Valls en Bretagne: sans Gwenn ha du sinon c’est la garde à vue! / Valls en Breizh: kuzhañ ar gwenn-ha-du pe skrapet diouzhtu!

 

valls

©PHOTOPQR/LE TELEGRAMME

Jeudi 9 janvier, des militants d’Adsav! Le Parti du Peuple Breton ont eu maille à partir avec la police politique française. Voulant exhiber un Gwenn ha Du lors de la venue de Manuel Valls à Plérin, nos militants se sont retrouvés encerclés par 2 policiers en tenue et 2 autres en civil.

« Messieurs, rangez ce drapeau Breton, sinon on vous met en garde à vue » lance sans rire un des sbires de l’autoritaire Valls.

Emmenés de force dans une ruelle avoisinante, nos militants ont eu droit à un contrôle d’identité et ont du dissimuler le pavillon national Breton.

Ils ont ensuite eu le loisir d’observer que la mairie elle-même a fait disparaitre son pavillon breton sur sa façade.

Adsav! PPB s’interroge: est-ce une « tradition » d’enlever le drapeau breton pour la venue d’un ministre colonial ou est-ce à l’exigence du dictatorial chef de la police française? les pseudo-démocrates français auraient-ils osé faire la même chose en Corse?

Adsav! PPB constate qu’une fois de plus, la France bafoue les droits, même les plus minimes, du Peuple Breton. Entre un ministre tyrannique qui se dévoue corps et âme à faire taire un humoriste controversé, un président qui trompe sa maitresse mariée avec une Marylin Monroe à la française et qui vient donner des leçons sur le mariage, que fait ce gouvernement pour les problèmes quotidien des Bretons??

Aujourd’hui, l’urgence de la Bretagne est de se débarrasser au plus vite de cette France schizophrène pour être enfin maitre chez nous!

Hiziv, bec’h a zo war Breizh da skubañ ar Frañs trubard a-benn bezañ mestr en hor bro!

Partagez sur les réseaux soxiaux !