Réflexion sur le halal, par Alexis Arette, ancien président de la FFA

Lors d’un débat ayant suivi le dernier congrès d’Adsav! Le parti du peuple breton, un agriculteur du Léon nous a fait part de son inquiétude concernant les nouvelles normes qui risquent d’être imposé aux exploitants agricoles: à savoir l’interdiction d’épandage de lisier de cochon, afin d’être en conformité avec le hallal. Ce débat a entrainé cette réflexion d’Alexis Arette, ancien président de la Fédération Française de l’Agriculture.

Vous avez dit : « Halal » ?

Je rapporte ici , à ma façon,les réflexions (1) d’un paysan breton qui me paraissent de bon sens sur la situation de l’Agriculture Française.
Il faut d’abord savoir que la modernisation des élevages, et en particulier la pratique du « Hors » sol, à progressivement réduit le « paillage » des litères, qui, pour les élevages porcins, ont été remplacées par le nettoyage des excréments au jet d’eau. Le fumier d’autrefois a disparu au profit du « Lizier », qui très fluide, est répandu sur les terres grâce à des cuves équipées pour cela . Les surfaces traitées dépassent les capacités superficielles des fermes d’élevage , et sont par convention, répandues sur des terres céréalières , qui bénéficient ainsi d’une fertilisation à bon marché.

Ces terres, selon la loi Coranique, ne peuvent donc produire « Halal ». Car le « Halal » ne concerne pas seulement l’égorgement rituel , dont ont bénéficié les moines de Tibérine, mais il concerne toute l’alimentation qui ne doit pas être souillée par les animaux « impurs » comme le porc .La prescription s’étend aux objets et à la terre même : C’est ainsi que des citoyens protestataires , ayant enterré des cochons sur les places de Madrid et de Séville destinées à la construction de mosquées, celles-ci n’ont pu être édifiées..

Il est donc certain qu’une partie des terres de France n’est pas « Halal », et que céréales, légumes, et animaux élevés sur ces terres « cochonnées » ne peuvent être consommés par les musulmans. Et il est tout a fait inutile d’égorger un mouton de façon « Halal » si celui-ci ayant été élevé sur une terre impure, est impur. Mais le problème va plus loin.

En effet, les céréales produites sur les terres « impures », sont mélangées par les organismes stokeurs, avec les céréales provenant d’autres terres. Ce sont donc à peu près toutes les céréales de France qui sont contaminées. Même le pain devrait être donc proscrit de l’alimentation musulmane, si les croyants veulent être fidèles à la loi coranique.

Étant donné la présence sur le territoire d’environ 8 millions de musulmans, quelles solutions sont envisageables ?

La Partition : Il faudrait consacrer 1O département au moins, à la production exclusive du « Halal », ce qui serait une mesure dictatoriale difficilement compatible avec la démocratie.

L’importation : Faire venir des pays Arabes ou étrangers ,la nourriture « Halal nécessaire à la communauté musulmane de France. Ce qui est impossible, sans bouleverser les structures commerciales.

La Conversion : Les Arabes devenus chrétiens échappent à la dictature du Coran . Mais évidemment la conversion ne pouvant être imposée, la mesure est inapplicable.
L’Exil. C’est à dire le retour des musulmans français dans leurs pays de départ. Opération impossible, car ces pays sont incapables de nourrir leur population actuelle , qui ne rêve que d’en partir pour venir chez nous

La République Islamique de France : Celle-ci étant établie décréterait l’interdiction des élevages de porcs en France. Ce qui règlerait le problème. Cette solution est possible démocratiquement, étant donné la complaisance des « partis de gouvernement » envers l’Islam, mais il n’est pas certain qu’une majorité de français l’accepterait ; Reste l’imposition par conquête Islamique : Elle est déjà possible par le fait que s’il existe seulement 3% d’islamistes radicaux dans la communauté musulmane de France, l’armée potentielle du « Djihad » est déjà plus nombreuse que l’armée Française, dont d’ailleurs les meilleurs éléments sont engagés à l’étranger .

Pour ne point tomber sous le coup de la loi Fabius-Gaubert-Gayssot, je ne propose rien : J’informe seulement, et comme disait l’autre, je souhaite aux Français « bien du plaisir ! »

Alexis Arette.
Combattant volontaire.
Ancien Président National de la Fédération Française de l’Agriculture.

(1) Exprimées le 26 février 2011 au cours du Congrès d’Adsav le Parti du Peuple Breton à Saint Segal – Finistère

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • Bergirémon
  • Dao ha dao!

    En effet il est grand temps que nos compatriotes se réveillent…

  • Julie

    Il faut que les gens se réveillent avant que l’irréparable n’advienne…

  • bzh

    Bergiremon.
    Je crois que tu as tout dis

  • Bergirémon


    HALAL, TOUT CE QU’IL FAUT ABSOLUMENT SAVOIR ET FAIRE SAVOIR

    IL Y A 25 ANS PERSONNE NE MANGEAIT HALAL EN FRANCE.

