Une statue de Nominoë érigée à Dol-de-Bretagne

NominoëUne statue de Nominoë a été érigée dans l’un des premiers évêchés de Bretagne, en présence du maire de la charmante petite ville de Dol-de-Bretagne M. Rapinel, de M. Patrick Amiot connu à Dol pour avoir écrit de nombreux ouvrages sur cette ville et son histoire, de M. Claude Bouillon le créateur de la statue. C’est également lui qui a sculpté le Saint Samson, un des sept saints fondateurs de la Bretagne qui se trouve dans la Cathédrale, ainsi que la magnifique croix celtique de la fontaine de Carfantin.

Le maire, dans son allocution, a rappelé l’histoire de Nominoë premier Roi de Bretagne et édificateur de la Nation bretonne, l’action de ce dernier pour étendre l’influence de la ville de Dol, et bien sûr son sacre en 848. Il a ajouté que ce n’était que justice que Nominoë ait sa statue devant la Cathédrale, ainsi réparation est faite ! Puis il fit apparaître Nominoë drapé dans notre drapeau national, le gwenn ha du.

Après Bains-sur-Oust, la Bretagne se voit honorée d’une seconde statue de Nominoë, père de la Patrie bretonne : « Tad ar Vro ». Elles sont là, bien sûr, pour nous rappeler ou apprendre aux jeunes générations notre histoire occultée la plupart du temps ou tout simplement niée par l’État français et son système d’Éducation coloniale. Ces statues symbolisent également la lutte pour la reconnaissance d’une Nation bretonne indépendante. Le simple fait qu’elles existent est en soi l’affirmation de notre Nation. Gardons la foi car ce genre d’initiative est l’expression significative d’une prise de conscience. À nous maintenant, nationalistes bretons de faire en sorte, par nos actions militantes, que vivent ces symboles pour qu’ils prennent tout leur sens.

Keit ha ma vo Brezhoned en o sav, Breizh a vevo.

(source: war raok)

Partagez sur les réseaux soxiaux !