Profanation de la tombe de l’Abbé Perrot: une insulte à la Bretagne !

Ce lundi de Pâques 2018, les militants Bretons venus commémorer le début de la révolte irlandaise de 1916 et se souvenir de la mémoire de l’Abbé Perrot ont découvert avec horreur et dégoût que la tombe de l’Abbé, assassiné par un militant communiste en 1943,  venait d’être profanée dans le weekend.

Ce geste porte manifestement la signature de l’extrême gauche et semble avoir été perpétré en 2 temps: samedi la croix celtique ornant la tombe a été découverte cassée et renversée derrière la sépulture. Ce matin, les militants Bretons ont découvert que la tombe, la chapelle et les maisons étaient recouvertes de slogans politiques rappelant l’intolérance des nervis d’extrême gauche.

Force est de constater que depuis plusieurs mois, les milices communistes sèment la terreur en Bretagne: après avoir divulgué des adresses de membres des forces de l’ordre (ainsi que les écoles des enfants de policiers..), c’est maintenant la destruction systématique des centres villes lors de chaque manifestation. Une étape supplémentaire vient d’être franchie en s’en prenant à la sépulture d’un homme de foi, ayant largement œuvré pour la langue bretonne.

En profanant la tombe de l’Abbé Perrot, c’est la Bretagne entière qu’on humilie. il n’y a rien de plus lâche et de plus ignoble que de s’en prendre aux morts.

Adsav! Le Parti du Peuple Breton espère que les crapules qui ont commis ce geste répugnant seront retrouvées et paieront cher leurs actes. Nous espérons également que les représentants de l’Etat central viendront rendre hommage au martyre assassiné une deuxième fois et ferons le nécessaire pour neutraliser les membres d’extrême gauche qui pourrissent toute la Bretagne.

Partagez sur les réseaux soxiaux !