Nedeleg laouen!

Le Kuzul Meur d’Adsav! P.P.B se joint à moi pour vous souhaiter un joyeux Noël, Nedeleg Laouen !!!

Noël? oui, vous savez, cette fête catholique qui tend à disparaitre pour ne pas choquer les populations qui se sont invitées en Europe. Ces illuminations « joyeux Noël » qui tendent à disparaitre de nos villes pour être remplacées par des « joyeuses fêtes » pour ne pas troubler ces peuplades qui s’imposent par la complicité et la lâcheté des élus, bien souvent socialistes. Il est vrai que ceux-ci sont plus occupés à ficher les SDF ou à éplucher les procès verbaux d’audition de citoyens, n’est-ce pas Mr Ayrault?

Père Noël interdit dans les écoles, sapins enlevés dans les maternelles, dans de grandes villes européennes, toujours pour ne pas choquer ces populations non invitées et non désirées. Et tout ça fait de façon perverse sur les esprits, pour bien faire passer le venin de manière insidieuse.

La fin du monde? Non, la fin de LEUR monde.

Partout en Europe les peuples se lèvent: Écosse, Catalogne, Flandre, Corse, Pays Basque etc…

Les Bretons doivent enfin ranger leur complexe d’infériorité au placard définitivement! Alain Glon le rappelait dernièrement: Notre problème c’est la France!

Cette France, incapable de se réformer, antidémocratique par essence, nous entraîne dans les fin fonds du néant. Nous ne voulons pas sombrer avec elle. Nous ne devons pas sombrer avec elle. Par égoïsme? Non, par désir de liberté!

La France, en sortir, c’est s’en sortir!

Et comme on ne le dit plus en France, Joyeux Noël!

Ronan Le Gall,

Porte Parole d’Adsav! PPb

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • Pourquoi polémiquer avec  » Julien » lorsque l’on attaque nommément un patriote breton qui a fait ses preuves , ou on affiche son nom ou on la ferme . Pas de polémique avec les provocateurs

  • Ektor

    le site de Mr Yann-Ber TILLENON est il sérieux, ou est ce une blague ?

  • Gurvan

    Non, le problème n’est pas l’islamisation… L’islamisation est une conséquence du problème. Les zidantitères dont vous êtes proche pointent du doigt l’islamisation et seulement l’islamisation. Le problème c’est l’immigration-colonisation massive, le « Grand Remplacement » dont parlent certains (pourquoi votre mouvance ambigüe n’évoque jamais la multiplication des églises évangéliques africaines par exemple ?). Mais ce Grand Remplacement n’aurait pas été possible sans la dévirilisation et la culpabilisation des Européens, la perte de leur identité de civilisation comme des identités propres à chacun des peuples qui compose celle-ci. Être obnubilé par l’islamisation et se taire sur le reste, dire aux Bretons de taire leur foi en leur patrie et la défense de leur bretonnité (se limiter à un folklore galettes-saucisses comme dans une officine de Gerlesquin ça n’est pas défendre l’identité bretonne… L’identité ça n’est pas un slogan), c’est faire le jeu de ceux qui souhaitent la dissolution de l’européanité dans le grand Tout.

    Par ailleurs, le nationalisme breton a toujours eu une forte dimension européenne (l’histoire d’Adsav montre que ce parti suit clairement ce qui se fait ailleurs en Europe) contrairement au nationalisme français dont vous êtes un représentant. Le nationalisme stérile c’est le stato-nationalisme français sclérosé et anti-européen ! Oui, notre problème c’est AUSSI la France. Mais tant que vous n’aurez pas compris que l’idéologie française est un poison, vous ne pourrez comprendre ce qu’est défendre son identité. Restez donc drapé dans votre franchouillitude et les plis du torchon tricolore et l’idéologie négatrice des peuples réels qui va avec.

    PS : on ne met pas de majuscules aux adjectifs…

  • Julien

    « La Bretagne aux Bretons, avec les Bretons »

    Et donc sans Montauzier qui n’est même pas de sang breton mais bien français. Franchement c’est quoi son problème avec ses origines? Un sacré problème d’identité à moins que son passage chez les communistes l’ait internationalisé.

    Le problème n’est pas la France mais l’islamisation avec la complicité un temps du libéralisme déshumanisant et des élites gauchisantes mondialistes. Et ce problème il est Européen et Nord Américain pour ne pas dire occidental en général. En Bretagne l’UDB, PSB, Emgann, la bande à Troadec et le PB sont sur la même politique « d’ouverture » que le Front de Gauche français, le PS belge, la gauche anglaise, les démocrate US, etc. Ne pas voir cela c’est faire du micronationalisme stérile ce vers quoi Adsav semble tendre en ce moment.

    Breiz Atao est moins sclérosé que vous et à compris l’importance de cette lutte qui est Européenne et pas Bretonne ou Écossaise ou Basque.

  • Kawalon

    Nedeleg laouen deoc’h-holl !

  • Oui Daniel tu connais bien, et depuis si longtemps, mon point de vue sur le combat que nous devons mener pour notre indépendance nationale.Oui c’est la France (ou ce qu’il en reste à ce jour) qui est notre principal problème et c’est elle qui est responsable de la venue en terre bretonne d’éléments indésirables. La Bretagne aux Bretons, avec les Bretons… donc une Bretagne bretonne dans une Europe nouvelle, fédérale et européenne.
    Kevarc’h dit Daniel ha Nedeleg laouen ivez.

  • Lagadec

    Une annee de plus ou la bretagne fut sous l’occupation francaise, regagnons notre independance

  • Tu a raison Patrick mais n’oublions pas que notre principal problème c’est la France ,et si l’avenir de la France est de devenir musulmane cela la regarde . Nos indésirables visiteurs iront transformer la Tour Eiffel en minaret et ton cher château de Versailles en mosquée . Nous , druidisants ou chrétiens et même athées , notre devoir est de nous battre pour une Bretagne gérée par et pour les bretons . Nédeleg laouen d’an holl . Bevet Breizh Dieub !

  • Noël n’est pas plus païenne que chrétienne ou autres adjectifs. Noël ou « Naël », de « natalis », veut dire « naissance » ou « renaissance ». C’est la fête de la « renaissance » du soleil, du renouveau après l’énergie descendante de l’automne jusqu’à sa chute finale dans la nuit la plus longue de l’année.

    Il est normal que nos ancêtres, observateurs astronomiques, aient symbolisé cette renaissance par la naissance d’un fils du Dieu Soleil, d’un enfant solaire dans la pénombre, d’une grotte ou autres lieus obscurs.

    Qu’on le nomme ensuite Belen, Jésus Christ, Mithra, Osiris ou autre n’a pas grande importance. L’essentiel est que les hommes gardent la conscience spirituelle de leur appartenance au cosmos, aux rythmes cycliques de l’Univers !…
    TYB.

  • Si Mouloud, Omar, Jamel… etc n’aiment pas Noël, c’est-à-dire le sapin (symbole païen) ou la crèche (symbole chrétien)rien ne les retient en terre bretonne….
    Nedeleg laouen d’an holl.

  • Janvresse

    Il ne faut pas oublier que Noël est une fête religieuse imposée par l’Eglise pour contrer une fête « payenne » celtique.