Vers un nouveau Sedan / Sedan ur wech c’hoazh

« Nous ne luttons pas pour que le peuple devienne heureux. Nous luttons pour lui imposer une destinée. »

Les Réprouvés (1931) Gant  Ernst von Salomon

Ca se confirme, le désastre guette la france! Un véritable bouleversement s’annonce comme l’avait été l’issue de la bataille de Sedan!* Haut les coeurs nationalistes Bretons, le malheur des uns fait le bonheur des autres! La défaite humiliante de Sedan en 1870 a eu pour conséquence la fin d’un empire, espérons que celle nouvelle défaite qui se profile voit le renouveau de notre patrie BREIZH! Après avoir subit une fois encore cette année le 14 juillet, l’étalage d’ego de la nation rance qui nous occupe et ces fanfaronnades de plus en plus grotesques! Après les dictateurs africains…le haka! Gortoz hir, gortoz mat Pa zeu an taol da vat (longue mais bonne attente quand l’affaire réussit), voila notre heure qui pointe enfin le bout de son nez!

La france continue à se vautrer dans la fange, le pays des droits de l’homme et sa propension impérialiste font la fête alors que le bateau coule irrémédiablement! La france ce pays devenue la colonie de ses colonies se cherche, se rassure, fait des feux d’artifices mais au final disparaît quand même!

Pour autant le temps nous donne raison, les nationalistes bretons l’avaient prédit!

Les collaborateurs zélés du système français doivent commencer à se mordre les doigts! L’ère de l’abondance gagnée sur le dos des honnêtes Bretons touche à sa fin!

Dans une interview au Point.fr, Philippe Dessertine, professeur de finances à l’université Paris X-Nanterre et directeur de l’Institut de haute finance, qui publie en octobre prochain Seul ‘espoir d’un monde nouveau (éditions Anne Carrière), nous explique comment  la France doit se préparer à subir le même destin que les pays du sud de la zone Euro.

La France pourrait-elle être également touchée par la crise ?

Nous nous dirigeons vers l’austérité générale en Europe. En ce qui concerne la France, elle est le prochain pays sur la liste. La question n’est donc pas de savoir si nous serons touchés, mais plutôt quand. Il faut savoir que la France possède une dette publique importante, avec 85 % de son PIB, ainsi qu’un déficit annuel de 7 %. En d’autres termes, la situation de la France est meilleure qu’en Italie, mais empire beaucoup plus vite. D’où la simple question : pourrons-nous nous permettre de ne rien décider avant la fin 2011.

Tout est dit, le levé de rideau va bientôt commencer! Les acteurs se mettent doucement en place, le public ne s’en rend pas encore compte mais il sera surement lui aussi partie prenante du drame qui se prépare. Plus un pas en arrière pour les défenseurs de la nation Bretonne, il faut envers et contre tous être présent partout où le devoir nous appelle! Il faut se promettre de vaincre et cela malgré les agissements de nos nombreux ennemis et des misérables traîtres qui leur servent d’auxiliaires! Chaque nouvelle reculade renforce en tout point nos ennemis et affaiblit notre nation, notre Patrie. Il faut par conséquent couper court, et radicalement à tout propos et toutes attitudes selon lequel il nous est possible de reculer sans fin! Le Cri du peuple Breton doit de nouveau se faire entendre!

Nous nationalistes Bretons savons d’ores et déjà que la majorité de notre propre peuple sera contre nous. Celui là que nous défendons de façon énergique  y compris de lui même! Son coeur penchera encore une fois soit dans l’inaction la plus avilissante, ou bien pire dans la soumission la plus totale au dogme de la france éternelle, de l’envahi et fier de l’être! Pour autant nos maigres rangs de reprouvés peuvent faire basculer le destin! Pour cela il faudra être unis dans un seul et unique élan: Breizh d’ar Vretoned! La Bretagne aux Bretons!

Mammenn / Source: lepoint.fr

* La bataille de Sedan eut lieu le 31 août et le 1er septembre 1870 pendant la guerre franco-allemande, à Sedan. Avec la capitulation des troupes françaises et la capture de Napoléon III le 2 septembre. La défaite, précipite le changement de régime et  plonge le pays dans une quasi guerre civile (La Commune)

Skrivet gant Neven

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • Alberto Da Giussano

    « En d’autres termes, la situation de la France est meilleure qu’en Italie, mais empire beaucoup plus vite. »

    De fait les deux situations ne peuvent que diverger.

