Interdiction de dénoncer les souffrances animales en France !

La fondation de défense des animaux Brigitte Bardot, avait prévu deux affiches pour dénoncer les abattages rituels, et plus précisément les tortures animales qu’ils impliquent et leur diffusion auprès du grand public sans qu’il en soit informé. Cette campagne a été censurée par l’État français, l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité ayant en effet considéré que ces affiches étaient de nature à “ridiculiser ou choquer” les adeptes des rites concernés.

Adsav! Le Parti du Peuple Breton, avait débuté en février 2010 une campagne de sensibilisation des Bretons vis à vis des abattages rituels, et ne peut donc que dénoncer la censure qui est appliquée lorsqu’il s’agit de rétablir la vérité sur ces pratiques barbares, et constate qu’à l’inverse, lorsqu’il s’agit des traditions bretonnes, l’État français autorise de  traîner en justice des traditions qui respectent les animaux (voir l’affaire du Gouren).

L'état français censure la dénonciation des abattages rituels, Adsav !

La torture des abattages rituels Halal et Casher

Ces affiches sont des détournements par Adsav! PPB, des affiches initiales de la fondation Brigitte Bardot qui ont été censurées.

Voici le contenu du Tract de la campagne de sensibilisation d’Adsav! PPB sur le sujet de l’abattage rituel.

Halal pour tous !

La récente affaire des restaurants « Quick » tout Halal (propriété de l’État français !?) n’est que le haut de l’iceberg islamique qui s’impose à notre société.
Qu’est ce donc que cette viande Halal ?
C’est à l’agro-alimentaire ce qu’est la torture à la justice, une conception socioculturelle qui n’a pas sa place dans une société moderne et rationnelle : l’animal doit être vidé de son sang vivant par un sacrificateur cotisant à un organisme islamique (une mosquée).

62% de la viande est Halal !
C’est jusqu’à 62%* de certaines espèces animales qui sont sacrifiées selon ces méthodes préhistoriques (Halal ou Casher), conséquence d’une cupidité froide et mesquine de dirigeants d’abattoirs déjà avares sur les salaires. Cette viande est écoulée sur le marché classique avec la complicité des margoulins de la grande distribution, trompant les consommateurs ordinaires.

Nous mangeons donc tous du « Halal » et du « Casher » sans le savoir, et finançons donc une religion à notre insu !

Avec le Parti du Peuple Breton, dénoncez cette situation partout où elle se présente, au nom de nos us & coutumes (bretonnes & européennes) et de la Raison.

Partagez sur les réseaux soxiaux !