Disparition de Yann Fouéré

Un grand patriote vient de nous quitter et je ne pense pas qu’il soit judicieux de répéter sur cet espace militant ce que tout le monde est censé connaître de la biographie de Yann Fouéré et de son engagement pour sa patrie ; la Bretagne. Le site de la Fondation Yann Fouéré est une excellente source de renseignements.

Pour ce qui me concerne, je suppose que les éloges des militants qui l’ont côtoyé et milité à ses côtés, ses amis, ses fidèles lecteurs seront nombreux et sincères. J’ose espérer, par contre, que tous ceux qui l’ont combattu dans le mouvement breton, ont utilisé les calomnies, les médisances, les ragots, les insultes, auront la décence de se taire. Yann a toujours préféré le combat construit, solide, cherchant à faire vibrer l’intelligence.

J’ai connu Yann au début des années 70 en adhérant à Strollad Ar Vro. Puis lors de la création du POBL, en 1982, après ma libération des geôles françaises… et ainsi pendant près de 40 années. Yann Fouéré a toujours été fidèle à ses idées : nationaliste breton et fédéraliste européen. Ce combat pour une Bretagne Libre dans l’Europe des peuples était en quelque sorte son chemin de croix. Fin politique il a toujours su m’impressionner dans les circonstances les plus tendues. Excellent écrivain, il a su, par ses nombreux ouvrages, éveiller la conscience politique de beaucoup de Bretons. Yann Fouéré a voué sa vie à la Bretagne… tout le monde ne peut en dire autant.

Un article lui avait été consacré il y a quelques temps dans la revue War Raok. Il va de soi qu’un autre article, plus détaillé sur vie de militant exemplaire, sera en bonne place dans le prochain numéro.

Pour conclure, je dirai que la Bretagne, le peuple breton, tous les peuples sous le joug du colonialisme français, mais également tous les peuples européens privés de leurs droits les plus élémentaires, viennent de perdre un grand défenseur de la LIBERTÉ

Padrig MONTAUZIER.

Yann Fouéré

Yann Fouéré, en compagnie de Padrig Montauzier, président d’honneur d’Adsav! ppb

.

Padrig MONTAUZIER.

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • bzh

    Jeune militant breton, ma connaissance de notre Bretagne grandit au fil des jours, mais yann fouéré faisait déjà parti de ma culture car c’est un pionnier de l’histoire de Bretagne, 20eme et 21eme s.
    Une page s’est tournée pour qu’une autre s’écrive, notre combat doit se poursuivre, s’intensifier, bevet Yann, bevet Breizh!

  • Pierre Guillemot

    « Un grand défenseur de la liberté » Je suis bien d’accord avec cette affirmation tout à fait juste et la disparition de Yann Fouéré est d’autant plus douloureuse que la liberté, au sens le plus large du terme n’a jamais autant été mise à mal au sein de la démocrature française : lois répressives votées, par la députaillerie et sous le manteau, durant l’été et autorisant les forces de l’ordre françaises, à faire usage de leurs armes sur des manifestants et, bien que  cela ne soit pas inscrit littéralement dans le texte, que les bobos se rassurent, les militants de sos-racisme et des associations de soutient aux sans papiers et autres émanations des ligues de vertu des doigts de l’homme, rouages fondamentaux du système étatique français ne seront évidement aucunement inquiétés par ces lois légitimant la violence Étatique à l’égard des travailleurs et syndicalistes luttant pour leur survie économique et des opposants à un régime qui tend de plus en plus vers un mélange hétéroclite de république bananière, de communisme et de libéralisme débridé. L’utilisation des écoutes et de la géolocalisation via les téléphones portables n’est plus réservée aux délinquants et criminels, chacun porte aujourd’hui sur lui son bracelet électronique et si vous avez une activité politique, syndicale ou simplement si vous avez subi une faillite et que vous ne pouvez plus vous acquitter des taxes auprès des organismes sociaux et que vous souhaitez vous soustraire à la traque par un changement de domicile, je vous conseille vivement de vous débarrasser de cet outil qui sera le plus souvent utilisé contre vous et en dehors de tout cadre juridique. Si la mafia détruit l’Italie, L’État français ne fait pas autre chose en Bretagne !

  • Dao ha dao!

    Bennozh deoc’h. Grazie a tutti.

  • Un Italien du nord

    Le mie più sentite condeglianze.

  • La « polémique » stérile sur l’ABP, suite au départ de Yann Fouéré est, évidemment, le contraire de la « dialectique » fertile des artistes pour créer… Ces débats franco-français de Bretons régionaux sont justement ceux de nos grands-parents du deuxième Emsav (1919 à 1945) qui se cherchaient dans le brouillard…

    Ils étaient obligés d’utiliser des idéologies politiques étrangères, issues du monde industriel, n’en ayant pas de personnelle. Elles étaient fondées sur le monothéisme totalitaire de la tradition judéo-chrétienne.

    Celui-ci a donné la « lutte des classes » du communisme ou la « lutte des races » du socialisme de l’époque, toutes tendances confondues. Ils disposaient aussi de quelques dialectes bretons différents!… C’était maigre !…

    Depuis le troisième Emsav, surtout grâce à « Preder » http://www.preder.net/, nous avons une langue unifiée, d’État et d’université et une idéologie politique enracinée dans le polythéisme de notre tradition celtique et indo-européenne , c’est le « fédéralisme », en partie grâce à Yann Fouéré.

    Le fédéralisme nous distingue radicalement de tous les Bretons régionaux influencés par le « jacobinisme » français et ses refrains d’hémiplégiques politiques. Les rengaines « gauche/droite », « bien/mal », « facho/pas facho » des nouveaux curés inquisiteurs manichéens ne sont que les transpositions du « Dieu/Diable » de la mentalité des Chrétiens. Elles sont totalement dépassées .

    Nous disposons maintenant, à l’ère de l’écologie qui fait suite au monde industriel, des outils nécessaires pour être des nationaux « brezhon », non pas nationalistes (conservateurs) mais fédéralistes (innovateurs) et écologistes.

    Nous pouvons développer le quatrième Emsav, jusqu’à notre État souverain exemplaire. C’est cela notre « Révolution » traditionnelle au sens étymologique. C’est-à-dire notre « Renaissance » à nous. Elle devrait pouvoir servir d’exemple à beaucoup d’autres peuples au 21e siècle…

  • Lukk22

    Ad Majorem Dei Gloriam

  • Lobert

    Bonsoir
    Militant Flamand c est avec tristesse que nous apprenons
    Le départ de Yann Fouere
    Ami de Jean Marie Gantois homologue de Yann Vari Perrot
    En Flandre.
    Puisse cette Europe aux cents Drapeaux voir le jour…..
    Vive l Europe des Peuples
    Merci a toi Yann pour notre Éducation
    Nous l avions invite lors du congres du Parti Fédéraliste Flamand en 1989
    Flandre Bretagne…….
    Même combat !!!
    Vlaamse Groeten
    Bruno

  • Brutos

    Doue da bardono d’an anaon.
    Kimiad Yann Fouere.

  • Mickaël

    Repose en paix, Yann !
    Chaque jour que Dieu fasse, nous continuons la lutte !
    Kenavo Yann !