L’Adsav Breizh Tour sème ses premières graines : section Kadarn Brest

L’Adsav Breizh Tour sème ses premières graines : section Kadarn Brest

L‘Adsav Breizh Tour 2011, dont l’objectif est d’aller à la rencontre des Bretons et des Bretonnes en Bretagne et ailleurs, a posé ses valises les 5 et 6 février à Brest. Au fil de la rencontre avec les sympathisants et adhérents, une section Kadarn s’est naturellement constituée. Autonome de fonctionnement, elle s’ajoutera aux forces vives de la kevrenn en cas de nécessité. Constituée de jeunes de moins de 25 ans, étudiants où salariés, elle a vocation à réagir sur les points d’actualité de l’agglomération et alentours. Cette section Kadarn répond à une véritable demande d’actions dans ce secteur.

Dès ce week-end, les activités de promotion Adsav ont commencé avec le marquage de la zone commerciale par de nombreux supports du mouvement ! Nul consommateur Brestois n’ignora maintenant que la « Viande Hallal = souffrance animale », et qu’Adsav défend la cause animale devant la barbarie rituelle religieuse.
Islamic zoneSecond temps fort du week-end ! la pose d’une banderole « Islamic Zone / Adsav.org » à l’entrée de Pontanézen, un quartier sensible de la ville. Il en fut de même devant la mosquée qui protégeait Abdelkader Yahia Chérif. Cet imam, rappelons-le, est l’ex-imam non officiel du lieu expulsé en 2004 en raison de la violence de ses prêches, mais qui, revenu clandestinement, a été arrêté la semaine dernière.

Gageons que les Brestois n’ont pas fini d’entendre parler d’Adsav, faisant ainsi des émules dans les combats pour une Bretagne Libre et Indépendante de toute forme de perversion de son identité.

Apportons dors-et-déjà tout notre soutien et connaissances à ces jeunes qui s’engagent un peu plus au service du mouvement Breton !
Longue vie à Kadarn Brest !

NB : L’Adsav Breizh Tour visitera très prochainement les sympathisants et adhérents du Vannetais. Lorient, nous arrivons !

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • Je me demande si Anis ne fait pas dans l’écossaise tellement c’est gros…
    Bevet Breizh! Bevet Kadarn!

  • Brutus

    Anis, tu as regardé les vidéos montrant la longue agonie des bœufs égorgés pour la fausse idole Allah ?

  • le rituel hallal qui consiste à ce que la viande soit Hallal passe par un tranchage de la gorge qui donne une mort rapide et non douloureuse à l’animal, hallal veut dire viande licite en arabe. donc si l animal souffre meme une seconde, nous ne pouvons pas en manger, la viande deviens illicite, donc haram … Bref, l islam c la perfection dune vie sur terre en harmony et l islam cest la seul verité sur terre … ouvre tes yeux de breton et pense avec ta tete, ne juge pas une religion sans l avoir etudier pfffff lol

  • Dieu merci! Allah nous a facilité la croyance :
    Il nous a révélé un livre inimitable dans lequel on trouve (entre autres) :

    – une éloquence incomparable avec laquelle Il a défié toute l’humanité de tous les temps et surtout la communauté du Prophète (BSDL) qui était arrivée à l’apogée de l’éloquence.

    – une foule de prédictions qui se sont produites par la suite

    – des faits scientifiques annoncés dans le Coran et dont les explications ne sont intervenues qu’au 20ème siècle grâce aux progrès scientifiques; C’est à dire 13 siècles après l’avènement de l’Islam.

    – des faits historiques exclusifs au Coran expliquées dernièrement grâce à l’archéologie, l’égyptologie…

    – Nous ne mentionnons pas ici les innombrables miracles rapportée dans la tradition du Prophète; Nous nous contentons que des faits coraniques.

    Et pour que le miracle soit net et limpide, Dieu nous a choisit comme Prophète un ex-berger ILLETTRE du septième siècle.

    Tandis que les miracles des autres Prophètes ont passé avec eux (le bâton de Moïse (BSDL), le pouvoir des guérisons miraculeuses de Jésus (BSDL)…), le Coran est toujours là, avec son inimitable éloquence et ses démonstrations écrasantes!!! C’est tout à fait normal de la part de Dieu vu que Mohammed (BSDL) est le sceau des Prophètes.

    « Si vous avez quelque doute sur ce que Nous avons fait descendre sur Notre esclave, tâchez donc de produire une sourate semblable et appelez vos témoins autres qu’Allah si vous êtes véridiques. Si vous ne le faites pas et vous ne le ferez jamais, craignez alors la fournaise … » C.2/23-24

    En plus de cela on trouve des signes du Prophète Mohammed (BSDL) dans l’ancien et le nouveau testament (même si le Coran se suffit largement à lui même pour conclure à sa véracité). Ce qui a poussé des savants juifs et chrétiens à embrasser l’Islam: ce n’était pour eux qu’une continuité logique.