    Il faut pour commencer parler de la notion de ‘’zone économique optimale’’, notion théorique vers laquelle ambitionne d’arriver tout État-Nation constitué, voir les mondialistes et autres eurocrates (mais à l’échelle planétaire … bien voyons !).
    Hors pas plus l’UE que l’Italie ou la Belgique aujourd’hui ou l’URSS, la Yougoslavie et la Tchécoslovaquie hier n’en sont ou n’en étaient une.
    Il faut comprendre que dans ce cas le seul correcteur possible entre deux zones divergentes est la mise en place d’une monnaie donnée (la Drachme, le Deutschemark …) sur un espace suffisamment cohérent (les nations historiques correspondent parfaitement).
    Dés lors les taux de changes entre deux monnaies jouent le rôle régulateur qu’auraient par exemple des écluses entre deux fleuves de bassins, de niveaux et de débits différents.
    Prenons le couple Grèce / Allemagne ; la faiblesse de la Drachme corrigeait la tendance naturelle des grecs (qui sont des gens foncièrement optimistes) à s‘endetter en important plus qu’ils ne pouvaient exporter pour rétablir un semblant d’équilibre tandis que la force du Deutschemark finissait par rendre les produits allemands (bien que nombreux et de qualité généralement) trop couteux pour les pays à monnaies plus faibles.
    Ce qui avait naturellement tendance à corriger le problème.

    Pour en revenir à mon pays ; mon vrai pays, celui du cœur, l’Italie -celle du nord plus précisément- il n’y a qu’un pas, comme de la Grèce à l’Italie du sud il n’y en a qu’un également (de la Grèce au sud de l’Italie nous avons le même genre de parenté que de la Bretagne à la Cornouaille par exemple … tout étant relatif par ailleurs ; la mer Ionienne n’étant pas très comparable au Channel évidemment).
    En Italie du nord aussi la mise en place de l’Euro a permis a nos ‘’belles’’ usines de tourner à plein régime et en Italie du sud comme en Grèce, il y eut une période d’euphorie due à l’effet Euro.
    En attendant le fossé nord / sud n’a cessé de s’accroitre en Italie comme il l’a fait entre l’Allemagne et la Grèce.
    Ceci étant moins visible ici du fait des interconnections économiques et politiques propre à l’Italie considérée (à tord) comme un tout indifférencié.
    La mise en place de l’Euro n’ayant fait qu’occulter le problème et ressouder le pays, tout à sa fierté national retrouvée ; du nord (rassuré d’être enfin considéré comme un pays comme les autres en étant admis dans la zone euro), au sud connaissant un enrichissement certain … à la manière grecque.
    L’on verra bientôt si l’illusion euro continue d’opérer … ceci étant lourd de conséquences pour l’avenir économique et politique de mon pays.

    Quand à la situation de votre État Nation titulaire, la France, elle est plus comparable, chronologiquement et sociétalement parlant, à celle … des États-Unis.

  • Lacuson

    Les Français sont définitivement battus après la fin du Siège de Paris, le 28 janvier 1871.
    Un armistice général est signé au château de Versailles.
    Guillaume est proclamé Empereur du deuxième Reich allemand.
    Otto von Bismarck a pu réaliser l’union des états allemands comme il le souhaitait avant les hostilités.
    Un traité de paix, signé à Francfort le 10 mai 1871, ampute la France de l’Alsace sauf Belfort, d’une partie de la Lorraine et des Vosges.

    Ce sont les batailles victorieuses de Napoléon I (notamment celle d’Austerlitz) sur les différentes coalitions conservatrices opposées aux bouleversements irrémédiables et lourds de conséquences inconnus de la mère de toute les révolutions (1789) qui avaient signés la fin du Saint-Empire (dit aussi vielle empire ou Premier Reich).
    C’est la défaite de Napoléon III à Sedan qui allait donner (re) naissance à un 2ème Empire Allemand, qui tenait cette fois ci ses caractéristiques plus d’un État Nation bâtit sur le model français et républicain que du vieux modèle antique de l’Imperium Romanum.

    État à la dimension d’un empire continental, très moderne et social, prolongé par ses colonies d’outre mer (en Afrique et Océanie) comme les autres États Nations européens.
    Le fait que la naissance de ce 2ème empire se fit au château de Versailles est hautement symbolique.
    Le 2 septembre, jour de la capitulation française, devint fête nationale (jour de Sedan, « Sedan Tag ») dans l’Empire allemand et fut célébré jusqu’en 1918.

    C’est la défaite de cet empire et de ses alliés (empire d’Autriche-Hongrie et autres) en 1918, qui allait en signifier sa ruine de part un armistice signé le 11 novembre 1918, à 5 h 15 dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne.
    Plus tard en 1919, à Versailles, ils signeront le traité de Versailles.

    De part cette défaite et ce traité, les vainqueurs (France, Grande-Bretagne, USA) imposèrent aux vaincus des conditions littéralement humiliantes et mortifères pour leurs peuples (ce qui est aujourd’hui reconnu par quasi tous les historiens).
    L’on à les vengeances que l’on peut …

    Bien vu ce post, bien vu pour avoir compris toute l’importance Historique de cette bataille de Sedan. …

    Mat tre e Brezhoneg.