Obama soutiendrait-il les indépendantistes bretons?

 » Je sais qu’il y a eu une controverse sur la promotion de la démocratie ces dernières années et une grande partie de cette controverse est liée à la guerre en Irak. Permettez-moi d’être clair à ce sujet : aucun système de gouvernement ne peut ou ne doit se voir imposer (une option) par une autre nation ou par quiconque d’autre.

Pour autant, ceci ne réduit pas mon engagement auprès des gouvernements qui sont le reflet de la volonté du peuple. Chaque nation a donné des vies pour ce principe à sa manière, fondée sur les traditions de chaque peuple. L’Amérique n’a pas la présomption de savoir ce qui est meilleur pour tout le monde, tout autant que nous ne pourrions pas avoir la présomption de choisir le résultat d’une élection pacifique. Malgré tout, j’ai une conviction inébranlable que tous les peuples aspirent à un certain nombre de choses : la possibilité de s’exprimer et de dire son mot sur la manière dont on est gouverné ; la confiance dans un Etat de droit et dans l’administration d’une Justice égale (pour tous), un gouvernement transparent qui ne vole pas le peuple ; la liberté de vivre selon son choix. Ce ne sont pas là seulement des idées de l’Amérique. Ce sont les Droits de l’homme. Et c’est pourquoi nous les soutiendrons partout »

Le Président Barack Obama, Le Caire, 5 Juin 2009

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • Brenn

    La Chine, par sa superficie (3ème derrière la Russie et le Canada) et surtout par sa population -une véritable  »nappe humaine » à l’est, les Hans- est quasi une autre planète !
    Que pèse 5 à 6 millions de Tibétains face à cet océan de Hans ?
    Quand aux Mandchous, ils ne sont quasis plus qu’une fiction … La Mandchourie, vaste contrée très peu peuplée il y a 2 siècles, a subit l’une des immigrations les plus massives de l’histoire !
    Cependant de véritables édens y côtoient des immensités semi désertiques qui ne pourront jamais convenir à l’implantation massive de Hans fusse au prix d’un véritable massacre écologique comme ce fut le cas bien des fois.
    En tout cas, comme vous l’avez compris mon cher Frederig, les Hans (et mêmes d’autres  »nationalités » minoritaires) ne sont certes pas un peuple qui se couchera, comme le ferait de braves franchouillards.
    Très homogènes et très nationalistes certes, et très patient aussi, (avec de plus une grande capacité à être indifférents à la souffrance … mais là je sort des clous).
    Malgré tout la Chine reste très fragile du fait de son gigantisme justement, et elle a connut des périodes de  »dislocation », ce qui à son échelle prends vite des allures dantesques; et ça ses gouvernants (autant que les intervenants occidentaux qui ne sont pas des naïfs) en sont bien lucides.
    Voyez donc, mon cher Gwezenn, comme notre manière de penser le monde lui rend son immensité et sa saveur, alors que celle des mondialistes le rend petit, fade et suffocant …
    Au fait pour en revenir au sujet, c’est plutôt vers l’Iran que M. Obama doit regarder en ce moment …
    J’ai comme l’impression que ça va chauffer chez les Persans …

  • gwezenn

    C’est certains que le régime chinois est abominable et personne n’a dit le contraire contrairement à ce que laisse sous-entendre le post d’Albator à moins qu’il s’agissait d’ironie intersidérale…en tout cas pour ce qui est de la médaille d’or question torture animale, pas sûr que la Chine soit en tête de peloton…

  • Fred

    Je pense pour ma part que les tensions entre Americains et Chinois sont tres probables dans les decennies a venir.

    Sinon bien entendu que la Chine a un regime abominable

  • ALBATOR

    ahhhhh! la Chiiine!!!! sa civilisation ancestrâââle ? pffff… La Médaille d’or des tortionnaires d’animaux! et son communisme si réaliiiste ? en fait le Goulag de bambou et le rouleau compresseur turbo-capitaliste associés! adios amigos! wizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

