Rennes: Killian 13 ans victime de la diversité/ Roazhon: Killian 13 bloaz gouzañver al liested

 

Nous tenons à adresser nos plus sincères condoléances à la famille et aux proches du petit Killian.

Au début après concertation nous avions décidés de ne pas nous exprimer sur cet évènement dramatique. La douleur des parents méritait le respect et nous avions donc choisis de nous taire. Mais au vue de comment l’affaire évolue nous ne pouvions décidément pas rester les bras croisés sans rien dire, sans rien faire car qui ne dit mot consent comme dit le dicton.

Killian 13 ans, élève de 5e et joueur de foot prometteur habitant à Saint-Jacques-de-la-Lande, au sud de Rennes, devait intégrer le Stade Rennais la saison prochaine. Il a été blessé lors d’une bagarre dans la cour de son collège, Killian aurait été étranglé « pendant une minute, une minute et demie, il a succomber à ses blessures. L’agresseur est Souleymane un « collégien, d’origine Tchéchène, [qui] serait arrivé en France récemment. Il n’était scolarisé au collège de Cleunay que depuis quelques mois. » La dernière phrase de l’agresseur juste après son méfait cité par un témoin direct : « Tant mieux, je l’ai laissé sur le carreau » Le frêle Killian n’as pas voulu céder face au troisième pour pouvoir aller au toilette, il l’a payé de sa vie.

Voilà les faits dont nous sommes surs à l’heure actuelle. Est-ce cela qui nous a fait réagir? Non nous les Kadarns sommes bien sûr attristés par ce genre de nouvelles terribles ou l’on voit un jeune breton perdre la vie bêtement victime de violences scolaires. Mais ce qui nous a fait réagir c’est le traitement inadmissible de cette affaire et surtout le langage utilisé par nombres de pseudos journalistes et de politiciens minables.

Plus le temps avance et plus on assiste à deux choses inadmissibles: la première une manoeuvre malsaine qui vise ni plus ni moins qu’à mettre sur le même pied la victime et le bourreau La deuxième qui cherche à tout faire pour ne pas se pencher sérieusement sur la personnalité de l’agresseur.

Pour mettre sur le même pieds d’égalité la victime décédée, nous le rappelons, et l’agresseur on a le droit aux sempiternelles phrases creuses comme « Deux vies gâchées »,  « deux élèves ordinaires », « un tragique accident », « cela aurait pu survenir dans n’importe quel établissement »… La banalisation de l’acte est de mise. Heureusement l’agresseur « Toujours en garde à vue, il est « accablé » « réalise les conséquences de son geste ». A cela nous répondons non! Non la victime et l’agresseur ne sont pas à mettre au même niveau cette mentalité de plus en plus commune est une honte! La victime seule et ses proches méritent notre vraie attention et pas le voyou! Il faut arrêter de plaindre ceux qui franchissent le Rubicon, personne ne l’ai y a obliger qu’ils assument les conséquences de leurs actes dramatiques et que la justice fasse son travail!

La deuxième raison qui nous oblige à sortir de notre réserve est la façon dont certains cherchent à tout faire pour ne pas se pencher sérieusement sur la personnalité de l’agresseur. Certains encore une fois vont chercher la responsabilité du côté des jeux vidéos et de l’internet cela change du rock comme responsable de violence c’est certain mais cela reste au plus haut point le comble du ridicule. N’oublions pas non plus que fut un temps on avait mis en cause le club Dorothé et les dessins animés japonais pour expliquer la violence grandissante des jeunes.  Si c’est internet et les jeux vidéos ou les mangas qui sont responsables, alors comment expliquer que des millions d’adeptes de ces activitées ne passent pas à l’acte? D’autres minimisent l’acte en reprenant la déclaration du bourreau « un échange de regards qui a mal tourné » cette histoire est donc une simple histoire de mauvais regards ces gens-là sous couverts d’humanisme sirupeux suintant le faux amour oublient un peu vite que l’issue fut la mort d’un petit breton de 13 ans! Minimiser c’est participer!

