L’appel du 18 juin 2011

Le 18 juin 2011, pendant que nos voisins français célébreront le souvenir de l’appel radio d’un célèbre général gaulois, les bretons, eux, sont invités à prendre part à une énième manifestation à Nantes. Au programme des réjouissances?

– La démocratie;
– La diversité culturelle;
– La diversité linguistique;
– Le respect de nos identités;
– La Réunification.

La démocratie? Le rouleau compresseur républicain réalisant son travail à merveille, nombre de nos compatriotes n’ont pas conscience qu’elle n’existe plus;

La preuve? le dernier vote sur le traité européen. Le peuple a mal voté? faisons revoter le parlement! Personne ne s’est offusqué de cet agissement anti-démocratique. Rappelons que la France est régulièrement présentée comme le dernier pays soviétique d’Europe et le pays le plus condamné par la cour européenne des droits de l’homme… Vouloir rester dans l’hexagone et souhaiter une démocratie digne de ce nom est une pure farce.

Je ne m’attarderais pas sur les revendications concernant la diversité culturelle et la diversité linguistique, celles-ci ayant un air de déjà vu.

Le respect de nos identités? De quelles identités parlent donc les collectifs initiateurs de cette manifestation? Adsav! ppb demande le respect de l’identité bretonne et européenne. Mais quand on sait que ces gens appellent de tous leurs vœux le métissage forcé, on ne peut que s’inquiéter derrière cette « revendication »…

La réunification? 2/3 des bretons sont favorables à la « réunification » de notre territoire. mais sans volonté politique, ce sujet reste de l’ordre du doux rêve. Nos compatriotes semblent atteint de la même schizophrénie que nos voisins français dès lors qu’il s’agit de glisser un bulletin de vote dans une urne électorale. On vote donc pour le contraire de ce que l’on souhaite au fond de soit et on continue de voter pour les ennemis de la Bretagne, socialistes en tête… Cocus et fiers de l’être semble être le nouveau crédo!

On le voit, il y a donc très peu de chances que cette manifestation aie un quelconque impact sur l’avenir de la Bretagne de demain.

Néanmoins, au scein de leurs associations respectives, les militants d’Adsav! ppb arpenterons les rues de Nantes ce 18 juin , pour se joindrent à l’appel du collectif 44=BZH qui entend dénoncer les partis breton collaborateurs et défendre l’identité bretonne et européenne.

Bevet Breizh, bevet Europa!

Ronan Le Gall
porte parole d’Adsav! ppb

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • breton Miorcec de Kerdanet marquis de warnier, chevallier de castille, etc

    Autrement je souhaite a toutes et a tous une éxelente nouvelle année, qu’elle vous apporte tout ce que votre coeur désire de plus cher au monde

  • breton Miorcec de Kerdanet marquis de warnier, chevallier de castille, etc

    les fautes d’hortographes ne sont pas la pour désignier le sens des mots ! certe un mot bien écrit donne une plus belle lecture.
    Mais la lecture en elle même n’est elle pas la première chose que nous devons comprendre, en cherchant ce que l’autre veut nous expliqué, au lieu de lui regardé un s ou un t oublier ou mal placé?
    (je n’expliquerais pas en détail le pourquoi des ces fautes,je dirais simplement, que lors d’un accident de la route nous ne sortons jamais undem!!!) mais quand je lis un texte je regarde se qu’il veut dire et se qui doit en sortir, pour voir si cela vas dans mes cordes ou pas.
    Je regrette amerrement que l’ont s’arrete a si peu de chose, alor que les débats sont tournés vers plus important, vers plus graves!! retrouvé l’indépandance de notre pays ! LA BRETAGNE.
    Quand je lis ou relis ce qui est écris, je ne vois que des discordancs en chiffonade, sur des sujets qui ceux relis a eux même et au être qui les veulent et les écrivent.
    Les écris servent a ne pas oublier se que nous avons dis ainsi que les autres.Mais l’ont oubli assé vite que nous sommes tous issus directement ou indirectement de la même mère parie LA BRETAGNE.
    Au lieu de ceux disputé sur des bagatelles, ou des fautes d’hortographes, ou sur la couleur du crotain de cheval, éssayons plutot de regroupé dans une même unitée les idées, fais et gestes pour une seul et belle cause ! COMMENT FAIRE POUR RETROUVER NOTRE BRETAGNE LIBRE ET NOUS PAR LA MËME OCCASION ! NON ?

  • Gurvan

    Sans vouloir vous commander, mon brave, vous serait-il possible de faire un effort pour écrire correctement même dans l’idiome de l’occupant ? Je peine à vous lire.

