Vers le  »Grand Ouest' »?

Le projet de remodelage de l’hexagone , scindé en quatre textes, sera présenté le 20 octobre par le président des français. Un point souligné par la presse en Hexagone retient notre attention. Pour les zones urbaines, le gouvernement français propose un dispositif double. La création de métropoles regroupant «plusieurs communes qui forment un ensemble de plus de 450 000 habitants d’un seul tenant et sans enclave» et la création de «pôles métropolitains» pouvant regrouper des communes de plusieurs départements, voire ‘ »régions »‘. Les métropoles recevraient de plein droit les compétences de gestion des voiries communales et départementales, des transports scolaires, de l’occupation des sols et de la politique d’habitat. Un «socle de compétences économiques» serait transféré automatiquement en l’absence d’accord avec le département et la région. Les autres compétences des communes, des départements, des régions ou même de l’État pourraient, elles aussi, être transférées. Les pôles métropolitains prendront la forme d’un établissement public en charge «d’entreprendre des actions d’intérêt métropolitain». Cette création économisante et technocratique pourrait englober des villes bretonnes et non bretonnes, par exemple Angers serait associé aux villes bretyonnes de Nantes et Rennes.  cette nouvelle configuration, comme toujours décidée depuis Paris, aurait pour effet de déposséder un peu plus les Bretons de leur capacité de décider de leurs propres affaires. reforme-territoriale

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • Elie Golan

    Encore un découpage technocratique qui ne correspond à rien. Pendant ce temps la, les vignerons du Languedoc travaillent à perte, arrachent les pieds de vignes, pour faire la place aux importations de vin du Chili à 2 euros la bouteille (beurk) si on faisait payer la taxe carbone à toutes les marchandises qui voyagent pour nuire aux produits du pays? On devrait produire tout ce que l’on est capable de produire sur place pour garantir l’autonomie et l’indépendance nationale. Le système à tuer les peuples fonctionne à plein régime… avec l’aide des victimes prises au piège.

  • Fred

    On pourrait reprocher à un pays comme les Etats-Unis une certaine tendance à « l’économisme », qui conduti au « court-terme ». Dans le cas de la France la posture est ridicule. Il n’y a rien d’économique dans ces choix, c’est un travestissement pour els faire accepter. Ils sont purement politiques

  • gwezenn

    Cette idées technocratique a un double objectif, économique ( la sacro sainte économie ) visant à déléguer les charges de l’Etat français à des ensembles administratifs encore plus artificiels que ceux existants ( ce qu’ils appellent décentralisation ) et morceler toujours plus toutes référence géographique historique, les nouveaux découpages électoraux entrent dans ce cadre, pour les technocrates il n’y a ni bretons ou angevins mais des CITOYENS, des hexagons, très « gons » d’ailleurs, leur décentralisation est avant tout d’ordre économique dont le seul bénéficiaire est Paris, pour la décentralisation politique : circulez y’a rien à voir, c’est ubuesque.