La réalité est plus crue Killian, comme Marion R et bien d’autres, est une victime de la diversité. L’agresseur est Souleymane un « collégien, d’origine Tchéchène, [qui] serait arrivé en France récemment. Il n’était scolarisé au collège de Cleunay que depuis quelques mois. » Le frêle Killian n’as pas voulu céder face au troisième pour pouvoir aller au toilette, il l’a payé de sa vie. Vouloir continuer à perpétuer « ce rapport essentiel à l’humanisme et au respect imprescriptible de la vie » en laissant n’importe qui venir en notre si belle patrie ne fait que commencer à porter ses fruits, l’idéologie du vivre-ensemble est un cancer mortel. Par manque de courage peu osent encore affirmer ouvertement qu’il y a un problème avec l’immigration de masse nous, nous osons! L’intégration ne marche plus, peu osent le dire nous, nous osons! Laisser les nôtres se faire assassiner sans réagir ce n’est pas la politique de Kadarn!

Ce ne sont pas les jeux vidéos qui ont assassinés Killian c’est l’idéologie de la diversité!

Les périls qui menacent la jeunesse bretonne n’ont jamais été aussi grands et cela sur tous les domaines de la vie : Emplois, logements, identité. La mondialisation folle submerge notre belle patrie, si tous les Bretons risquent d’en être victimes c’est toi la jeunesse qui sera la plus durement touchée.

Aujourd’hui deux alternatives s’offrent à toi: Subir ou réagir!

Jeunesse bretonne entre en résistance!

Bureau de Kadarn la jeunesse nationaliste bretonne

Contact: contact@kadarn.org

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • Gurvan

    @Pat : personne n’attaque les « Français » en tant que tels (mais qu’est-ce qu’un « Français » ?). S’il y a une petite évolution positive de JB (qui reste tout de même modeste : ils ont fait une profession de foi bilingue pour les législatives et se disent désormais autonomistes), il n’en demeure pas moins que leurs thèmes de campagne et de mobilisation sont totalement étrangers au combat breton : affaire des gendarmes tués, etc. En cela ils ne sont pas « identitaires ». L’identité ne doit pas être un mot creux vidé de son sens.

    Ca n’est pas une attaque, c’est juste un constat. Nous avons évidemment des ennemis communs et des points de convergence. Mais les différences sont aussi énormes. JB s’adresse d’abord aux Hexagons vivant en Bretagne et aux Bretons sans conscience ethnique véritable.

    Concernant les structures équivalentes en Hexagone : il faut être clair il n’y en a pas ou presque (exception faite des Corses de Corsica Patria Nostra). Il y a des régionalistes et « identitaires », mais aussi d’autres structures plus novatrices même si nous ne partageons pas tous leurs points de vue (comme le MAS). Adsav! a, il est vrai, parfois fait preuve dans le passé de sectarisme. La création de JB par le Bloc Identitaire en est-elle la conséquence ? C’est possible. Quoi qu’il en soit, nous sommes prêts à discuter avec tous lorsqu’existent d’évidents points de convergence. La présence d’Adsav! a l’émission MZ est là pour en témoigner.

  • Dao ha dao!

    Jb s’adresse aux franco-français, j’en veux pour preuve la très immense place que prend notre langue nationale dans leur communication. Il suffit de comparer entre les deux blogs celui d’Adsav et le leur. Jb c’est comme le MacDo en restauration, simple efficace avec un joli emballage mais sur le long terme qu’apporteront-ils?

  • Pat

    et comme l’a bien résumé P.Montauzier : « Un grand merci à tous ceux qui les font venir, les aident, les soutiennent et les hébergent…Entrons en résistance. »

  • Pat

    Ce ne sont pas les français qui sont coupables, mais bien le système centralisateur parisien. Jeune Bretagne et Adsav n’ont pas les mêmes buts. Néanmoins ceux qui vous ont attaqués à Vannes ne font pas cette distinction. Dommage qu’il y ait deux mouvements identitaires en Bzh. Et si JB existe, c’est bien que certains Bretons ne comprennent pas « la haine des Français » d’Adsav, et qu’ils pensent que, unis, les patriotes seraient plus forts…Jeune Bretagne n’aurait pas de raison d’exister si Adsav travaillait avec les structures équivalentes en France …s’il y en a ?

  • Gurvan

    Je n’ai jamais compris les roycos français qui arboraient des drapeaux tricolores ornés du Sacré Coeur. « schizophrénie » est effectivement le mot qui convient.

    J’aime beaucoup la croix bourguignonne…

  • Lacuson

    Diantre ! Deux liens ne sont pas passés.
    Serait-ce un sabotage du FLB ?