    -Gurvan, marc’heg a Netra, Kont an Toull-Revr Du ha markiz an Neusforzhpetra-

  • breton Miorcec de Kerdanet marquis de warnier, chevallier de castille, etc

    lire, lire ont ne peux que lire sans ceux donner vraiment de vrais ou une vrais idées de ce que vous voulez vraiment, car manifesté pour de bon interrais (comme ce qui est écris) certe, mais il faut les appliqué, et pas en pacifiste, car sa n’irras nul part, pas dans le monde actuel, croyez vous que le peuple français vas nous redonner la bretagne comme sa (allors que plus de soixante pour cent des bretons sont pour le faite de resté français!!!)
    croyez vous que par le simple faite de déffilé (ce qui est une bonne chose)mais cela de nos jour ne même nul part, comme ces charlot qui ont prix (le chateau de nantes) des petits vieux qui n’ont rien d’autre a faire que de passé leur retraite a faire des gaminaries.
    aller devant l’éllysé, prendre d’assault matignons ? il y aurrat toujours les force de l’ordre qui serrons toujours la pour faire barrage.
    croyer vous que la france laisserras la bretagne libre !! allors qu’elle est en un point stratégique de la france et sur la carte, qu’elle a des valeur rentable, auw niveaux cultures, et méteaux qui lui rapporte beaucoup d’argent!! je ne pense pas que cela ce ferras sans le faire dans la force!!!!!!!!

  • Lacuson

    Petite mise au point d’un authentique nationaliste (français en l’occurrence) à d’autres authentiques nationalistes (bretons), adversaires peut-être, mais tout autant dignes de respect :

    En fait la France n’a jamais été parmi les vainqueurs de la 2ème guerre mondiale.
    Elle y fût au contraire vaincue et même plutôt deux fois qu’une.

    Une première fois par les Allemands en 39/40, alors qu’elle avait déclarée à l’Allemagne (et oui ! c’est bien la France qui à déclaré la guerre à l’Allemagne, et non l’inverse) :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Septembre_1939
    Une guerre dans laquelle un gouvernement socialiste (tous ceux qui se sont enfui à bord du Massilia ou autrement, lorsque la défaite a été consommée) l’avait emmené sans qu’elle ne fût ni motivée pour la faire, ni en mesure de la remporter.

    Une deuxième fois par la sorte de guerre civile larvée et honteuse qui fit suite à ‘’l’épuration’’ et à sa ‘’mise sous tutelle’’ (comme la moitié du continent européen) par les seuls vrais vainqueurs de cette guerre : les USA (les autres étant l’URSS).
    Il ne s’agit pas ici d’opposer les victimes des excès de ‘’l’épuration’’ à celles de l’occupation et de la guerre dans une sorte de surenchère, ceci n’aurait d’ailleurs surement pas été dans les usages et désirs de celles-ci.
    Il ne s’agit pas non plus de ternir ou salir la cause et le courage des authentiques partisans et résistants.
    Seulement, sans s’appesantir, et dans un souci d’objectivité, de rappeler qu’après la Libération la France connus de sanglants règlements de comptes entre Français qui firent, selon les sources, de deux à quatre fois plus d’exécutions, souvent sommaires, en quatre mois de Libération, qu’en quatre ans d’occupation ; autant d’actes absous jusqu’à fin 1945 pour avoir été commis « en vue de la libération d’un territoire » … libéré seize mois auparavant.
    Vae victis … il en a toujours été ainsi, mais n’en déplaise à De Gaulle et aux gaullistes, la France ne fut, certes pas, parmi les vainqueurs et le Gaullisme * n’a jamais été qu’une hypocrisie de faux vainqueurs, une boursouflure prétentieuse.

    * Aux lendemains de son arrivée à Londres le ‘’Général micro’’ fût récupéré in-extremis par les alliés sur ordre de Churchill alors qu’il était sur le point de prendre un avion pour retourner en France s’y mettre au service de ses nouvelles autorités (le gouvernement de M. Pétain) … Cette anecdote ne fût jamais démentie et Churchill aurait même déclaré en constatant la médiocrité et le nombre insignifiant de dignitaires français disponibles : faute de grives on se contentera de ce merle (ou quelque chose dans le genre).

  • Meriadeg

    Les régionalistes et autres folkloristes ont une fois de plus démontré que leur ridicule gesticulation de rue ne paie pas et ce n’est pas ainsi que l’Etat colonial français les prendra au sérieux… Mais ils ont bonne conscience, ils ont fait leur B A de l’année. En fait ces gens, dont l’idéologie générale sent bon la rose, trompent le peuple breton et se rendent ainsi complice de la politique d’assimilation de notre peuple. Seul le nationalisme breton et les appels à une véritable résistance à la France coloniale pouront apporter aux Bretonnes et aux Bretons la liberté.
    Breizh d’ar Vrezhoned !

  • Thierry

    Ce sera, pour moi, l’occasion d’un appel à la résistance contre l’Etat français et ses valeurs, contre l’immigration et pour une Bretagne bretonne.

  • Edouard Anast

    Le rattachement de la « Loire-Atlantique » ne changerait rien au statut actuel de la Bretagne. B4 ou B5, cela resterait une région administrative française. Un maillon parmi d’autres du centralisme à la française.

    Vous devez, nous devons militer, combattre pour la restauration d’un Etat breton indépendant sur l’intégralité de notre territoire historique.

  • Pierre Guillemot

    Cette manifestation ne changera en rien le sort du pays nantais. Ce type de festivité, foloklorique et bon-enfant ne fera jamais avancé d’un pouce la réintégration du « bro-naoned au sein de notre territoire national, il est des plus urgent de passer à l’action politique sérieuse : porter cette question devant les instances européennes et internationales d’une part et exiger d’autre part, du pouvoir français, un referendum, afin que le peuple breton puisse s’exprimer dans son intégralité sur ce sujet.