  • gwezenn

    Hormis les matières premières les exportations provenant de la Chine sont le fait de sociétés occidentales, ainsi les USA importent des produits fabriqués en Chine par des firmes américaines, bien sûr comme le précise Brenn ce pays tout comme l’Inde offre aux firmes occidentales des ouvriers bon marchés payés en queues de cerises et dans des conditions sanitaires et sociales proche du 19ème siècle ( c’est « beau » le communisme ), 90 % des jouets vendus dans le monde sont actuellement fabriqués en Chine, pour info la Chine est divisée en 3 secteurs géographiques, la partie Est est une sorte de vitrine ouverte au tourisme et au commerce, dans la partie Centre ça se dégrade et il faut un visa spécial pour y accéder, la partie Ouest est zone quasi interdite…le mondialisme a cette particularité où toutes les nations deviennent dépendantes les unes des autres, si les USA ( pièce maitresse du mondialisme ) venaient à capoter je pense que nous ne serions pas loin du chaos généralisé.

  • Brenn

    Kenavo ALBATOR, et faite gaffe aux soucoupes volantes mal signalées et aux Sarko-radar de l’espace ….

    La Chine (et dans une moindre mesure d’autres ensembles comme les Inde) est devenu une sorte de vaste fabrique (réservoir de main d’oeuvre quasi illimité et plus que bon marché) suite à de colossaux investissements occidentaux.
    De plus il s’agit d’une structure étatique communiste, ce qui n’a pas que des inconvénients pour les commanditaires occidentaux …
    Sans la possibilité d’écouler la plus grande partie de sa surabondante production vers l’Occident et notamment les États-Unis, elle entrerait rapidement en récession avec des conséquences peu imaginables …
    De plus ses exportations vers les US lui sont principalement  »garantis » en bons du trésors américains, (même pas en dollar), lesquels sont des titres de dettes … seul garantit de la valeur du dollar depuis que l’étalon or a été de fait abandonné.
    En somme la valeur du dollar est garantie par ses titres de dettes …
    Une histoire de fous, mais bien réelle !!!
    En somme la Chine a été intégrée à  »l’économie monde » et a peut être plus a perdre que les États-Unis eux mêmes d’un effondrement de ses échanges avec l’occident et des garanties les régulant …
    Nota : certains États ont été tentés par l’utilisation conjointe de l’euro comme monnaie de réserve et d’échange, l’Irak de Saddam Hussein, l’Iran et … la Chine justement …
    Cette option est très fortement découragée par … l’UE , où d’ailleurs loin de s’opposer au dollar comme monnaie concurrente, l’euro se comporte plutôt comme une variable d’ajustement de celui-ci.

  • ALBATOR

     » son indépendance  » … mes gros doigts de corsaire sont clavier-azerty-incompatibles! direction la galaxie ! kenavo !

  • ALBATOR

    il est temps de quitter la planète bleue et sa blogosphère américanisée coca-cola Mc Do… l’UE en zône d’échange Etazunesque, dhimmi-nuée, zombifiée… je laisse à une poignée de « bretons » rebelles pas totalement bizounoursé la charge de mener à bien son indépendant : soit un espace de Liberté retrouvée! Albator reste fidèle au drapeau noir…

  • Fred

    Ca risque de ne pas trop convaincre les Chinois comme projet…

  • Brenn

    Voici un article, dont je me suis demandé s’il ne s’agissait pas d’une politique fiction, et qui est pourtant aux niveaux de ses sources et références tout se qu’il se fait de sérieux … à vous de juger :