    La vérité est simple, claire, éclatante comme la lumière du soleil en plein jour. Encore faut-il vouloir prendre le temps de l’écouter avec un coeur ouvert, libéré des passions aveuglantes, de l’orgueil, des préjugés…

  • Kadvoz
  • Mickaël

    Jolie plaidoirie de Geert Wilders.
    Il n’a pas totalement tort.
    Cordialement !

  • Meriadeg

    Procès de Geert Wilders : son discours d’ouverture.

    En octobre dernier, Wilders avait demandé et obtenu le dessaisissement des juges qu’il accusait de partialité. Depuis hier le procès de Geert Wilders pour “incitation à la haine raciale” a repris, accusé notamment d’avoir comparé l’islam au nazisme. Voici son discours d’ouverture.

    Monsieur le Président, et membres du tribunal,
    Les lumières s’éteignent lentement sur toute l’Europe. Partout à travers le continent sur lequel notre culture s’est épanouie, et sur lequel l’homme a construit la liberté, la prospérité et la civilisation. Partout, les fondements de l’Occident sont attaqués. Partout, à travers l’Europe, les élites agissent comme les protecteurs d’une idéologie qui s’est efforcée de nous détruire depuis 14 siècles. Une idéologie qui est née dans le désert et qui ne peut produire rien d’autre que du désert, parce qu’elle ne laisse pas de liberté à l’Homme. Le Mozart musulman, le Gerard Reve [auteur néerlandais] musulman, le Bill Gates musulman, ils n’existent pas. Parce que sans liberté, il n’y a pas de créativité. Je suis entièrement persuadé que l’idéologie de l’islam, particulièrement réputée pour les tueries et l’oppression, ne peut produire que des sociétés arriérées et appauvrissantes. D’une manière surprenante, les élites ne veulent entendre aucune critique de cette idéologie. Ce procès que l’on me fait, n’est pas un cas isolé. Seuls les idiots le croient. Partout à travers l’Europe, les élites du multiculturalisme mènent une guerre totale contre leurs populations. Leur but est de poursuivre la stratégie d’immigration de masse qui aura au final pour résultat une Europe musulmane. Une Europe sans liberté : Eurabia. Les lumières s’éteignent sur l’Europe. Quiconque pense ou parle différemment, prend des risques. Les citoyens amoureux de la liberté qui critiquent l’islam, ou même qui ne font que suggérer qu’il existe une relation entre l’islam et la criminalité ou les crimes d’honneur, doit souffrir, se voir menacé, être poursuivi ou mis hors la loi. Ceux qui disent la vérité sont en danger. Les lumières s’éteignent sur l’Europe. Partout, l’Orwellienne police de la pensée sévit, dans une chasse à la pensée prohibée. Repoussant le peuple à l’intérieur des limites dans lesquelles il est autorisé à penser. Mr le Président, et membres de cette cour, ce procès ne porte pas sur ma personne, mais sur quelque chose de bien plus grand. La liberté d’expression n’est pas la propriété des élites de ce pays. C’est un droit inaliénable. Le droit inné de notre peuple pour lequel on s’est battu durant des siècles, et maintenant il est sacrifié pour complaire à une idéologie totalitaire.

    Les futures générations se retourneront sur ce procès et se demanderont qui avait raison. Qui défendait la liberté et qui cherchait à s’en débarrasser. Les lumières s’éteignent sur l’Europe. Notre liberté est restreinte partout. Alors, je répète ce que je disais ici l’an dernier : Ce n’est pas seulement le privilège, mais aussi le devoir des peuples libres de dénoncer toute idéologie qui menacerait la liberté. D’où mon droit et mon devoir, d’où aussi mon rôle en tant que membre du Parlement néerlandais, de dire la vérité sur l’idéologie malveillante qui s’appelle l’islam. Et j’espère que la liberté d’expression sortira triomphante de ce procès. J’espère non seulement être acquitté, mais aussi que la liberté d’expression continuera à exister au Pays-Bas, et en Europe.

