Pour France 3, les Bretons sont des sauvages!

Le mythe de la France qui est venue en Bretagne apporté la civilisation est toujours d’actualité!

Ce personnage inculte qu’est Claude Hagège se permet d’insulter le peuple breton en direct dans l’émission ce soir ou jamais, sur une chaîne télé de l’État français. Et Michel Godet de dire « on est bien d’accord »!

Auraient-ils tenu les mêmes propos sur la colonisation française en Algérie ou en Afrique noire?

 

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • Dao ha dao!

    De toute façon son assertion stupide est facilement réfutable:
    « Le Catholicon (du grec Καθολικόν, universel) est un premier dictionnaire trilingue rédigé en breton, français et latin. C’est aussi le premier dictionnaire du breton et le premier dictionnaire du français. Ses six mille entrées furent rédigées en 1464 par Jehan Lagadeuc et imprimées par Jehan Calvez le 5 novembre 1499 à Tréguier sur une initiative de Maître Auffret Quoatqueveran, chanoine de Tréguier. »
    Le premier dictionnaire dans sa langue est l’oeuvre des Bretons sauvages… Petit rappel historique pour ceux qui ne savent pas, Breizh ne participa pas à la guerre de cents-ans car les ducs bretons « sauvages » voulurent protéger leur peuple.

  • zadig00

    Hagège a été mal inspiré. Contrairement à ses convictions il a donné là un sens péjoratif au mot sauvage et en a qualifié les bretons rattachés à la France. La masse populaire de celle-ci était elle-même arriérée, les rois et seigneurs ruinaient leur pays en guerres en affamant la population. C’était de vrais suvages.

  • Breutaer

    Ce qui me déplaît sur cette vidéo, ce n’est pas la boutade sur les sauvages bretons, mais la défense de l’immigration par Hagège, qui vient lui-même d’Algérie, et qui dit, en se posant en défenseur des opprimés, que les Arabes valent bien les Bretons. Ça s’appelle de l »inversion accusatoire ». En réalité, ce sont les européens qui sont opprimés et victimes d’une politique génocidaire. L’agression ne vient pas des immigrés eux-mêmes, mais de tous les Hagège qui soutiennent cette politique. À une époque, Hagège était plus ou moins considéré comme un allié des militants linguistiques. Franchement, on n’a pas besoin de ce genre de défenseur.

    Hagège évoque l’Allemagne en rigolant et présente l’immigration massive à la française comme une solution à la chute des naissances. En réalité, c’est justement l’immigration qui provoque un effondrement de la natalité européenne tout en rendant les villes surpeuplées d’immigrés. La population allemande pourrait diminuer sans crainte de disparaître si ses dirigeants n’avaient pas fait venir d’immigrés. Certains croient encore qu’il faut des immigrés pour payer les retraites, mais en réalité, les retraites diminuent à mesure que les immigrés plombent l’économie et que les jeunes Européens se font plus rares. Et pour couronner le tout, les retraités se font de plus en plus souvent casser la figure dans la rue.

    Godet est surprenant. Je le cite: « on a 25% de naissances qui sont d’origine immigrée ; c’est une chance si on arrive à les éduquer », mais pour l’instant, « on a 22% des jeunes qui rentrent en 6ème sans savoir lire, écrire et compter ». Godet fait comme si c’est seulement la stupidité des immigrés qui posait problème, et non le remplacement de nos enfants par ceux du tiers-monde. Mais peut-être cherche-t-il à prévenir les gens sans se faire censurer ? Un chiffre de 25% actuellement, j’imagine que ça pourrait donner 75% d’ici 40 ans, si on n’arrive pas à débloquer la situation.

    D’après moi, on a maintenant deux raisons de vouloir se séparer de la France:
    1) le jacobinisme anti-breton (problème historique)
    2) l’immigrationnisme anti-européen (d’origine récente)

  • Glaz

    Gwir eo.
    Vous êtes la sagesse même, Gweltaz, il convient d’éviter les polémiques superfétatoires qui ne font guère avancer le débat de fond sur l’avenir de la nation bretonne. Ces gens-là sont des histrions, et s’ils s’amusent entre eux, grand bien leur fasse!
    J’espère qu’on a d’autres projets que s’arrêter à ces bouffonneries hexagonales.

  • Gweltaz

    Franchement, prendre la boutade de Hagège au premier degré c’est vraiment ridicule. Il voulait bien sûr dire que les Bretons étaient des « sauvages » pour les Français à l’époque…

  • Kadvoz

    Pourquoi ne pas rassembler toutes ces « perles » de justice sociale comme celle de Michel Godet à qui on refuse une carte de réduction SNCF alors qu’on l’accorde à d’autres…

    D’autres « perles » aussi sur les différences qu’entretient la France envers ses minorités. Notamment linguistiques.

  • lurbreizh

    Puisque une colonie, contrairement à d’autres, n’étant pas autorisée à s’émanciper, faisons une ré écriture de l’émission en remplaçant Breton par d’autres qualificatifs ethniques et expédions à FR3/copie à Mme la Bretonne … on verra qui a de l’humour !

  • Mickaël

    Marie : 1
    Yannick : 0

  • Marie

    Cher Yannick,

    De l’humour chez le linguiste qu’est Claude Hagege ?
    Permets-moi d’en douter. Comment un universitaire, un linguiste, un spécialiste de la langue pourrait-il se laisser aller à faire de l’humour sur un peuple et sa pensée. Non, il s’agit de toute évidence de sa conviction profonde. Quand à Michel Godet qui affirme qu’il en sait quelque chose, vu qu’il a épousé une Bretonne, on se demande bien pourquoi Madame se laisse traiter de sauvage… Après on me dira qu’ils ont bien le droit d’entretenir une relation sado-masochiste, moi je pencherais plutôt pour une marque de violence morale, une atteinte à l’estime de soi d’un conjoint sur sa femme. 😀

    Enfin moi ce que j’en dit…

  • Brutus

    Qui étaient les plus sauvages entre les Bretons à la littérature et à l’architecture florissante, ou les Francs qui massacraient les peuples voisins pour les soumettre à leur botte ?

    Gaouiad !!!

  • Les bretons étaient des sauvages avant que le « rattachement » à la France? connaissant le personnage, nous en doutons fort.
    cette phrase, quand il s’agit de peuples d’hexagones, et surtout les bretons, ne choque personne.
    et si on remplace bretons par algériens ou ivoiriens? les réactions seraient-elles les mêmes?

  • Yannick

    C’était de l’humour pas du racisme. Et ce qu’il dit n’est pas faux sur le suicide de l’europe et la dénatalité.