Comment l’Europe importe massivement du chômage…

psa vivra adsav ppbDepuis de nombreuses années les économistes libéraux nous expliquent que les frontières doivent être ouvertes en permanence à tout et à tous. Les capitaux, les marchandises, les services, les hommes venus de tous les horizons doivent pouvoir pénétrer dans n’importe quel pays, ils doivent pouvoir s’y installer, en repartir ou en revenir à leur gré ! Les politiciens, gauche et droite confondues, nous expliquent que le chômage ne résulte pas de l’ouverture des frontières. Ils évoquent les phénomènes de rigidité, les obstacles qui entravent l’économie… en n’oubliant pas de nous parler de flexibilité, c’est-à-dire la baisse des salaires pour conserver son emploi.

Effectivement, le jour où les salaires en Bretagne seront au niveau des salaires chinois, nous n’aurons plus à redouter la concurrence des produits asiatiques ! Puisque nous parlons de la Chine, précisons que chaque fois que ce pays exporte un produit en Europe, en Bretagne, elle diminue son chômage mais elle accroît le nôtre et fait fermer nos usines. De même que chaque fois que l’Afrique nous envoie un immigré, elle diminue son chômage mais elle accroît le nôtre car cet immigré (souvent sans aucune qualification) vient rejoindre la cohorte des travailleurs bretons déjà durement frappés par la crise économique et à la recherche d’un emploi. Immigration et achats de produits étrangers à bas prix, l’Europe importe massivement du chômage. Que l’Afrique et l’Asie cherchent à sortir de leur pauvreté, oui et cela constitue une très bonne nouvelle, mais nous ne devons pas accepter que cette évolution entraîne chez nous la délocalisation, la désindustrialisation, le chômage et la baisse des salaires.

Le grand capital apatride a tout intérêt à l’ouverture généralisée des frontières, d’installer ses usines là où la main d’œuvre ne coûte rien, là où les normes écologiques ne sont pas respectées… et enfin établir ses sièges sociaux dans les paradis fiscaux.

Aujourd’hui, l’Europe, la Bretagne, doivent faire face à deux féroces cosmopolitismes.D’une part celui d’une droite cynique et avide et qui abandonne sans scrupule tout patriotisme pour se vendre au grand capital apatride, d’autre part le cosmopolitisme d’une gauche toute dévouée à ce même grand capital, gauche irresponsable et utopique qui préfère l’Internationale à ses travailleurs.

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • gwezenn

    Pourquoi tout le monde laisse faire ? c’est simple, les décideurs par trahison, leurs sous-fifres pour conserver leurs places et les peuples par égoïsme, sur un autre fil la question est « l’amour de la patrie est-il une forme d’égoïsme ? », non, bien au contraire ! quand un peuple place l’ intérêt de sa patrie au dessus des intérêts particuliers c’est tout le contraire de l’égoïsme, ça les décideurs l’ont compris, eux qui ont transformés et transforment encore nos sociétés en sociétés égoïstes, et là pour eux tout devient possible…

  • erwan29

    effectivement l’europe importe et favorise le chomage !,mais que faisons nous pour le stopper:rien.
    pourquoi laissons nous des travailleurs de l’est investir les chantiers de l’atlantique ,pourquoi laissons nous racheter nos usines par des chinois que nous acceuillons comme des sauveurs mais qui 2 ans plus tard ,après avoir profité de subventions, emmène notre savoir faire chez eux en nous laissant chomeur!!!peuple breton il est temps de réagir,ne laissons pas notre destin aux mains d’ubne europe aveugle et sourde!!!