  • Meriadeg

    Il ne faut pas oublier que la majorité des peuples européens ont encore une propension naturelle à la passivité, puis à la résignation et finalement à la soumission au fur et à mesure que le totalitarisme évolue des stades naissant, insidieux puis intimidateur et finalement dictatorial. Il s’agit là d’un processus bien connu. Tous les peuples amoureux de paix, tous les peuples victimes de dictatures sanglantes…. pour s’être comportés en majorité silencieuse et inerte jusqu’à l’instant de non-retour où la terreur s’est instituée et est devenue effective, toute possibilité de Résistance pour ces peuples a été vaine. L’Europe continue de croire qu’il suffit de brandir ses pauvres étendards de démocratie, de Droits de l’homme et de laïcité pour être vacciné contre cette pandémie « l’Islam » dont les germes ont pourtant beaucoup progressé. Il ne faudrait pas que l’opinion européenne se comporte, à l’égard du péril islamique, comme elle l’a fait à l’égard du péril communiste au début du XX° siècle.
    Le peuple breton doit combattre depuis la perte de l’indépendance le colonialisme français. Aujourd’hui un nouveau danger est venu s’imposer à la lutte de libération nationale : la colonisation de peuplement c’est-à-dire l’immigration extra-européenne et sa principale religion porteuse d’une idéologie intrinsèquement perverse.

  • Marie

    Un pose de banderole n’est certes pas un évènement politique. Cependant, reprendre une place par des symboles devant ceux qui s’installent est un bon début…

    Comme vous avez pu le voir, la campagne anti-hallal a débuté depuis longtemps chez Adsav et elle se poursuit.

    MAIS…
    Elle n’est certainement pas le seul combat d’Adsav qui a pour objectif de présenter une alternative à la politique actuelle dans son ensemble.

    A Brest, l’actualité était musulmane. Ailleurs, elle sera syndicale ou économique. Nous allons sur tous les fronts avec une priorité, celle de ne pas y perdre notre identité bretonne. Je répugne toujours à dire « identité bretonne » de peur d’un malheureux amalgame avec les identitaires en Bretagne qui n’ont rien de breton et qui se sont implantés sur des combats civilisationnels sans les connaître vraiment. Je vous demande donc d’interpréter le mot identité comme la relation d’unité à soi et rien d’autre. Nous parlerons donc de l’identité bretonne comme relation d’unité de la Bretagne à elle-même.

  • Tractatus

    C’est de la politique de bac à sable qui n’a absolument rien « d’anti-sytème » malgré ce que l’extrême-droite essaye de nous faire croire. Présenter un déploiement de banderole comme un évènement politique montre bien le niveau intellectuel et politique d’Adsav.

    L’avant-garde de ce genre de combat est menée par la droite néo-libérale qui s’est trouvée des alliés électoraux et une courroie de transmission dans l’extrême-droite arabophobe en vue de conforter son pouvoir politique, afin d’accompagner la marche irrésistible de l’accumulation capitalistique vers plus d’hégémonie, sous couvert de défense de la « civilisation européenne » contre l’ennemi musulman(qui est une vaste blague puisqu’est foulé au pied la pratique d’autonomie politique exercée dans l’Athènes Antique qui est la composante essentielle de cette « civilisation européenne » et que les références à l’hétéronomie religieuse, qu’elle soit païenne ou catholique vont à l’encontre de cette praxis de l’autonomie qui est née en Europe).

    D’autant plus que je doute de la portée positive d’une telle action diffusée en anglais, qui est la langue identitaire du capitalisme managérial pour les classes populaires. Une réaction spontanée pourrait être : « quel intérêt d’échanger une domination culturelle contre une autre ? D’autant plus que la culture de mort du capitalisme est bien plus dangereuse pour les traditions que les musulmans ».
    Nervis du Capital.

  • Mickaël

    Effectivement, le combat ne doit pas se concentrer que sur l’islam mais il ne faut pas oublier que les musulmans concentrent leur combat sur nos libertés individuelles, nos valeurs et nos traditions.
    Il y a quelques semaines, un de mes collègues (qui est à la Sécurité Civile) a encadré un fest-noz.
    Lors de ce fest-noz, deux personnes issues de l’immigration sont entrées sur le site où se tenait ce rassemblement festif et convivial.
    Ni une, ni deux ils ont semé le trouble au sein des participants en y foutant la merde.
    Nous, lorsque nous participons à leurs fêtes (encore faut-il que nous soyons les bienvenus), nous nous devons de respecter leurs us et coutumes.
    Eux, non ! Ils ne respectent pas nos traditions.
    Dans ces faits, je ne vois qu’une chose : l’invasion des musulmans dans nos campagnes.
    Vous allez voir que dans quelques années, on nous imposera des fest-noz ou des kig-ha-farz halals.
    Moi, je dis non à l’islam et oui au combat contre l’islam.
    Cordialement !

  • Cian

    Il ne faut pas que le combat ne se concentre que sur l’islam.