    «  Une prochaine catastrophe prédite … par des agents mondialistes

    Il faudrait être maladivement naïf pour supposer un instant que les propos pessimistes, voire catastrophistes, lâchés régulièrement ces derniers temps par un homme aussi expérimenté que Jacques Attali soient des sorties malencontreuses,  » gratuites », ne s’inscrivant pas dans un plan de communication ou de subversion préparé avec minutie et professionnalisme. Il est bien évident que si la crise économique produit, comme cela est attendu, une grave instabilité sociale et politique, susceptible de refondre le paysage géopolitique par l’instauration d’une gouvernance mondiale qu’il faudra bien officialiser, les promoteurs globalitaires ont préparé le terrain, d’une part en apparaissant comme les meilleurs pompiers en lutte contre le pire des incendies (le problème doit être posé et discuté avec parcimonie d’abord afin de ne point précipiter, via le développement d’un effet pervers, les événements qui doivent suivre un certain agenda), et d’autre part en avertissant (en les  »acclimatant »), en premier lieu, les élites économiques mondiales et plus généralement toutes les forces vives économiques et financières  »occidentales ».
    C’est cette dernière fonction qui semble être dévolue notamment à un très actif laboratoire européen d’anticipation politique, le LEAP, qui publie une lettre confidentielle payante (Global Europe Anticipation Bulletin – GEAB) adressée à plus de 50 000 acteurs économiques et politiques en Europe et dans laquelle, depuis fin 2005, toutes les étapes successives du krach économique ont été décrites et anticipées. Selon le LEAP, sa quatrième phase est attendue pour la fin de cet été avec  »la cessation de paiement du gouvernement américain »,  »selon notre équipe, écrit-il, la période qui s’ouvrira deviendra alors propice à la mise en place d’un nouveau dollar, destiné à remédier brutalement au problème de la cessation de paiement et de la fuite massive des capitaux hors des États-Unis. » Mais le LEAP prédit également une cinquième phase, terrible avec  »la dislocation géopolitique mondiale sur fond d’émeutes sociales » et assure que  »si votre pays ou région est une zone où circulent massivement des armes à feu (200 millions d’armes à feu circulent aux États-Unis), alors le meilleur moyen de faire face à la dislocation est de quitter votre région, si cela est possible. »
    Ce qui est surprenant, c’est que ces mises en garde sont adressées par un certain Franck Biancheri qui est un militant  »européen », consultant chèrement rémunéré par différentes institutions européistes notoirement mondialistes (Cour des comptes européenne, Commission européenne), partisan convaincu de l’atlantisme (il prône une OTAN mondialisée). Il est aussi le patron du parti politique Newropeans qui se veut un mouvement transeuropéen se battant pour une Europe ‘’indépendante’’, mais surtout indépendante vis-à-vis de Moscou ! Alors que les relations avec Washington apparaissent comme vitales …
    De la crise devra donc naître une Europe transatlantique, morceau d’un tout ‘’global’’ qui aura pour devise selon Aldous Huxley) : Communauté, Identité, Stabilité … »

    Copie d’un article de l’excellent François-Xavier Rochette.

  • Fred

    Je pense que ce que veut dire Westerner c’est que cette tutelle est avant tout consentie et dans les cerveaux européens.

    Sinon les USA sont en déclin rapide, je ne pense pas que le gouvernement mondial verra le jour. L’affrontement Chine-USA me semble le plus probable.

    Sans parler de la Suisse fort prudente dans ses relations internationales, appelons-nous aussi que tous les Etats membres de l’Union Européenne ne font pas partie de l’OTAN: Irlande, Finlande, Suède, Autriche.

  • Debrer-Frañs

    C’ est évident que l’ anti-américanisme n’ existe qu’ en France… Disons que l’ anti-anti-américanisme m’ est suspect à plus d’ un titre : il est évident que les intérêts de la puissance américaine et ceux des nations européennes sont divergents, voire même franchement opposés sur de nombreux points. Que défendent donc les amis des USA ?
    Ici pas d’ « anti-américanisme » « primaire », secondaire ou tertiaire. Juste une question de logique.
    Par ailleurs, je signalais juste que l’ hystérie anti-yankee de quelques Français n’ avait rien à voir avec le sujet… On parle de l’ Europe (et donc la Bretagne) et de ses relations avec les USA.

  • Westerner

    J’appelle un chat un chat et un Français un Français.
    L’anti-américanisme est une maladie française.
    Qu’est-ce que j’y peux?

