles de CRS provocatrices (et oui ! Je parle en connaissance de cause) que dans la culture, on préférera faire des « provinces », de petits Paris, pour harmoniser les votes et les campagnes qui vont avec, plutôt que de sauver son environnement proche (je parle de social là) ! La Bretagne est un petit français. Le pire, c’est que les banlieusards accusent massivement la France et même pour la majorité des jeunes, la méprise et la renie… mais lorsque l’on dit « Ici en Bretagne, on a bien plus à gagner à être bretons plutôt que français, et vous si vous souhaitez l’être aussi, sinon restons amis et voyons quels sont nos rêves et les chances pour que l’on travaille ensemble », on a le droit au genre « oui mais on est quand même français, les bretons sont français »… là je ne comprend plus. Ce n’est pas la faute de ces GENS, nos GENS… mais de nos diriGEaNtS ! les français commandent ! Il faut une réflexion humaniste mais aussi civilisatrice là dessus, car je crois que tous finiront pas être brouillés et aucune porte de sortie ne sera possible. Culture, goût d’apprendre et heureuse vie, le nécessaire de base en civilisation.

  • honnetement j’ai vécu au breil malville a nantes, et c’est quasi quotidien. sans parler des fusils qui sortent pour rien, et les détonations qui s’en suivent. Notre pays est bien mal engagé.

  • Meriadeg

    Il y a 15 jours 5 véhicules sur un parking à Rennes…. Mais ici c’est devenu tellemenent chose courante qu’on en parle même plus !!!