La Bretagne, nouveau refuge des passeurs de clandestins?

Début janvier, deux familles de clandestins (l’une arménienne, l’autre kosovare ; 5 enfants) ont été déposées par des passeurs (source : sous-préfecture de Lorient) à Lorient. Avec le soutien des gauchistes, le collectif « urgence, un toit pour tous« , une occupation de la sous-préfecture a eu lieue. C’est finalement au cercle Saint-Louis attenant à l’église Saint-Louis de Lorient que les neuf paumés sont accueillis. Le curé n’ayant que très peu de choix.

Puisque le délit de solidarité a été supprimé, que ces acharnés de l’immigration les accueillent chez eux !

Depuis, ils ont été logé dans un hôtel avant de se voir offrir des billets de train pour aller s’inscrire à Rennes comme demandeurs d’asile, le tout aux frais du contribuable Breton!

Cet événement n’est malheureusement pas le seul. Ces derniers mois, partout en Bretagne, on a assisté à l’arrivée de clandestins, occupations de mairies, églises avec l’aide d’associations grassement subventionnées.

Une question se pose: comment et pourquoi ces clandestins arrivent en Bretagne, alors que nous sommes loin de toutes frontières?

En cette période de crise de l’emploi, quel est l’intérêt de continuer à accueillir de nouveaux étrangers ? le bon sens voudrait le gel des arrivées d’étrangers, non ? alors pourquoi ? l’intérêt est électoral surtout pour la gauche puisque selon un récent sondage, plus de 75 % des immigrés votent à gauche.

Que peuvent donc penser les bretons qui connaissent des difficultés en matière d’emploi ou de logement quand ils voient, que pour certains, il n’y a pas de crise, notamment en matière de logement? Ces nouveaux arrivants auront le droit, dans quelque temps, à un logement social. Adsav ! le parti du peuple breton réaffirme que les logements sociaux seront réservés prioritairement aux bretons.

Les nôtres avant les autres!

Les valeurs de l’État français sont basées sur le déracinement. Adsav ! PPB propose pour son peuple, des valeurs d’enracinement.

Est français qui veut, est breton qui peut !

Kevrenn Bro Ereg

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • Lanig

    Contrairement à l’Allemagne ou l’Italie qui ont construit tardivement leurs états mais qui sont des nations, il n’y a pas de nation française ! La République française est une construction juridique abstraite, fruit de guerres et de mariages princiers. La citoyenneté française n’a rien de charnelle. Vous êtes français parce que vous avez une carte d’identité ou parce que vous avez « chié » un jour sur le sol de la République. En droit public français, il est bien précisé qu’un député ne représente pas les gens qui l’ont élu mais la république dans son ensemble. La population est donc interchangeable ! qu’importe son origine pourvu qu’elle adhère aux règles corrompues de la Ripoublique. La Bretagne va payer sa révolte contre la bourgeoisie trotskyste : les quotas d’immigration des départements bretons vont augmenter…la Ripoublique française aime le communautarisme… mais pas celtique

  • PHILIP29

    Ah ! Si l’on stoppait toutes ces subventions , il y aurait moins de gens à s’ occuper de clandestins et autres immigrés.
    Rien que pour le pognon ces gens sont prêt à tout, même à apauvrir leurs concitoyens.
    Tiens! si je créais une association pour le soutien des terroristes maliens !!!
    Peut-être gagnerais-je beaucoup plus.
    Virez ces gauchistes, c’est notre salut!!

  • PennKoed

    que les Bretons suivent l’exemple des autochtones des pays de l’est…
    Pourquoi les ROMS (ou d’autres ethnies plus ou moins islamisantes) sont en France et ne restent pas dans leur pays d’origine, ou ne vont ils pas dans des pays plus proches de chez eux ? Eh bien parce que comme par hasard, les populations locales les ignorent, pas de logement libre pour un Rom, pas de travail disponible pour un Rom, Plus de pain en boulangerie pour un Rom, même si les rayons sont pleins, même pas de cigarettes pour un Rom dans les tabacs… Commençons donc à les rendre transparents, ils ne resteront pas longtemps. Par contre, faisons la guerre larvée aux associations qui les soutiennent… Ce n’est pas en râlant que l’on avancera, c’est en agissant. Pas d’acte raciste contre les étrangers, c’est illégal, par contre, ce n’est pas illégal de les ignorer…

  • PENCOAT

    A rapprocher de l’article du Télégramme concernant la mafia Géorgienne ( les fameux vor) qui sévit actuellement chez nous et qui s’appuie sur les associations d’accueil aux immigrés.

  • PennKoed

    Pourquoi s’étonner de l’attitude des élus Bretons ? Ne sont ils pas de gauche ?
    Et si ils sont de gauche, n’est-ce pas parce que la majorité des Bretons votent à gauche ?
    Eh bien, le Bretons reçoit la monnaie de leur pièce…
    Qu’ils changent d’élus, et peut être que des élus plus à droite que ceux qui sont en place se montreront moins tolérants avec les associations de gauche…