    Je réessaye :

    « Alors, je ferais simplement remarquer à tout nationaliste français un tant soit peu cohérent qu’il y a une schizophrénie évidente à défendre ce que symbolise ce drapeau –
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Drapeau_de_la_France.png … »

    « … et que ce sont plutôt ces drapeaux :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Flag_of_%C3%8Ele-de-France.svg
    qui s’accordent les mieux avec la lumière, les paysages, l’Histoire et la personnalité des vieux pays de France. »

  • Lacuson

    @ Gurvan,

    « Pour le bien de l’Europe, la France doit mourir ! »

    Je tiens à préciser ici que j’ai toujours soutenu le Front National (qui soutenir d’autre faute de mieux ?) et que jusqu’à l’inévitable dérive Mariniste (l’identité française est elle-même en totale liquéfaction …) j’en étais même militant.
    Cela ne m’empêche pas d’être d’accord avec vous et de vous dire que vous avez tout à fait raison : Pour le bien de l’Europe, la France jacobine doit mourir !

    En France notre drapeau et notre hymne national sont depuis la Révolution de 1789 des symboles internationalistes et révolutionnaires !
    Ils sont exactement ce que furent plus tard le drapeau rouge avec la faucille et le marteau de l’Union-Soviétique et son hymne : ‘’l’International’’ … !!!
    Alors, je ferais simplement remarquer à tout nationaliste français un tant soit peu cohérent qu’il y a une schizophrénie évidente à défendre ce que symbolise ce drapeau –http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Drapeau_de_la_France.png
    ; et à chanter la Marseillaise puisque ceux-ci sont avant tout les symboles de la Révolution de 1789, mère de toutes les grandes révolutions modernes.
    Comme les Communistes soviétiques plus tard, comme les Musulmans pour l’Islam avant eux, les Jacobins et autres sans culotes de la Révolution de 1789 n’admettront jamais que l’on remette en cause son universalisme par définition pas plus réductible à la terre et aux pays de France (et d’Empire) qu’à n’importe quels autres.
    Alors oui, pour moi, qui me sens d’abord Franc-Comtois, celui qui passe en premier c’est celui-ci : http://tux25.files.wordpress.com/2009/10/drapeaufc-2.jpg ou encore (les trois fleurs de Lys ne sont pas de notre pays d’’Empire) celui-ci : http://www.cancoillotte.net/spip.php?article93
    Car ils sont beaucoup plus humains (et surtout beaucoup plus gaulois !) finalement.
    Et quand il m’arrive de traverser la Saône je m’amuse souvent à penser qu’elle fût une limite entre les Pays d’Empire et ceux du Royaume de France (après en avoir été une entre les Séquanes et les Éduens) et que ce sont plutôt ces drapeaux :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Ancient_Flag_of_Burgundy.svg
    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/48/%C3%8Ele-de-France_flag.svg
    Ou même celui-ci :
    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/13/Flag_of_Royalist_France.svg
    qui s’accordent les mieux avec la lumière, les paysages, l’Histoire et la personnalité des vieux pays de l’ancien Royaume de France.

  • Kawalon

    HORS-SUJET :

    Ca serait quand même la moindre des choses d’anoncer l’émission de Méridien Zéro en notre honneur !

    http://meridienzero.hautetfort.com/archive/2012/06/30/emission-n-103-meridien-zero-rencontre-adsav.html

  • Pierre Guillemot

    « Quasi toutes les familles nombreuses que je vois autours de moi (et j’en vois beaucoup !) sont constituées de gens de mêmes origines, contrairement aux bobos dégénérés qui ont perdus toute mémoire identitaire (quand ce n’est pas celle de leur genre sexuel …) et qui n’ont quasi jamais de belles et saines familles (quand ils n’ont pas carrément importé une progéniture d’adoption …). »

    Effectivement, lorsqu’un bobo perd sa capacité de reproduction, dans la partie basse du système digestif d’un autre bobo ou, par l’action d’une consommation irresponsable de toutes sortes de produits stupéfiants qui compromettent souvent durablement l’espoir de descendance de cet animal fort peu sympathique, cela ne peut qu’inspirer le sentiment fort que finalement, la nature opère son œuvre bienfaitrice de conservation en éliminant par une sélection impitoyable mais salutaire, ceux qui voulaient s’en affranchir.

