Procès des prisonniers politiques le 15/05 à Rennes

prisonniersNous avons reçu ce communiqué du comité Bonnets Rouges de Rennes, auquel nous nous associons pleinement:

Demat d’an holl,
Demain, jeudi 15/05 à 09h00, se tiendra l’audience des 11 Bonnets Rouges prévenus, mis en examen pour « association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime en bande organisée ».
Cette journée s’annonce d’ores et déjà comme longue et lourdes de conséquences et significations.
Depuis le début, les comités locaux du Pays de Rennes, de Vitré/Fougères et de Dinan, apportent un soutien sans faille à ces prisonniers pour l’exemple, et continuera dans cette voie jusqu’au bout.
A ce titre, nous vous invitons tous, à vous présenter à Rennes, devant la Cité Judiciaire dès 08h30
Cité Judiciaire : 7 Rue Pierre Abélard / Angle Boulevard De La Tour D’auvergne (Je recommande de se garer assez loin, et d’accéder si besoin par les bus 5,6,9,57)
RAPPEL : CE RASSEMBLEMENT DOIT RESTER PACIFIQUE, APOLITIQUE, NON PARTISAN ET RESPECTUEUX DU TRIBUNAL ET DE SES AUTORITÉS.
Nous avons, pour ceux qui étaient absents, organisé une manifestation appelée « Marche pour la Liberté des prisonniers bretons » le 08/05 à Rennes. Cette manifestation s’est très bien déroulée. Je les avais déclarées au préalable en préfecture et dans les mairies de Rennes et Vezin le Coquet, et ces trois autorités ont parfaitement joué le jeu, ont mis en place les moyens nécessaires (détournement de ligne de bus, accompagnement…) et c’est la bonne volonté et la responsabilité de chacun qui ont fait que cette manifestation se déroulât comme prévu sans heurts ni encombre.
Nous avons tous eu des échos, à l’issue de cette manifestation, de divergences d’opinions et de prises de paroles qui ne plaisent pas à tout le monde. Aujourd’hui, je souhaiterai rappeler que l’heure n’est pas à la division, ni à la scission, mais à l’unité et au rassemblement pour le soutien aux prisonniers. Nous ne serons jamais tous entièrement d’accord sur l’ensemble des projets, questions et revendications, et il est de notre devoir de tous apprendre à vivre avec le désaccord des autres, tant que nous avançons tous dans la même direction.
Ainsi, pour ce grand rassemblement de demain, j’invite tous les bretons, Bonnets Rouges ou non, mais solidaires, à se manifester dans le calme, dans le respect de l’autre et de la cause, et surtout, j’invite chacun à se rappeler que dans la cité judiciaire, le destin de 11 collègues est suspendu à notre comportement. Pas de drapeaux politiques, quels qu’ils soient. Seuls les drapeaux nationaux habituels seront acceptés. Pas de slogans politiques non plus. Chacun est libre de penser ce qu’il veut, mais demain, nous seront tous là dans un seul et unique but commun. Ce n’est pas un plus l’occasion de faire campagne pour telle ou telle liste aux européennes. Le comité de Rennes, habitué aux lieux, se propose pour assurer un « service d’ordre » et veiller à ce que l’éthique soit respectée pour ne pas donner une fois de plus du grain à moudre à la presse et aux forces de l’ordre.
La presse est attendue nombreuse. La police, la gendarmerie, les renseignements généraux et l’armée aussi. Soyez tous prudents dans vos discussions. Il y a des portes paroles officiels et officieux pour le mouvement, mais la presse se délectera d’opinions et d’interventions de la part de « militants ordinaires », comme d’habitude. Ils poseront toutes sortes de questions, parfois indiscrètes, parfois même de manière à vous piéger. Soyez vigilants, et, dans la mesure du possible, invitez les à se tourner vers les portes paroles habituels du mouvement qui seront présents, officiels ou officieux.
A tous, bonne manifestation. Et BEVET BREIZH !
Thomas Boreal
*******
Pour revenir sur la manifestation du 08/05, et éclaircir la situation pour ceux qui n’étaient pas présents :
Cette manifestation s’est déroulée, du début à la fin, dans la bonne ambiance absolue, et n’en est ressorti que du positif. La police nationale s’est montrée coopérative et courtoise, et à même accepté sans rien dire les changements d’itinéraire de dernière minute.
* Durant cette manifestation, une pause à été marquée Place de Bretagne, où, selon mon idée, un papier « LIBRE » à été apposé sur la plaque de rue. Il n’y a eu ni dégradation ni quoi que ce soit de néfaste. Ce papier à été mis en place avec 3 morceaux de scotch, et était toujours là hier soir quand je suis passé.
Une source à la mairie et une autre à la police nous ont indiqué après coup que cet acte à été considéré comme « anecdotique » et ne porte à aucune conséquence. Il a même bien fait rire les policiers présents.
* Un peu plus loin, un des manifestants à même utilisé le haut parleur d’une voiture des bleus pour scander un BEVET BREIZH. Les agents, une fois de plus ont plaisanté avec nous
* Des slogans politiques sortis de leur contexte ont été criés devant l’hôtel de police. Ces slogans font partie des improvisations imprévues et imprévisibles qu’engendre toute manifestation. Ca n’a duré que 30 secondes, et une fois encore, les forces de l’ordre en ont ri !
* Devant la cité judiciaire, un Kroaz Du à été hissé sur le mat habituellement dévolu au drapeau tricolore. Les forces de l’ordre, une fois de plus se sont manifestés par la bonne humeur.
A noter que ces forces de l’ordre ont quitté les lieux avant nous, nous laissant seuls devant la frêle Cité Judiciaire, que nous avons laissée intacte !
Bref, cette manifestation s’est déroulée dans la bonne humeur et la sérénité les plus absolues. Personne n’en doutait !


Trugarez, Thank you, Merci,

Le comité des bonnets rouges de Rennes (et du pays de Rennes)

 

Partagez sur les réseaux soxiaux !