Sondage bidon anti-breton: la grande marche arrière?

On sait que les sondages ne sont pas une science exacte. L’orientation des questions, la selections des personnes interrogées permettent d’obtenir des résultats conformes aux attentes. On sait aussi qu’en hexagone, plus qu’ailleurs, les sondages sont l’objet de multiples manipulations. Comment ne pas remarquer le nombre de personnalités politiques ou de sujets « gonflés » ou « dégonflés » artificiellement au gré des enquêtes d’opinion? Le dernier de ces bidouillages concerne , comme par hasard, la Bretagne. Alors que le lobbying des élus de la république fait rage pour maintenir une injustice flagrante – l’exclusion de la Loire Atlantique – la presse en Bretagne claironne ce jour que , selon un sondage: « A une très large majorité, les habitants des quatre départements bretons ne souhaitent pas la réunification. Ceux de la Loire-Atlantique n’en veulent pas non plus. »

Cette même presse parle « d’une énorme surprise ! » Pour moi il ne s’agit pas d’une énorme surprise. Il s’agit bien plus de la confirmation que le régime de l’hexagone est tout sauf démocratique. On est en train de préparer l’opinion à la grande marche arrière. Parce que l’Etat compte davantage que les Ne nous laissons pas impressionner par l’intox d’Etat et poursuivons notre combat.

Partagez sur les réseaux soxiaux !