Appel à manifester contre la barbarie islamique le 30 juin à Kemper

NONAdsav! Le Parti du Peuple Breton appelle ses adhérents et sympathisants à se joindre à l’appel des associations quimpéroises « Réagir » et « Quimper résistance », pour un rassemblement contre la barbarie islamique, le mardi 30 juin à partir de 18h, place St Corentin.

Les événements qui se sont déroulés hier un peu partout dans le monde (1 mort par décapitation en France, 27 morts en Tunisie, 140 morts en Syrie à Kobane, attentat au Koweït), doivent servir de prise de conscience au Peuple Breton. Les propos de la ministre tunisienne du tourisme (c’est une guerre contre la Tunisie, contre l’Europe, nous devons la gagner) tranchent radicalement avec ceux des responsables politiques français, adeptes du « pas d’amalgames« . Nous ne devons pas oublier les propos du ministre de l’intérieur français qui déclarait le 5 août 2014 sur la radio RTL « ce n’est pas un délit de prôner le djihad« . Nous ne pouvons oublier non plus son plan de génie pour lutter contre les djihadistes: les empêcher de sortir du territoire hexagonal quand d’autres les empêchent de rentrer sur leur territoire…

Une jeune femme de 23 ans a récemment quitté Kemper pour aller faire le djihad en Irak. Ce départ fait suite à celui avorté l’été dernier d’une jeune fille de 17 ans. Un projet de minaret est actuellement en cours à Kemper, 2 écoles coraniques devraient voir le jour à Kemper et Brest. La mosquée salafiste de Brest pourra ainsi plus facilement inculquer son venin aux enfants.

Les actions salafistes de ces derniers jours, conjuguées aux propos de la compagne de Yassine Salhi déclarant aux journalistes d’Europe 1 « nous sommes des musulmans normaux, nous faisons le ramadan normalement » ne peuvent que nous inquiéter devant l’aveuglement ou la complicité des dirigeants français.

Le Finistère recense aujourd’hui 12 cas inquiétants de « radicalisation » qui ont tous le point commun d’être passés par la mosquée salafiste de Brest, à laquelle la mairie socialiste de François Cuillandre vient d’accorder un permis de construire pour son école coranique. Ce même imam salafiste s’est rendu à la mosquée de Penhars-Kermoysan expliquer qu’une femme ne pouvait se marier sans l’accord de sa famille.

Les Bretons ne peuvent accepter de tels comportements, totalement éloignés de leurs valeurs.

Rendez vous mardi à Kemper, avec vos drapeaux bretons!

 

Partagez sur les réseaux soxiaux !