La Bretagne, nouveau refuge des passeurs de clandestins?

Début janvier, deux familles de clandestins (l’une arménienne, l’autre kosovare ; 5 enfants) ont été déposées par des passeurs (source : sous-préfecture de Lorient) à Lorient. Avec le soutien des gauchistes, le collectif « urgence, un toit pour tous« , une occupation de la sous-préfecture a eu lieue. C’est finalement au cercle Saint-Louis attenant à l’église Saint-Louis de Lorient que les neuf paumés sont accueillis. Le curé n’ayant que très peu de choix.

Puisque le délit de solidarité a été supprimé, que ces acharnés de l’immigration les accueillent chez eux !

Depuis, ils ont été logé dans un hôtel avant de se voir offrir des billets de train pour aller s’inscrire à Rennes comme demandeurs d’asile, le tout aux frais du contribuable Breton!

Cet événement n’est malheureusement pas le seul. Ces derniers mois, partout en Bretagne, on a assisté à l’arrivée de clandestins, occupations de mairies, églises avec l’aide d’associations grassement subventionnées.

Une question se pose: comment et pourquoi ces clandestins arrivent en Bretagne, alors que nous sommes loin de toutes frontières?

En cette période de crise de l’emploi, quel est l’intérêt de continuer à accueillir de nouveaux étrangers ? le bon sens voudrait le gel des arrivées d’étrangers, non ? alors pourquoi ? l’intérêt est électoral surtout pour la gauche puisque selon un récent sondage, plus de 75 % des immigrés votent à gauche.

Que peuvent donc penser les bretons qui connaissent des difficultés en matière d’emploi ou de logement quand ils voient, que pour certains, il n’y a pas de crise, notamment en matière de logement? Ces nouveaux arrivants auront le droit, dans quelque temps, à un logement social. Adsav ! le parti du peuple breton réaffirme que les logements sociaux seront réservés prioritairement aux bretons.

Les nôtres avant les autres!

Les valeurs de l’État français sont basées sur le déracinement. Adsav ! PPB propose pour son peuple, des valeurs d’enracinement.

Est français qui veut, est breton qui peut !

Kevrenn Bro Ereg

Partagez sur les réseaux soxiaux !