  • Brenn

    J’ai le sentiment que tout cela est délibéré ; en ce qui concerne la ‘’France’’ ; tout au moins.
    Je n’arrive pas à croire que des énarques et autres surdiplômés puissent ne pas entrevoir les conséquences démographiques, économiques et même écologiques, des véritables ‘’pompes aspirantes’’ qu’ils ont créées.
    Cela relève-t-il d’un plan préconçu, d’une inconséquence qui dépasse les limites du concevable, d’une xénophilie névrotique et suicidaire … ???
    Avez-vous tout simplement fait vos courses récemment dans quelque hypermarché d’hexagonie intérieure ?
    Si vous ne remarquez pas que la machine est devenue infernale c’est que vous êtes aveugle !
    Il est vrai que les énarques et autres politiques ne font pas leurs courses ; ils ont des domestiques et autres employés de maison pour cela, et que dans des coins comme Neuilly les rares immigrés sont finalement tellement plus sympathiques et inoffensifs, comparés à leurs prétentieux semblables …
    Question : les Indiens d’Amérique finançaient-ils les immigrants ?
    Geronimo a-t-il désarmé et trahi les siens pour distribuer leurs biens les plus sacrés – leur terre et leur honneur – aux primo-arrivants ?

  • gwezenn

    Ce qui prouve -si besoin était- que prestations sociales et choix de la destination par les immigrés sont liées, en hexagone même un clandestin peut se faire soigner gratuitement grâce à la CMU, pour info l’hôpital le plus endetté de France est celui de Marseille…par ailleurs le « trou de la sécu » et la CMU sont liés il suffit de comparer l’état des finances de la sécu avec la date de mise en application de la CMU. L’immigration de masse est une aberration économique ( entre autres) .

  • Launay Eric

    Pour les prestations sociales le Danemark impose une résidence sans interruption de 7 ans à tout nouvel immigré. Ce pays est passé de la tête des pays destinataires de migrants en tout genre à quasiment la queue de peloton.
    D’après Maurice Allais, prix Nobel d’économie, il faut dix ans de cotisations d’un individu pour fournir un logement social. Faire bénéficier un primo-arrivant de prestations sociales est un crime économique (pour parler comme Lénine…). Les migrants vont en Suède, premier pays d’immigration de l’U.E., 18 % de la population est (juridiquement ?) étrangère, résultat les nationalistes sont passés du néant à 20 %…

  • Elie Golan

    et « COMMENT L’EUROPE IMPORTE MASSIVEMENT DES CHOMEURS » et même POURQUOI?

  • gwezenn

    C’est assez flippant quand on y réfléchit, l’ Occident et son obsession quasi-pathologique de vouloir imposer ses modèles économiques, religieux etc.. a son retour de boomerang et en crève mais le processus au lieu d’être stoppé et inversé est au contraire favorisé et malheur à ceux qui osent s’élever contre de cette situation critique, seul le monde contemporain et moderne sauve les décideurs, en d’autres temps les peuples auraient agis d’une autre manière à leur encontre, ils ont créer cette situation et se protègent par tous les moyens ( en premier lieu avec des lois liberticides ) de la moindre contestation.

  • Breutaer

     » De même que chaque fois que l’Afrique nous envoie un immigré, elle diminue son chômage  »

    Ils peuvent nous envoyer 100 millions d’immigrés, ça ne fera pas une grosse différence pour eux, vu que la population africaine va plus que doubler d’ici 40 ans (de 1 à 2 milliards). Par contre, ça nous achèvera.
    Quant aux Chinois, ils ont maintenant leur propre marché intérieur, un secteur industriel développé, et toutes les compétences qu’il faut pour se débrouiller sans nous.

  • gwezenn

    Concernant la Chine ça va même plus loin puisque quand l’UE exporte vers ce pays elle paye des droits de douane mais pas l’inverse…importation de chômage ? les 200 000 immigrés entrant légalement et officiellement chaque années en hexagonie ( combien pour l’Europe ?) peuvent tous prétendre aux diverses allocations familiales, de santé (CMU ), RMI etc…le coût doit être dantesque ! devinez qui paye la note ?

  • Arzhur

    Très bon.

  • B. LABEY-GUIMARD

    Ce que vous écrivez est parfait;
    votre analyse est d’une grande
    clarté et d’un réel intérêt en ce
    qui concerne la critique du capitalisme (dont on voit bien qu’il ne peut être que « sans
    frontière »).