    C’est suite à la construction de Mosquées, aux prêches des imams sur leur fidèles que s’instaure cette pression du Halal qui pousse les musulmans au communautarisme. Des mosquées orchestrent même des campagnes qui poussent au harcèlement, à l’intimidation et à faire pression pour faire adopter le Halal. Ici en lien, la Grand Mosquée de Lyon demandant à ses fidèles de harceler les gérants des grandes surfaces pour instaurer le Halal : http://www.al-kanz.org/2011/01/11/halal-mosquee-lyon/

    L’ABATTAGE HALAL EST UN RITE ISLAMIQUE moyenâgeux oriental et barbare
    pour abattre les animaux (sauf le PORC considéré par la religion musulmane comme animal impur et INTERDIT A LA CONSOMMATION).
    La procédure religieuse musulmane d’abattage halal répond aux règles suivantes : Animal égorgé vivant, sans être étourdi, la tête tournée vers La Mecque. La dhabiha se pratique par une incision profonde avec un couteau effilé sur la gorge, de façon à couper les veines jugulaires et les artères carotides bilatéralement, mais en laissant la moelle épinière qui contient une petite quantité de sang, donc de l’oxygène qui continu d’alimenter le cerveau par le bulbe rachidien.

    L’ANIMAL AINSI ÉGORGÉ RESTE CONSCIENT ET AGONISE DANS D’ATROCES SOUFFRANCES qui peuvent durer plusieurs minutes (Jusqu’à 22 minutes).
    Il a des convulsions en se vidant de son sang… jusqu’à la mort… Bien souvent après avoir été égorgés, les animaux sont immédiatement suspendus à des crochés et sans attendre la fin totale de la saignée et la perte de connaissance, beaucoup sont dépecés et démembrés encore conscients.
    Cette filière d’abattage n’a aucune transparence : Aucune traçabilité n’est exigée, aucune information n’est exigée sur cette viande abattue selon le rite islamique.

    LA VIANDE HALAL NE PEUT ETRE DITE SAINE,
    en effet entre l’égorgement et la perte de réaction cérébrale, l’animal en période d’angoisse, de peur, de stress et surtout de douleur extrême déverse de nombreuses hormones dans son sang et ses muscles. Cette viande est donc une viande de médiocre qualité, qui ne peut qu’être dite « stressée ».

    LA VIANDE HALAL ACCENTUE LES RISQUES SANITAIRES GRAVES,
    en effet l’égorgement rituel des bêtes rend matériellement impossible de ligaturer l’œsophage des animaux ce qui entraîne un « épanchement de matières stercoraires en provenance de l’estomac qui s’écoulent à travers la section béante de l’œsophage ». «Le tranchage de la trachée et de l’œsophage qui peut provoquer le déversement du contenu gastrique (voire pulmonaire) sur les viandes de têtes, de gorge et de poitrine… ».
    Enfin, la longueur de l’agonie entraîne des soubresauts violents accompagnés de défécation et émission d’urine, le tout éclaboussant toute la zone d’abattage !!!

    LA CERTIFICATION HALAL EST UNE TAXE RELIGIEUSE
    versée à des “contrôleurs” affiliés aux principales organisations musulmanes et aux mosquées pour leurs constructions et entretiens. Par kilo de viande, la certification halal coûte entre 10 à 15 centimes d’euros.
    Quand vous achetez halal, vous financez l’Islam et donc, l’Islamisation de la France et de l’Europe.

    L’ABATTAGE HALAL MET L’ETAT EN CONTRADICTION AVEC L’ARTICLE 2 DE LA LOI DE 1905.

    La Loi de séparation des Églises et de l’Etat : “La République ne reconnaît, ne finance ni ne subventionne aucun culte” l’Etat est donc en contradiction avec cet article car tout organisme d’état acheteur de viande rituelle islamique paye la taxe d’abattage islamique inclue dans le prix de vente.

    LES RESTAURANTS HALALS SONT DISCRIMINATOIRES.
    En effet, Pour qu’un restaurant obtienne le label «halal», la règle musulmane interdit la cohabitation des aliments relevant du rite religieux avec d’autres qui y sont étrangers.

    LE HALAL CREE LA DISCRIMINATION ENVERS D’AUTRES RELIGIONS
    qui ont interdiction de manger la viande sacrifiée à d’autres divinités – les chrétiens (N.T. épîtres aux Corinthiens) et les sikhs.

