Manifestation à Kemper: précisions et mise en garde

Depuis 3 jours, la presse hexagonale se fait l’écho de l’instrumentalisation de la manifestation qui se déroulera samedi 2 novembre à Kemper, et d’appels à la violence.

Adsav! Le Parti du Peuple Breton
précise qu’il n’est en rien derrière les diverses pages présentes sur les réseaux sociaux.

Depuis 2000, nous avons été présent sur de nombreux conflits sociaux (Cummins filtration, chaffauteau, Doux à Locminé et Chateaulin, Alcatel, Salaisons du Jet etc…) sans jamais chercher à récupérer quoi que ce soit.

Le Peuple Breton se bat tous les jours et c’est notre rôle d’être à ses côtés.

Concernant l’article du Figaro, 2 pistes de réflexion s’imposent:

1- La DCRI est incapable de connaître 2 organisations distinctes pour assimiler Jeune Bretagne et Adsav! Dans ce cas, parmi tous ses tracas, l’état français ferait bien de se pencher en urgence sur le délabrement de ses services de renseignements.

2- Cet article n’est qu’une pure manipulation destinée à déstabiliser le mouvement populaire breton qui fait vaciller le gouvernement français. Ajoutez-y les menaces de violences annoncées par les socialistes finisteriens, et vous avez là toutes les conditions pour une machination politique qui servirait ensuite à une répression du mouvement politique breton, avec dissolutions d’organisations politiques à la clé.

Aucune organisation syndicale ou politique n’a appelé à la violence, conscients que cette violence ne ferait que desservir notre cause.

Nous demandons à tous les manifestants de ne pas répondre aux provocations qui auront sûrement lieues.
Il n’est pas exclu de voir, comme lors de la manif pour tous à Paris,  des casseurs professionnels faire en sorte que la manifestation dégénère.

Nous demandons aux militants d’Adsav! et aux manifestants de prendre en photo ces éventuels fauteurs de troubles et de les neutraliser.

Par ailleurs, nous rappelons aux partis français (UMP, FN, NPA et autres) qu’ils ne sont pas les bienvenus à Kemper. Soit ils sont en partie responsables de la situation actuelle, soit ils ont démontré à de nombreuses reprises leur mépris du Peuple Breton.

A kemper, le 2 novembre, la Bretagne se révolte pour reprendre ses droits!

Partagez sur les réseaux soxiaux !