Porte-Avions à vendre, cause faillite.

 

adsav faillite État en faillite vend porte avions, peu servi. Prévoir changement de safrans. Ce navire est vendu avec un lot d’hélices de rechange et sa flotte de remorqueurs (indispensables).

Prévoir, à partir de 2014, un arrêt technique de 18 mois pour un montant minimum d’un milliard d’€uros.

Contactez François, chef des armées, 55 rue du faubourg Saint Honoré, 75008 Paris, 01-42-92-81-00

 

Voici le type d’annonce que la république socialiste française pourrait très bientôt passer. 2 plans de réduction du budget de la défense, dont un apocalyptique, sont à l’étude. Jugez par vous même:

– Perte de 50.000 emplois dans les armées et 50.000 autres dans l’industrie de la défense
– « Mise sous cocon » du porte-avions Charles-de-Gaulle, possible vente au Brésil ou à l’Inde
– Renonciation à l’avion cargo A400M
– Fin de la série des Rafale
– Fin d’une grande partie des frégates FREMM et des sous-marins nucléaires d’attaque Barracuda
– Arrêt des programmes Scorpion (blindés de l’armée de terre)
– Arrêt des commandes d’hélicoptères NH-90 et Tigre
– Dissolution d’une trentaine de régiments.

Cette solution, envisagée et soutenue par Bercy, montre bien dans quel état de délabrement est rendue la France. Ces projets font suite aux réductions drastiques imposées aux CROSS (centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) qui surveillent nos côtes. La Bretagne en compte 2: Corsen dans le Finistère, et Etel dans le Morbihan.

La courbe du chômage ne cesse de grimper (1500 personnes perdent leur emploi chaque jour), le gouvernement est incapable de faire quoi que ce soit. Pire: ils ont soutenu le hold up  imposé aux chypriotes! Ce même hold up légalisé est aujourd’hui en passe d’être appliqué en Espagne alors que l’on nous promettait qu’il ne pourrait se reproduire ailleurs! Ils taisent le délit d’initiés sur l’ile méditerranéenne (4,5 milliards se sont envolés avant l’annonce de cette taxe exceptionnelle).

Aujourd’hui, ils détruisent l’idée européenne. C’est dramatique. On s’entête à sacrifier l’Europe au profit de l’euro. On s’entête à sacrifier l’ordre social et les peuples au profit de la monnaie. On multiplie les injustices et les iniquités au nom d’un fétiche absurde qui n’a servi que les ambitions et les illusions d’une poignée.

On tait les suicides de patrons de PME, les suicides d’agriculteurs. La France manque de médicaments *!Des vies sont sacrifiées au nom de leur dogme tout puissant: le profit. La fracture entre le Peuple et les élites est plus grand que jamais.

La Bretagne souffre. Elle souffre de ne pas pouvoir prendre ses décisions par elle même, elle soufre de l’amputation d’un cinquième de son territoire, elle souffre d’un manque d’institutions (un parlement breton étant bien évidemment la solution). Pour autant, elle a des motifs d’espoirs: ses finances sont seines, son endettement y est moins élevé qu’ailleurs, son taux de pauvreté est inférieur au reste de l’hexagone, son PIB par habitant est supérieur à la moyenne française.

Que voulons nous? Prendre la même direction que la France? La banqueroute? Ou bien souhaitons nous quitter ce triste paquebot France promis à la casse?

Plus que jamais, la France, en sortir, c’est s’en sortir!

 

Sources:

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/medicaments-d-inquietantes-ruptures-de-stock-21-03-2013-2041989.php?xtor=EPR-3-[quotidien]-20130321-[detailarticle]?

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/finistere/finances-la-saine-gestion-des-communes-bretonnes-21-03-2013-2042025.php?xtor=EPR-3-[quotidien]-20130321-[detailarticle]

Partagez sur les réseaux soxiaux !