  • Lacuson

    Autre mensonge éhonté des propagandistes métissolatre, ce qui fait dégénérer une population d’une espèce donnée (par exemple des groupe de chamois) c’est d’être en rupture de milieu et/ou l’absence de sélection naturelle (ici par exemple la disparition de leur prédateurs naturels : loups, ours et aigles) et non la consanguinité qui reste très rare car instinctivement évitée (rappelons qu’au-delà de 8 à 16 survivant une espèce est encore ‘’sauvable’’).
    De plus le métissage obtenu en France (et dans les grandes largeurs !) de part un conditionnement des ‘’français’’ ne semble pas faire de la France un pays très fécond et très bien dans sa peau …
    Quasi toutes les familles nombreuses que je vois autours de moi (et j’en vois beaucoup !) sont constituées de gens de mêmes origines, contrairement aux bobos dégénérés qui ont perdus toute mémoire identitaire (quand ce n’est pas celle de leur genre sexuel …) et qui n’ont quasi jamais de belles et saines familles (quand ils n’ont pas carrément importé une progéniture d’adoption …).
    Rappelons enfin que les hybridations forcée et autres cultivars ont une tendance naturelle à aller vers la stérilité sur quelques générations si il ne se ‘’ressource’’ pas.

  • Gurvan

    De toute façon, il suffit de comparer les résultats scolaires de la Bretagne à ceux de la Seine-Saint-Denis, ou de la Finlande à ceux du Brésil pour mettre fin à la « discussion » (évidemment ceux qui font l’autruche évoquerons d’autres facteurs…). Laissons les « antiracistes » (sic) répéter leurs mantras, ils ne trompent que les neuneus qui veulent bien les écouter.

  • Lacuson

    Pour information, cette hantise de la consanguinité est une ruse de guerre (et un problème personnel ?) des apôtres du métissage obligatoire et universelle.
    Un stratagème qui marche très bien psychologiquement parlant ; il faut bien le reconnaitre.
    Alors je rappellerais ici les cas où l’on peut parler de consanguinité : un frère avec sa sœur, un enfant avec ses géniteur et c’est quasi tout ! (certains y rajoutent les cousins au premier degré).
    Quand l’on sait que d’instinct nous éprouvons tous une répulsion naturelle à ce genre d’union et que dans la population de quelques cantons voisins il y a assez de vitalité génétique pour repeupler la terre entière en cas de catastrophe nucléaire l’on a tout compris.
    On a compris surtout que nous subissons un conditionnement et une guerre psychologique visant à nous éradiquer en tant que blancs européens en général et en tant que membre de notre nation en particulier !
    De plus les (patrimoines biologiques) sont vitales pour la survie de leur membres car ils sont les produits de siècles (de millénaires même) d’intelligence biologique, de sélection naturelle et d’adaptation à un milieu géographique et social donné.
    Ils sont comme un moteur évolutif nous permettant de rester en accord avec nous-même et les nôtres et notre instinct de conservation nous pousse justement à choisir les personnes avec lesquels nous ressentons de fortes affinités pour fonder une famille.

  • Dao ha dao!

    http://www.youtube.com/watch?v=FntLyNLTdt8 Guellec ou United colors of bande de cons

  • Gurvan

    @Thierry, Julius : je suis toujours amusé de lire ce genre de commentaires. Adsav! s’est dès sa création affirmé fondamentalement européen. Notre nationalisme breton, c’est à dire notre volonté de défendre le peuple breton et ses intérêts (ainsi que sa souveraineté politique) ne se conçoit pas en dehors de la nécessaire construction européenne (celle que nous souhaitons n’a bien évidemment rien à voir avec l’UE).
    Je crois reconnaitre votre plume et vous suppose membre de Jeune Bretagne. Je vous retournerai donc l’attaque : qu’attendez-vous pour couper les ponts avec des partis souverainistes anti-européens, voire jacobins, ainsi qu’avec des officines étrangères aux intérêts des peuples européens (suivez mon regard). En tant que militant d’Adsav! j’ai eu l’occasion de me rendre à de nombreuses reprises à l’étranger avec mes camarades pour rencontrer les militants de partis frères… Nous ne vous avons pas attendu pour faire de l’Europe une réalité concrète. Vous feignez de ne pas comprendre notre point de vue : nous sommes FONDAMENTALEMENT européens et favorable à l’union des Européens (je viens moi-même du « nationalisme européen »). Ce qui nous sépare en revanche c’est que nous ne souhaitons pas d' »étage France » entre la Bretagne et l’Europe. Il est vrai aussi que votre méconnaissance de la Bretagne, de sa culture et de son histoire (JB est surtout une structure à destination des Hexagonaux vivant en Bretagne), font que vous ne pouvez pas ressentir les choses en vrais Bretons. Simple constat. Ce qui empêche l’union des Européens ce ne sont pas les nationalismes ethniques basque, breton, corse, écossais, etc, mais bien les stato-nationalismes étriqués à la française. Pour le bien de l’Europe, la France doit mourir !

