Logements : Un problème fondamental

logementEn Côtes d’Armor dans une commune proche de Saint Brieuc, un homme d’une soixantaine d’années vit dans une cave aménagée. Est-ce ce que l’on souhaite à nos concitoyens ?

Alors, que faire pour se loger ? Depuis des dizaines d’années l’accès au logement est un vrai parcours du combattant : les prix ne représentent plus rien, ils ont explosé. Le locatif également. Aujourd’hui les gens qui possèdent des logements vacants les louent pour subvenir à leurs besoins et non plus pour les entretenir. Pour beaucoup, le logement est la part principale de retenue sur un salaire puisque qu’il représente un peu moins de la moitié de celui-ci.

Les logements sociaux sont trop peu nombreux et les listes d’attente débordent. Sur nos côtes, nous le rappelons car Adsav! Le parti du peuple breton a déjà fait campagne sur ce sujet, logements pour touristes et maisons secondaires fleurissent alors que nos compatriotes ne trouvent pas à se loger.

Le peu de logement sociaux existant est géré en partie par le département et la région. Ainsi, des familles des grandes métropoles bretonnes viennent occuper les quelques logements qu’ont nos communes rurales. Nous le redisons : les logements sociaux doivent être exclusivement gérés par les communes afin que les jeunes puissent aussi se loger près de leur famille s’ils le souhaitent.
Dans un deuxième temps, pour défendre la vitalité des communes côtières, nous préconisons une augmentation des taxes aux acquéreurs ainsi qu’aux vendeurs de résidences secondaires.

Il nous faut revoir le système des cautions et des garants car il reste aujourd’hui trop d’entraves à cet accès au logement. Nous devons faciliter la régulation des loyers, et pour cela il est nécessaire que nos élus se battent pour réviser l’indice du logement locatif et essayer de contrôler les prix de l’immobilier. Ils doivent éventuellement fixer un plafond afin que les prix ne flambent plus et que le logement cesse d’être source de craintes et de précarité pour les familles.

Adsav ! Le parti du peuple breton pour une Bretagne sociale, libre et Bretonne.

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • Pierre Guillemot

    Voilà enfin des solutions qui tiennent la route pour endiguer cette problématique du logement pour nos compatriotes les plus défavorisés.

  • Meriadeg

    Ce texte souligne bien le malaise existant un peu partout en Bretagne. Il faudrait néanmoins rappeler que de très nombreux logements sociaux ou logements à loyer modéré, ne sont plus réservés en priorité aux foyers bretons en difficulté ou aux ressources modestes. Dans le quartier où j’habite depuis près de 40 années, quartier populaire à l’origine, dès qu’un logement se libère ce n’est pas un Breton qui en bénéficie … Place à l’immigration en priorité dont les revenus de ces nouveaux arrivants devraient être vérifiés car lorsque l’on voit leurs somptueux véhicules…. on peut se poser des questions !
    Alors que les logements sociaux soient réservés aux Bretons, n’en déplaisent aux esprits grincheux et autres idéologues aux pulsions autodestructrices envers le peuple breton et tous les peuples d’Europe.