  • Brenn

    Qui sait ce qu’il y avait derrière les projets secrets des fondateurs des USA ?
    Si toutefois il y avait un projet bien sûre.
    Une nation d’immigrants, de pionniers qui devait devenir le modèle d’un monde nouveau ?
    D’abord des vagues d’immigrants européens et aussi le transfert d’africains noirs.
    Puis un pays largement ouvert à toutes les immigrations (mais bizarrement la france a fait ‘’mieux’’!!!)
    La domination économique progressive de l’ensemble du monde  »libre » occidental, puis aujourd’hui de la planète, la fameuse  »mondialisation » dont les hautes sphères financières US sont l’élément moteur et central.
    Ceci est quasiment réalisé.
    Le modèle d’un  »melting-pot  » harmonieux devant progressivement s’imposer au reste du monde ?
    Aujourd’hui l’on en voit l’aboutissement avec le mythe Obama, créé de toute pièce par les experts politologues et le  »Mainstream médias » non seulement US, mais en partie mondial aujourd‘hui.
    Pour cette partie la, on peu dire que ce n’est pas gagné …
    Il se peut que la crise financière actuelle débouche sur une gouvernance mondial …
    Cela expliquerait biens des choses.
    Et la boucle serait bouclée.
    Au fait savez-vous que La Réserve fédérale américaine (la FED banque centrale des États-Unis), qui contrôle toute l’émission mondial de la seul monnaie de référence reconnue comme étalon international, le Dollar (en fait surtout des bon du trésor américain actuellement, qui sont des titres de dettes) N’EST PAS UN ORGANISME D’ÉTAT (publique), mais une association de conseils d’administrations de quelques grandes banques, lesquelles sont contrôlées par de vielles dynasties familiales, indéboulonnables autant que toutes puissantes.

  • Debrer-Frañs

    On parle de choses sérieuses. Un peu marre pour ma part d’ entendre parler d’ « anti-américanisme primaire » (ou de « racisme primaire », ou d’ « anti-moussaka primaire ») ou qu’ on nous parle des Français. Y a pas que la France dans le monde. Westerner m’ a l’ air d’ être atteint par l’ amour/haine du Français comme ces derniers le sont par l’ amour/haine du yankee.
    Est-ce le sujet ? Il est évident que l’ Europe doit s’ affranchir de la tutelle américaine. La première chose serait de créer une véritable défense commune européenne et la fin de l’ OTAN qui ne plus de raison d’ être. Point ! Quand les USA cesseront de vouloir nous imposer leur vision du monde nous pourront avoir avec eux des relations plus apaisées.

  • Westerner

    Les Français abrutis ne sont pas soumis aux Américains , ils les devancent dans une connerie qu’ils s’imaginent être américaine. Car ce n’est pas l’Amérique réelle qui est importée ici, mais une fausse Amérique, une Amérique fantasmée par un esprit désaxé, perdu entre deux mondes.
    Le Français rêve de « son » Amérique, celle qu’il entrevoit à travers les séries télé , il l’idolâtre et la déteste en même temps. Il vomit sur le Yankee, mais s’abreuve de rock’n roll, de fast-food et porte l’uniforme jean-t-shirt estampillé US. C’est un phénomème bien connu, celui du complexe amour /haine. Tant que les français ne comprendront pas qu’ils ne sont pas des sous-Starsky et Hutch, ils n’échapperont pas à ce délire foireux.

  • Fred

    Sur la question de l’immigration: y a-t-il soumission ou simplement convergence de vues? Les Japonais ou les Coreens sont de fideles allies des Americains, ont-il pour autant le meme type de politique migratoire que les Europeens?
    Et d’ailleurs les europeens suivent-ils ou precedent-ils les Americains? Beaucoup de parlementaires Americains de toutes tendances parlent d’un controle etroit de la frontiere mexicaine, entend-on beaucoup d’Europeens dire la meme chose en dehors de ce que les medias et les commentateurs appellent « l’extreme-droite »?

  • gwezenn

    Dans tous les cas ils ne sont forts que nos faiblesses, perso j’en veux bien plus au politiques de tous bords qui font venir les immigrés en masses qu’aux immigrés eux-mêmes, j’en veux bien plus au système politico-judiciaire qui remet en liberté un pédophile qu’au pédophile lui-même, la question n’est pas de savoir si l’on peu blâmer ou non tels ou tels catégorie mais qui l’on doit ! les leaders mahométans sont en phase avec leurs comportements, leur religion, de la même manière que la plupart des gens vont en vouloir aux immigrés qui s’installent en masse mais ces mêmes gens vont rarement se poser la question de qui les faits venir et pourquoi, pire les mêmes qui se plaignent des immigrés vont voter en masse pour ceux qui les fonts venir…alors oui en ce qui me concerne c’est bien la soumission des gouvernements européens vis à vis du gouvernement fédéral américain qui me pose un problème plutôt que le gouvernement US et ce même si je rejette et condamne sa politique impérialiste et mondialiste.