    Mais laissons cela, peut-être avons-nous, malgré tout, des choses à nous dire.

    @Guellec (sic) : à vrai dire votre commentaire ne mérite pas de réponse tant il est a-scientifique et stupide (en plus d’être insultant). L’histoire est le domaine des grandes surprises. Par ailleurs, excusez-nous de ne pas nous enthousiasmer sur l’humanité unicolore métissée et uniforme qu’on nous prépare. Un monde de consommateurs décérébrés interchangeables n’est effectivement pas pour nous plaire…

  • Dao ha dao!

    Demat, nous défendons notre patrie contre tous ses ennemis sans aucune discrimination. C’est le système France qui a essayé de liquider notre langue nationale, c’est servie de nos ancêtres comme chair à canon dans la Somme en Indochine ou en Algérie. Et pourtant nous n’en voulons pas aux Français seulement au système qui les gouvernent et entend nous dicter notre conduite à nous Bretons sur notre propre sol.
    Si vous attendez de nous que nous allions à la remorque de partis franco-français ou pire pseudos bretons vous vous trompez lourdement. Notre voie s’inscrit dans celle des grands défenseurs de Breizh: de Nevenoe en passant par Alan Barvek, La Rouerie, Yann-Vari Perrot, Roparz Hemon et bien d’autres. Elle n’est pas facile, elle n’est pas politique-spectacle, mais elle a le mérite d’être une voie en droite ligne et d’être bretonne.
    Si vous voulez rejoindre jeune bretagne ou autre n’hésitez pas rien ne vous en empêche.
    P.S: Pour ce qui est de Monsieur Montauzier ses choix n’impliquent que lui-même et c’est en tant que patron de la revue War-Raok qu’il s’est engagé et non en tant que Président d’Adsav!

  • Julius

    Je suis assez d’accord avec Thierry. Le problème touche toute l’Europe et les nationalistes, peu nombreux, devraient arrêter de se taper dessus. Les bretons n’ont pas d’avenir si l’Europe n’a pas d’avenir. Là où cela devient ridicule c’est quand ADSAV s’acharne contre les français en général et les nationalistes français en particulier. Bien que la dernière prise de position de M. Montauzier en faveur de la liste Jeune Bretagne aille, à mon avis, dans le bon sens.

  • Dao ha dao!

    Encore une fois aucun argument , rien de l’insulte basé sur du vent. Vue le nombre de Bretons nous ne risquons en aucun cas la consanguinité, désolé pour vous. Comment l’être humain a t-il survécu aussi longtemps d’après vous jusqu’à maintenant? Où avez-vous vue que nous voulions juste nous reproduire en circuit fermé?
    Pour info monsieur je sais tout: « La moyenne de consanguinité en Algérie est de 38,80% selon la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche » (http://www.algerie-dz.com/article10916.html)
    Les conclusions de la justice chacun peut les deviner assez aisément malheureusement et sans avoir fait des études de droit.
    « Le métissage est seul source d’avenir »: Vous affirmez des choses comme vérité absolue ne pouvant être remise en cause. Pourquoi pas? Prouvez que nous avons tort par une réflexion empirique en ce cas! Brésil, Af-sud… Les paradis multi-ethniques n’existent pas.

  • guellec

    allez les bretons, reproduisez vous en circuit fermé et la consanguinité aura raison de vous, ça a déjà bien failli se produire…
    quant aux commentaires sur l agression dans le collège de rennes, vous feriez mieux d’attendre les conclusions abouties de la justice.
    N oubliez jamais que le métissage est seul source d’ avenir

  • Dao ha dao!

    « Un micro-nationalisme sans issue » je me demande ce que des gens comme Michael Collins auraient pensé de ce genre de vision. Ce n’est pas le nombre qui fait avancer les choses c’est d’abord une minorité qui fait et après parfois la majorité emboîte le pas.
    « vous qui êtes d’origine non bretonne » Il en va de même pour les plus grands défenseurs de la France, acteurs, scientifiques…
    Mr Montauzier et d’autres ont prouvés leur attachement sincère à notre patrie et les Bretons peuvent être fiers de les compter parmi les défenseurs de notre patrie.

