Catophobie ordinaire / Enepkatolegezh-boaz

Images transmises par l’un de nos sympathisants du Morbihan:

Quand les insultes pleuvent, quand les lieux de cultes brûlent et que même les cimetières sont saccagés plus personnes ne réagit, clergé en tête. De toute façon si l’on arrête les suspects ils sont toujours considérés comme déséquilibré mental ou « artiste subversif » alors à quoi bon?

Pa vez ar c’hunujennoù o nijal, pa vez al lec’hioù-kred o deviñ na pa vez ar veredoù o vezañ gwallgaset den ebet ken na lar mann ‘bet, an dud a Iliz ar re gentañ. Hiviziken pa vez tapet unan d’eus oazerien an dro-fall e vez bepred gwelet evel un den troet da sot pe « aozour dispac’her » neuze da betra serv?

Partagez sur les réseaux soxiaux !