  • Debrer-Frañs

    Qu’ il n’ y ait pas de volonté politique chez nos dirigeants de s’ affranchir de la tutelle américaine (par exemple en mettant fin à l’ OTAN et en créant une véritable défense commune européenne), ne doit pas nous empêcher de pointer du doigt les USA quand il le faut (par exemple quand ces derniers veulent à tout prix nous imposer l’ entrée de la Turquie dans l’ UE). Est-ce que parce que nos dirigeants construisent des mosquées chez nous avec l’ argent du contribuable, l’ on doit éviter de blâmer les leaders mahométans qui oeuvrent pour les imposer sur notre sol ?

  • gwezenn

    Soit mais qui sont les plus à blâmer les politiciens américains ou les politiciens européens ? les bases américaines stationnées en Europe ne sont pas le fait d’une invasion agressive mais d’une acceptation volontaire et enthousiaste de la part de certains gouvernements européens, les stations d’écoutes de la NSA datant de l’époque de la guerre froide ne sont encore en places et fonctionnelles qu’avec la bénédiction de ces mêmes gouvernements et de l’UE, les bombardements sur la Serbie l’ont été qu’avec l’accord de l’UE qui s’est empressée de dépêcher ensuite sur place des troupes d’occupation sous couvert de l’OTAN, par ailleurs ne vous étonnez pas si j’ai utilisé le terme d’ « anti-américanisme » primaire à votre encontre d’autant que vous vous référez au Tercérisme avec le sloggan « Ni Trust Ni Soviet  » mais c’est « vrais » les tercéristes ne sont pas des anti américains primaires…

  • ALBATOR

    lisez « l’Amérique assassinée » de Philippe Vermont -Editions de Paris- Nouveau Monde Collection (24 euros) ce qui s’est fait de meilleur sans doute sur le sujet. Ceci étant « US GO HOME » quand même! « US » étant la représentation de l’impérialisme américain. « Ni Banques Ni Soviets » disait un slogan des années 50/60… on n’a perdu les « soviets » mais pas les « Banques » … L’URSS « justifait » l’occupation américaine de ! l’europe, après la chute du Mur le Pacte de Varsovie a été dissout par les soviétiques et l’Armée Rouge a évacué tous les pays de l’Est pour regagner la Russie… Mais les troupes US sont restées et leurs bases se sont multipliées, l’OTAN (sous commandement « US ») a bombardé un pays européen LA SERBIE! une première depuis 1945… alors non, je ne fais pas de l’anti-américanisme primaire!

  • gwezenn

    Il m’a l’air d’être vraiment bien ce livre, je passe commande d’ici peu.

  • Fred

    D’autant qu’il y a bien des Americains qui ne sont pas du tout favorables à cette idéologie qui détruit tout autant leur pays
    A ce titre lire « La voix des peuples » aux éditions Oc’hadenn embannadurioù

  • gwezenn

    @ Albator : attention tout de même à ne pastomber dans l’anti-américanisme primaire, ce ne sont pas les USA le problème mais l’idéologie qu’ils véhiculent et qui est la même que l’UE l’hexagone en tête ! une Amérique non-interventionniste moi ça me va très bien !

  • ALBATOR

    Obama, Messie Cosmo-planétaire du Mandarum US, ne s’inquiète pas de la condition des chrétiens dans les pays musulmans… après avoir détruit l’Irak Ba’assiste du valeureux Saddam Hussein, il vient faire la promotion du voile en terre d’europe! aujourd’hui comme hier  » US GO HOME ! « 

  • gwezenn

    Et que pense Mr Obama de l’extermination des porcs en Egypte sous le faux prétexte de grippe porcine et ce dans des conditions lamentables ? conditions horribles qui ont choqués même des musulmans, en a t-il fait référence lors de sa visite au Caire ? que pense t-il de la condition des non-musulmans en Arabie Saoudite ou dans d’autres pays musulmans, par exemple en…Egypte ? pays où les chrétiens sont considérés comme des citoyens de seconde voir de troisième zone ? il commence à m’énerver ce donneur de leçons ( d’ordres )

  • Fred

    On peut quand même se demander quel est la justification officielle que les Etats-Unis vont sortir du chapeau pour appuyer leur présence en Afghanistan. Puique leur président dit en substance qu’il n’est plus acceptable de vouloir faire le bonheur des gens malgré eux , ce qui est une parole de bon sens, comment va-t-il justifier la présence américiane? Ce sera intéressant de suivre les discours et les justifications.