  • Thierry

    @Patrig Montauzier

    Ce n’est pas la France qui souille la Bretagne mais l’idéologie mondialiste multiculturaliste qui touche tous les pays. En Bretagne, l’UDB, Breizhistance, et beaucoup de « personnalités » de l’EMSAV sont dans cette logique immigrationiste. Alors qu’à l’opposé le FN, les identitaires, 3e voie de S. Ayoub, etc. sont clairement contre cela.

    Vous ne pouvez pas, vous qui êtes d’origine non bretonne, nier cela et vous enfermer dans un micro nationalisme sans issue alors qu’il s’agit d’un combat Européen de la Norvège à la Bulgarie, de Rennes à Paris, de l’Italie à l’Espagne…

  • Le témoignage de cette personne de Cleunay est malheureusement exact et je peux faire de même pour mon quartier du Blosne à Rennes. Merci à la France et à ses gouvernements de souiller notre Bretagne, de lui ôter progressivement son identité… merci à la gauche irresponsable et complice de tel drame !!! Mais au fait où sont passé les ligues de vertu ? Les SOS machins et autre droit de l’homme ? Pas un mot, pas un communiqué sur cet assassinat.

  • Broadelour

    Il faut savoir que le CRA (Centre de Rétention Administratif) de Saint-Jacques-de-la-Lande ne se trouve pas très loin. Certains réfugiés s’installent à proximité.
    Le RAP (Retour Au Pays) s’impose pour ce néo-français colonisateur.
    N’oublions pas que la population rennaise approuve massivement l’immigration de masse (à chaque élection, plus de 60 % à gauche)

  • jegou

    Noz mad ,mon analyse ne va être que purement technique.
    En tant qu’ancien agent de police ferroviaire, rompu aux techniques d’interventions et de maitrise ,d’individus parfois très violents,les techiques d’étranglements,font parties intégrantes des formations.
    Mais attention quand je dis technique d’étranglement,ce sont des techniques très controlées et très spécifiques.
    Ces techniques ne sont utilisées , essentiellements , pour maitriser des individus extremmenents virulents,généralement par effet de surprise ,et par derrière.
    Mais lors de ces « étranglements »,vous savez pertinement quand relacher l’étreinte, car vous sentez , la respiration de l’individu et les battemments cardiaques,vous sentez l’affaissement de la personne que vous maîtrisez, et la il faut tout relacher et utiliser une autre technique,tout cela pour vous dire ,qu’il savait quand il l’a étranglé par derrière,que la vie le quittait, cela il le savait , tout ceux qui ont un jour,utilisé cette technique savent de quoi je parle,si on insiste (et cela va très vite)c’est la mort assurée.

  • Breutaer

    « quand j’ai vu qu’Adsav parlait de sa mort en titre je me suis dis que c’est dégueulasse de se servir des morts pour faire des articles, mais après avoir regardé … »

    Moi, si je me fais trucider dans la rue par un immigré, j’autorise et encourage les nationalistes à dire qu’il y a un problème d’immigration.

  • Dao ha dao!

    En ce cas nous demandons les statistiques ethniques qui malheureusement confirmeront notre dire. Nous défendons les nôtres avant les autres nul haine chez nous envers l’étranger.

    Je rajoute un commentaire lu sur F.Desouche:

    1019 El35 a écrit le 26 juin 2012 à 10 h 49 min
    Avez vous eu connaissance de ce témoignage criant de vérité,de douleur…sur le figaro ?
    Tellement rare sur ce journal que j’ai envie de le partager.
    Merci à ce monsieur ,merci.

