:: En Bretagne, le seul parti Breton, Maître chez lui, c’est Adsav! ::

Communiqué de presse du 21 février 2011

Fabrice Robert contre le plagiat

Fabrice Robert contre le plagiat ?

Le 18 février 2010, Fabrice Robert, président du Bloc Identitaire et leader de la mouvance du même nom en Europe, relayait sur sa page Facebook une information essentielle pour son mouvement, ajoutant le commentaire suivant : Attention aux imitations…
De quelles imitations, nous parle-t-il ? La structure suisse des Identitaires a été, selon ses dirigeants locaux, victime d’une reprise de l’appellation « identitaire » au profit d’un autre groupe politique pour les élections locales ! (http://bit.ly/eSw6j2)

Aussi, nous tenons à mettre en garde Monsieur Fabrice Robert sur les exactions de ses troupes implantées en Bretagne et lui demandons la même fermeté vis-à-vis de ses plagiaires.

Nous communiquons donc :

:: En Bretagne, le seul parti Breton, Maître chez lui, c’est Adsav ! ::

Manifestement en panne d’inspiration, la section coloniale des Identitaires français, implantée en Bretagne et en expédition à Fouesnant pour les prochaines élections cantonales, a étrangement rebaptisé le slogan habituel de ses affiches en « Bretons, Maîtres chez nous », alors qu’elle se positionne comme défenseure d’une France dans l’Europe.

Ce slogan « Bretons, Maîtres chez nous » est le fer de lance et la marque particulière d’Adsav! Le parti du peuple breton depuis 8 ans. Le plagiat ne s’arrête pas là puisque le candidat identitaire a repris à l’identique toutes les thématiques et positionnements au programme d’Adsav. En Breton qui se respecte, Adsav! ppb a décidé de stopper les faussaires. Le plagiat cessera sous peu et « Bretons, Maîtres chez nous » redeviendra prochainement nôtre, uniquement nôtre.

Nous condamnons fermement cette tentative inamicale visant à s’arroger notre slogan dans le but de tromper les citoyens bretons, et tenons à rappeler à tous les électeurs du canton de Fouesnant que Jeune Bretagne n’est que la vitrine d’une officine française peinturlurée en gwenn ha du.

Il n’y a en Bretagne qu’un seul parti nationaliste breton défendant l’identité charnelle et nationale bretonne, c’est le nôtre : Bretons, Maîtres chez nous, c’est Adsav !

« Il est capital que les Bretons et les Bretonnes demeurent plus que jamais mobilisés pour une Bretagne Libre et Indépendante et sachent faire entendre la voix de la résistance bretonne d’une manière très ferme mais courtoise. Nous invitons les Bretons mécontents à le faire savoir à Fabrice Robert.

NOS ARMES : LE TÉLÉPHONE, LE FAX, LE COURRIER ÉLECTRONIQUE !

Fabrice Robert du Bloc Identitaire
Email : contact@bloc-identitaire.com
Permanence téléphonique
Numéro : 09 75 41 63 22 (de 09h00 à 20h00).
Service Communication
Numéro : 06 78 79 31 81
»

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • Dao ha dao!

    Mersi bras pour l’info. Je peux confirmer aussi ti breizh est kaput! Bientôt jeune bretagne?

    Lien sur tout cela: http://7seizh.info/2012/12/17/identitaires-fin-de-party-pour-ti-breizh/

  • Ernest

    Une connaissance qui était au repas de Jeune Bretagne, il y a quelques jours, suite à leur assemblée général, m’a dit que Ti-Breizh c’est bientôt fini et cessera ses activités à l’été 2013. Sans Ti-Breizh, Jeune Bretagne va aussi perdre de son intéret, c’est sur.

    J’étais tellement content d’apprendre ça que je tenais à vous le dire.

  • Breutaer

    Olivier: « Soit les bretons se foutent de la Bretagne »

    On a le même problème pour la défense de la Bretagne que pour la défense de l’Europe. On pourrait réécrire votre message en remplaçant Breton par européens: Soit les européens sont déjà minoritaires en Occident, soit ils se fichent de continuer à exister ou pas.

    En fait, il y a plein de gens qui s’intéressent à la musique bretonne et qui votent PS ou UMP. Ça ne veut pas dire qu’ils se fichent de la Bretagne. De même, il y a plein de gens qui s’intéressent à la défense de l’environnement, à l’opéra, et à toutes sortes d’activités qui n’intéressent que les Blancs, mais qui ne votent jamais contre l’immigration. C’est vrai que ce n’est pas logique, mais il y aurait quelque chose d’absurde et malhonnête à en conclure qu’ils se fichent de continuer à exister.

    On constate que les gens sont pris dans un système qui les conduit naturellement à voter pour l’UMPS, ou pour un parti alternatif suggéré par le système. En gros, pour faire de bons scores électoraux, il faut être à la télé constamment et avoir le soutien des médias et des institutions. Mais quand des nationalistes bretons prennent part aux élections, ça sert quand même à présenter notre point de vue.

  • je suis partagé concernant le score des représentant du bloc identitaire en Bretagne.
    en effet, si l’on se base uniquement sur le pourcentage réalisé, je me réjouis de voir que les thèmes et les couleurs d’Adsav! sont porteurs.
    Après, si on regarde le nombre de voix et le taux d’abstention, on s’aperçoit que leur score est inférieur au notre en 2008.
    ce score reste donc tout relatif.

  • Yannick

    L’Emsav à la PB/UDB/Emgann est encore en perdition.

  • Olivier

    Les identitaires ont fait de bons scores dans les deux cantons du finistère. Ils ont devancé le parti (dit) breton. Le FN connait aussi une certaine croissance en B4. On peut toujours dire qu’ils ne sont pas breton, le fait est marquant et donc:

    – Soit les bretons sont minoritaires et ce sont des non-bretons qui votent pour eux,
    – Soit les bretons se foutent de la Bretagne et votent pour eux,
    – Soit le bretons sont à 95% comme les autres français et l’idée d’une société distincte est morte et enterrée.

    Il faut aussi constater qu’en Haute-Bretagne le vote breton est encore plus anecdotique et semble n’être le fait que des migrants de Basse-Bretagne.

  • Michel

    Les identitaires attirent les Français et l’aveuglement est de croise qu’en bretagne il n’y a pas de français.

  • jeune Bretagne n’a fait que remplir un vide, comme la mauvaise herbe dans un jardin qui n’est plus entretenu. Jusqu’à maintenant,aucun parti de l’Emsav n’avait vraiment de mouvement de jeunesse attractive ce qui est bien sur une gageure dont ce sont servis ces parasites. Maintenant il s’agit de boucher ce vide pour mieux renvoyer les étrangers de jeune Bretagne chez eux: derrière Naoned!
    Et c’est à cela que s’attelle Kadarn Yaouankiz broadelour Breizh. Jeune Breton si tu veux t’engager réellement pour Breizh, rejoins nous! Breiz Atao!

  • Guernec

    Je préfère l’original à la copie !

  • BOBBY SANDS.
    PADRAIG PEARSE.
    and other fighters freedoom….

  • Pierre Guillemot

    Cet oiseau identitaire de Jeune Bretagne me fait un peu penser au coucou qui fait sont nid dans celui d’un autre.

    ces gens peuvent bien se peinturlurer de gwenn ha du, sous leurs déguisements ils n’en restent pas moins des français adorateurs du triliv et je doute que ces faussaires puissent tromper qui que ce soit !