Pour la réunification soyons nombreux ! Le 21 novembre 2009

naoned-e-breizh-adsav-ppb1 Adsav, le parti du peuple breton invite tous les Bretons le 21 Novembre 2009 à Ligné, près de Nantes. Au centre des débats : « Une Bretagne réunie ». Pour faire face à la crise, sauver notre agriculture et nos industries, préserver notre environnement et compter en Europe, une seule solution : une Bretagne unie dans ses frontières historiques et libérée des entraves françaises. Les débats rassembleront des Bretons de tous horizons et seront présidés par le président d’Adsav. Soyez nombreux !

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • Fred

    « une Bretagne unie dans ses frontières historiques et libérée des entraves françaises ». Une indication qui souligne que mon intervention ne se bornera pas à parler des aspects institutionnels franco-hexagons! Ils ne sont pas négligeables mais douivent etre pris dans leur contexte et réinterprétés dans une optique nationaliste.

    Il y a plus d’un sujet sur lequel les Bretons doivent se réunir et faire bloc sans tarder et ces sujets seront abordés. Nous avons un urgent besoin d’union nationale a mon sens et ce sera l’un des axes de mon intervention mais je n’en dis pas plus.

    PS: bien que la carte de l’hexagone ne soit pas de notre ressort ne négligeons pas pour autant l’impact psychologique dune éventuelle réforme administrative. Elle serait vue comme une victoire bretonne tant depuis Paris qu’en Bretagne. Et notre peuple a besoin de victoires. Nous devons gagner des batailles avant de gagner la guerre!

  • Laurent Jutel

    Aujourd’hui, une éventuelle réunification ne changerait en aucuns cas le statut de la Bretagne qui resterait ce qu’elle est en ce moment même : une région administrative française.

    Un seul but : restaurer un Etat breton indépendant sur son territoire historique.

  • Meriadeg

    Oui, ce terme est celui des « pleureurs » régionalistes.

  • Debrer-Frañs

    J’ ai un petit peu de mal avec ce terme de « réunification » qui n’ était d’ ailleurs jusqu’ à présent pas utilisé par Adsav. De fait, celui qui l’utilise admet la légitimité de l’entité administrative dite « région Bretagne ». Pour moi, la Bretagne n’ a plus d’ existence politique depuis la nuit du 4 août 1789… Elle est donc à construire.
    La « réunification » me semble être un terme et un thème régionalistes.