    25/06/2012 à 14h24

    Bonjour,

    Je suis parent d’élève où ma fille est scolarisée dans cet établissement de Rennes, mon cadet y était 2 ans auparavant, dans la même classe que Kilian.
    Mon fils aîné a été aussi scolarisé dans cet établissement. Ma même et la future mère de nos enfants avons fréquentés ce collège quelques années.
    Ce matin, ma fille est partie au collège vêtue en blanc, avec écrit sur son tee-shirt : »R.I.P. Kilian » (Rest In Peace). Kilian a deux autres frères. J’ai une pensée pour eux.
    Nous avons beaucoup échangé avec d’autres parents d’élève.
    Je vie dans ce quartier depuis 40 ans. Je l’ai vu grandir.
    Il y a trente ans, au collège, une « tête colorée » était rare. Aujourd’hui, c’est quasiment l’inverse. Lorsque je vais à la sortie du collège chercher ma fille, je suis ahurie par le nombre d’élève issue de l’immigration. Je n’ai aucun mal à distinguer ma fille.
    Ainsi à ce jour, force est de constater que quelque chose ne va pas, ne va plus.
    Exemple vécu : il y a 2 ans, nous avons assisté à une chute vertigineuse des résultats scolaires de notre fils cadet. Malgré nos RDV avec la direction, les enseignants, les demandes de mise en place de suivi, d’individualisation, etc… « Il y a d’autres situations plus difficiles à gérer, il ne faut pas vous inquiéter, votre fils s’en sortira ». Malgré une dyslexie sévère avérée, notre fils a été largué, seul, au prétexte qu’il y fallait passé plus du temps à l’intégration des primo-arrivants. Soit, aujourd’hui, après 2 années « de massacre » scolaire, nous avons opté pour un enseignement privé, avec une équipe formée, et un véritable Plan d’Accompagnement Individualisé…
    Ce qui s’est passé au collège était largement prévisible, voire même inévitable.
    J’avais moi-même alerté le prodesseur pricipal de mon cadet, ce qui m’a valu d’être fustigé et mon fils abandonné.
    Nous avons à faire à une concentration explosive d’enfants primo-arrivants, réfugiés politiques, issus du rapprochement familial (enfants et parents qui, pour exemple, sont même logés dans l’appartement de fonction du directeur de l’école primaire ; alors qu’il faut 5 à 7 ans pour avoir un logement HLM à Rennes).
    Les équipements de quartiers (MJC, centre social, Maisons des familles…) sont submergés par ces mêmes enfants et familles. Le Rennais « de souche », n’étant pas dans le besoin, ne peut accéder à rien.
    A Rennes, il y a des priorités pour toutes les minorités, sauf pour la majorité. Hors le cumul additionnel des minorités vaut plus que la majorité, tant et si bien, que l’individu n’existe plus si vous n’êtes pas dans une des minorités prioritaires.
    Voilà ce que j’observe depuis plus de 40 ans dans mon quartier. Voilà la réalité : notre famille ne fait parti d’aucune minorité, nous n’avons le droit à rien, pas même à l’écoute ; ne parlons même pas de considération, ni même de respect.
    Ce qui est inquiétant, c’est l’augmentation exponentiel du nombre de ces enfants à problème, avec des parents bien trop souvent venu chercher un confort social en France ; confort social vendu aujourd’hui contre des bulletins de votes, en gage de deal, envers une nomenclature toute puissante, au pouvoir depuis plus 40, 50 ans.
    Dans quel pays du monde voit-on le même pouvoir en place depuis plus de 30, 40, 50 ans ?
    Ce drame au collège de Rennes masque la réalité d’une dictature en col blanc, qui sous couvert d’humanisme, oppose les peuples entre eux au travers de la culpabilité si jamais vous osez penser ou dire autre chose que la parole et la pensée unique qui règne sur notre territoire.
    Que l’on soit bien d’accord : moi-même hospitalier, je soigne les personnes sans distinction avec le même amour, le même sens du devoir, dans l’esprit et l’attachement au service public qui est le mien. J’aime l’humanité profondément. Mon propos se veut factuel tant que faire se peut. Qu’il soit bien entendu et compris que mon propos n’a rien de raciste, mais il dénonce un pouvoir en place qui génère, favorise et alimente ce genre de situation et d’évènements ; son seul but : diviser pour mieux régner, culpabiliser pour mieux manipuler.
    Il y a 6 ans, c’est mon fils aîné qui a été victime de racket, de harcèlement et de coups et blessures (avérés puisque l’agresseur a été exclu du collège et condamné par la justice à ne pas s’en approcher à moins de 2 Km). L’agresseur s’appelait Malik, 14 ans. Il a cependant bénéficier d’un nouvel établissement scolaire et d’un accompagnement individualisé.
    Il y a 4 ans, ma conjointe s’est fait volé son auto, devant notre immeuble. Les voleurs s’appelaient Mamadou, 15 ans et Rafik, 17 ans. Rafik a été aussi interpellé avec 2kg de résine de canabis. Nous avons croisé Rafik dans les couloirs de l’immeuble 2 jours plus tard. Nous sommes voisins de palier.
    Pas plus tard qu’il y a 2 mois, je me suis volé mes enjoliveurs et les essuis glace de mon auto.
    Bref, la liste d’exemples est sans fin.
    Et pour terminer en beauté, c’est un élu en personne qui nous a dit que si nous ne nous sentions pas bien dans ce quartier où nous vivons depuis plus de 40 ans, où les grands parents y vivent depuis plus de 70 ans, nous n’avons qu’à déménager. Ce qui est le fait de beaucoup d’habitants du quartier que nous connaissions de longue date.
    Ce fait de société est un signal d’alarme parmi des milliers d’autres que l’ont veut nous faire passer comme des cas isolés, marginaux.
    C’est une terrible erreur que de ne pas voir la réalité en face : le pouvoir en place oppose à notre solidarité, la culpabilité d’être intolérant, raciste si jamais nous osons dire : stop !
    Voilà, Mesdames Messieurs, ce cri d’alerte, cet appel au secours d’un citoyen lambda qui s’exprime par son bulletin de vote silencieux et des mots liés à la liberté d’expression. J’en profite, avant que celle-ci ne soit prochainement censurée, au titre qu’elle ne rentrera pas la ligne de la pensée, de la Vérité Unique du Pouvoir.
    Ce jeune Suliman, assassin des temps modernes, est le symptome d’une société en dérive totale, d’une jeunesse manipulée et corrompue, de parents absents et compromis, d’un pouvoir fantoche, idéologique et grand dealeur de rêves sociaux.
    Au secours, il faut se réveiller ! Car demain, ce sera le tour de votre enfant, de votre emploi, de votre famille, de votre vie.

