Bretagne aide-toi! Sikour ac’hanout Breizh!

La situation économique ne cesse de s’aggraver en Breizh au fur et à mesure que la crise s’installe. Les politiques français et les pseudos économistes ce sont soient trompés montrant ainsi leur nullité crasse, soit pire ils ont mentis sciemment! Incapacité grave ou veulerie, les résultats catastrophiques sont là!

Ce qui est certain c’est que le tissu économique breton part petit à petit en lambeaux et que l’espoir d’un redressement s’amenuise de jour en jour: Stx, Doux, P.S.A et maintenant Plastimo. La liste des entreprises en faillite s’allonge dangereusement et il ne s’agit ici que des grandes entreprises. Combien d’artisans et de Bretons anonymes voient le fruit de leur labeur partir en fumée ou partir entre les griffes des rapaces sans coeurs et sans scrupules de Matignon et de Bruxelles? Certains désespérés et abandonnés par tous ne trouvent de solution qu’en se donnant la mort dans le silence assourdissant des médias complices et l’indifférence générale de la communauté bretonne.

Quel est la réponse des acteurs politiques et associatifs en breizh? Pleurer, geindre et gémir vers l’Etat français et ses spadassins bretons ou chercher à se faire bonne presse sur le dos des naufragés de la crise. On ne va pas gâcher les vacances et la saison des festivals pour si peu! Aucune solution ne ressort de tout cela et pendant ce temps la situation s’aggrave toujours, le marasme mortel gagne du terrain.

Alors que peut-on faire, pas de solution? Ce qui est certain c’est qu’elle ne viendra aucunement de l’Etat français véritable Titanic qui risque de sombrer à tout moment. Depuis que cet Etat fantoche a perdu son indépendance financière au profit de Bruxelles et s’est donné comme une putain aux intérêts des lobbys communautaires, des grands financiers et des lobbys étrangers il a signé son arrêt de mort. N’attendons rien de lui, car rien de bon ne viendra par là.

Ce que nous pouvons faire par contre c’est nous organiser: monter nos propres réseaux, faire jouer l’entraide bretonne, faire l’effort dans l’achat de mettre en avant Breizh et non pas l’étranger.

Le temps des manifs et des plaintes est révolu celui de Breizh est lui venu.

Notre politique à Adsav! est de monter une société bretonne indépendante. Pour l’instant dans le cadre français et un jour dans le cadre d’une nation indépendante et de nouveau maîtresse de son destin. En dehors de l’idéal Breizh point de salut pour vous Bretons!

Bretagne aide-toi!

Voilà le mot d’ordre qui doit être dans la tête des Bretons à chaque instant. Acheter breton, solidarité avec les autres Bretons, protéger la terre des Bretons, vivre en Breton dans la mère patrie de ses ancêtres, et bien sûr lutter breton pour les Bretons! Un idéal simple à mettre en place qui fera beaucoup pour contrer les différents écueils que nous devons affronter dont cette crise économique. De l’action coordonnée naîtra la solution.

Il nous faut de nouveau reprendre notre destin en main, la charité française qui s’éteint nous a maintenus trop longtemps dans un état d’esclavage. L’Etat providence et ses séides ont castrés l’esprit de la révolte populaire avec la collaboration des syndicats signent tout, ont infantilisés les Bretons pour en faire des votants-consommateurs sans âme ni conscience, ont désunis les Bretons dans des querelles stériles et mortifères. Quand on voit notre façon de vivre aujourd’hui laissant sur le côté de la route nos frères et nos soeurs pour sauvegarder des miettes il y a de quoi avoir honte! Nos ancêtres n’ont pas reçus Breizh en cadeau ils ont construits notre pays petit à petit, ont passés le flambeau de génération en génération, si nous Bretons voulons de nouveau pouvoir marcher la tête haute il nous faut retrouver la foi en notre communauté, retrouver une volonté inébranlable dans le destin de Breizh.

Riche ou pauvre, jeune ou vieux, tout le monde peut et doit participer à ce gigantesque effort de relèvement breton! Ce combat n’est pas facile, il sera long et coûteux mais quand on se sacrifie pour sa communauté il n’y a aucun sacrifice qui est trop beau. Ce qui est en jeu n’est pas seulement le devenir de Breizh mais bien la survie de l’Europe et de son mode de vie si cher à nos coeurs. Partout à travers notre continent la révolte gronde, Breizh qui fut à la pointe de nombres de combats glorieux se doit de retrouver sa place de moteur dans cette nouvelle page d’Histoire qui s’ouvre.

Bretagne aide-toi!

Contact: contact@adsav.org

Pour adhérer: http://www.adsav.org/adherer-adsav.php

Tél.: 07.61.57.97.85

Partagez sur les réseaux soxiaux !