    L’EMBAUCHE DES SCARIFICATEURS EST DISCRIMINATOIRE.
    En effet, selon la loi islamique, seuls les musulmans et les « gens du livre » peuvent abattre les animaux destinés à la consommation des musulmans. Cela concerne l’égorgeur qui doit être musulman pratiquant et parler arabe. Mais si l’on se réfère à la loi islamique relative aux autres rapports entre musulmans et mécréants, cela concerne également d’autres personnels des abattoirs et notamment leur direction. Un exemple d’une offre d’emploi discriminatoire halal affiché dans un Pole emploi en Bretagne…Secteur d’activité : ACTIV.ORGANISATION RELIGIEUSE. Langues : Arabe Très bon Exigé…
    http://www.jeune-bretagne.com/2011/06/halal-dans-nos-assiettes-la-preuve-par-lemploi/

    LE CONSOMMATEUR CLASSIQUE EST PARFOIS TROMPE SUR LA PROVENANCE ET LA QUALITE DE LA MARCHANDISE ET FINANCE SANS LE SAVOIR LA CONSTRUCTION DE MOSQUEES.
    En effet, de la viande halal de piètre qualité et n’ayant pas de traçabilité est parfois réintroduit dans la filière classique sans que le consommateur en soit averti. C’est particulièrement vrai en ce qui concerne l’arrière train des animaux que les musulmans ne consomment pas. Ces parties sont vendues “aux bonnes boucheries françaises” et une taxe de 15 % (taxe islamique) est reversée aux imams afin de financer leurs mosquées.
    – De la viande halal est quelquefois sournoisement introduite dans des cantines et à été imposée insidieusement aux salariés d’Air France.
    http://www.fdesouche.com/225160-viande-hallal-imposee-aux-salaries-dair-france
    http://ripostelaique.com/air-france-des-distributeurs-de-produits-halal-qui-ne-disent-pas-leur-nom.html
    – De plus, en ce qui concerne la restauration KEBABS, d’après un rapport de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). 62% des kebabs ne respecteraient pas les règles élémentaires d’hygiène… http://www.lunion.presse.fr/article/a-la-une/enquete-la-guerre-des-kebabs

    IL EST URGENT DE MODIFIER la Directive 93/119/CE du 22/12/1993,
    sur la protection des animaux au moment de leur abattage.
    Car l’article 5 est clair : [Plusieurs types d’animaux] introduits dans les abattoirs[…] doivent être étourdis avant abattage ou mis à mort instantanément […].
    L’ERREUR EST LA : « Pour les animaux faisant l’objet de méthodes particulières d’abattage requises par certains rites religieux, les exigences prévues […] ne sont pas d’application. »
    Cette DEROGATION a été faite dans l’idée que l’abattage rituel était en 1993 très marginal et qu’il devait le rester.

    En Suisse, Suède, Norvège et Islande, tout abattage rituel, quelques soit son origine est interdit.
    Très récemment aux PAYS-BAS, les Députés dans leur très grande majorité, 116 contre 30… Viennent de se prononcer pour l’interdiction de l’abattage rituel. http://www.telegraaf.nl/binnenland/10105081/__Kamer_achter_verbod_onverdoofd_slachten__.html?p=20,1

    Vidéo : Halal
    http://www.wat.tv/video/abattage-rituel-cacher-halal-38v87_2exyv_.html
    http://www.youtube.com/watch?v=5CyNNYzuKJo&feature=player_embedded

    Halal abattoire
    http://www.youtube.com/watch?v=78mag5EnH4E&NR=1alal

    On peut combattre la barbarie de l’abattage halal et en plus refuser de payer l’impôt islamique à notre insu.
    http://sitasecure.wordpress.com/2010/03/28/les-2-scandales-du-halal-abattage-barbare-et-impot-islamique-cache/

    L’abattage rituel : « Des pratiques liées à la mise en œuvre du rituel d’abattage peuvent avoir des conséquences en termes de salubrité et de sécurité des carcasses… »
    http://www.abattagerituel.com/pdf/DP-abattage.pdf

    « La viande halal présente un risque sanitaire important » : rencontre avec un vétérinaire (Audio) – NovoPress
    http://fr.novopress.info/86889/la-viande-halal-presente-un-risque-sanitaire-important-rencontre-avec-un-veterinaire-audio/

    Halal et retour à la barbarie – Risques d’intoxication alimentaire prévisibles… (Explications techniques).
    http://www.youtube.com/watch?v=9mbPXXqqYHA

    Halal et financement du terrorisme. http://www.petitsechodoran.com/la-france-en-otage/halal-et-financement-du-terrorisme,a2138120.html

    « La souffrance de l’homme est liée directement à la souffrance de l’animal. » Alfred KASTLER (1902-1984) Prix Nobel de physique

    “On reconnait le degré d’évolution d’une civilisation à la manière dont elle traite ses animaux ” GANDHI-

    CONCLUSION : Il faut faire interdire totalement l’abattage rituel (halal et casher) , interdire le halal dans les cantines et exiger la dissolution de tous les organismes de certification du halal.

    FAITES UNE ACTION SITA : http://www.actionsita.com/article-action-sita-halal-tout-ce-qu-il-faut-absolument-savoir-et-faire-savoir-86476981.html

  • lea jean jacques

    lorsqu’on vit dans un pays on en respecte les us et coutumes ou on degage

  • Latour

    Ne nous faisons aucune illusion sur ce que va devoir être la défense, et dans certains cas la reconquête de notre propre territoire.
    C’est hélas la démagogie électoraliste d’un nombre important des élus de la république qui a créé cette situation.