    Un parent-citoyen dépité.

  • Trebenn

    et marie-jeanne Meyer, tuée par un bon blanc. Et le psychopate canadien qui a demembré un corps et sodomisé le tronc… un gentil blanc.

  • alain

    sincère condoléance à cette famille bretonne.
    que kylian repose en paix.
    et pour nous, bretons, reprenons la bretagne en main pour l’avenir de nos enfants.

  • Brenn

    Edit :  »ur paotr … »

  • Dao ha dao!

    Comme mis en entête du communiqué nous avions d’abord décidés de rester en retrait par respect pour la douleur de la famille mais ce sont les réactions les travestissements de la réalité et les non dits qui nous ont fait réagir.

  • Brenn

    Bennozh Doue Killian, un paotr kaerred te a veze.

    Adsav Breizh ! Kentoc’h mervel eget bezañ saotret !

  • bzh

    quand j’ai vu qu’adsav parlait de sa mort en titre je me suis dis que c’est dégueulasse de se servir des morts pour faire des articles, mais après avoir regardé les nombreux médias donner leurs versions morales de cette histoire, je m’aperçois que cela est nécessaire de remettre les choses au clair, Kylian, puisse tu trouver la paix dans un monde meilleur, aux parents et aux proches, je leur souhaite sincèrement le courage et la force, pour le criminel et ceux qui prennent sa défense, profitez de la vague rose française bretonne, car quand nous reprendront notre destin en main, un acte de se genre ce sera la peine de mort ou au mieux ‘exil a vie!!!

  • Dao ha dao!

    « Kylian avait 13 ans. Vladimir (le prénom a été changé), 16 ans. » Pourquoi diable changer le prénom de Souleymane ? Sinon pour cacher qu’il est musulman et tchétchène ?

    Mammenn / Source: Polémia (http://www.polemia.com/article.php?id=4951)

  • Dao ha dao!

    Quel honte de leur part. Je note que c’est UNE collabo qui met la barre la plus haute…
    Na pebezh mezh warno. Notenniñ a ran ez eo HE a lak ar gwashañ war-raok…

  • Yann

    Inversion des valeurs quand tu nous tiens.

  • Yann

    petite pépite lut sur l’ABP

    « En plus je vois qu’il est inculpé pour homicide volontaire
    Est-ce que dans la tête d’un gosse de 16 ans il peut y avoir l’envie de tuer ?

    C’est ceux qui l’inculpent qui sont racistes…

    Et si c’était dans l’autre sens comme disent plein de commentaires presse nationale ?

    On lui trouverait plein d’excuses…

    Là on le charge d’emblée

    Je suis horrifiée « 

  • Dao ha dao!
  • Un grand merci à tous ceux qui les font venir, les aident, les soutiennent et les hébergent….
    La Bretagne ne doit pas ressembler à la France, véritable dépotoire !
    Entrons en résistance.