    Un prechi precha sur la « promotion d’un Islamisme modéré »? Possible compte-tenu de certaines déclarations:

    «Il est important pour les pays occidentaux d’éviter de gêner les citoyens musulmans de pratiquer leur religion comme ils le souhaitent, par exemple en dictant les vêtements qu’une femme doit porter», a dit jeudi Obama. Sans citer aucun pays, il a estimé : «On ne peut dissimuler l’hostilité envers une religion derrière le faux-semblant du libéralisme.» «Je rejette, a-t-il ajouté, les vues de certains en Occident» qui voient «comme une inégalité le fait qu’une femme choisisse de couvrir ses cheveux». Une musulmane voilée, Dalia Mogahed, travaille à la Maison-Blanche comme conseillère d’Obama.

    L’inverse est-il vrai pour M. Obama? Est-il important aux yeux de M. Obama « pour les pays non-occidentaux d’éviter de gêner les citoyens non-musulmans de pratiquer leur religion comme ils le souhaitent »? Et aussi pour les pays occidentaux d’éviter de gêner les citoyens non-musulmans dans les quartiers peuplés d’une majorité de musulmans? Par exemple en dictant les vêtements qu’une femme doit porter? Que pense M. Obama des femmes non-musulmanes qui ne peuvent porter des jupettes dans certains quartiers sans risquer gros?

  • gwezenn

    Les lignes du discours d’Obama en Egypte sont un condensé de langue de bois, de mensonges, de faux-semblant, il n’est qu’un pantin mis en place pour que les peuples du monde encaisse plus facilement le suppositoire de la démocratie US, un désengagement en Irak ? soit mais dans le même temps un renforcement de troupes en Afghanistan…sans parler du nombre impressionnant de troupes US positionnées aux 4 coins du globe aidés par leurs supplétifs de l’Otan, Obama ? plutôt Oblabla…les beaux discours de la démocratie US ne sont valables qu’à la seule condition qu’ils servent leurs propres intérêts, c’est du vent…la valeur des indépendantistes bretons dans cet échiquier ? pour les USA sans doute la même que les inuits ou les peuls sub-sahariens…

  • Breizhad hepken

    La chute des idéologies laisse maintenant la place à l’affrontement des nationalismes primaires. Ce qui est mauvais signe, car jamais dans l’histoire les guerres dévastatrices n’ont eu pour origine une querelle idéologique, mais toujours une lutte pour l’espace vital , pour l’économie. Les 2 guerres mondiales ont été des chocs d’empires. Le bras de fer qui s’annonce entre la Chine et les USA promet d’être dangereux pour la planète.
    Obama est piégé. Il fera ce que le Pentagone lui dira de faire, avec ou sans justification.

  • Fred

    Logiquement les Etats Unis après de telles déclarations devraient:

    1- Soit se retirer d’Afghanistan pusiqu’il dit avec raison d’ailleurs qu’ « aucun système de gouvernement ne peut ou ne doit se voir imposer »
    2- Soit justifier la présence par un nouveau discours puisque l’ancienne “Promotion de la démocratie” s’oppose aux propos qu’il vient de tenir…Dire par exemple « nous voulons empêcher les Chinois de débarquer en Asie centrale, nous faisons de la Real Politik »

    Le feront-t-ils? J’en doute! ce qui est fascinant c’est qu’Obama démolit la rhétorique qui depuis le de l’expansion américaine offrait une justification aux Etats-Unis. Mais il ne propose pas de nouvelle justification. Lorsqu’il perd la foi en sa mission civilisatrice un Empire s’effondre. Nous vivions une époque de grande mutation.

  • Breizhad hepken

    Les USA sont présents en Afghanistan et en Irak pour empêcher les Chinois de débarquer en Asie centrale et s’approprier les matières premières dont ils ont besoin pour se renforcer et mener à bien leur conquête de la zone pacifique dans les 20 ans à venir. Tout le monde sait ça et le dit, jusqu’aux engagés sur le terrain. « Promotion de la démocratie » Quelle sinistre farce.