Les Bretons doivent-ils financer la propagande homosexuelle pour les CM1/CM2 ?

Région BretagneSébastien Watel, réalisateur du film « Le baiser de la lune », vient de lancer une souscription pour financer son film. Dans cet appel, S.Watel explique que « Le baiser de la lune est un court métrage d’animation poétique destiné à servir d’outil pédagogique pour aborder les relations amoureuses entre personnes du même sexe à l’intention des enfants de CM1/CM2. ». Ce film qui a donc pour vocation d’être diffusé aux enfants de 9 à 10 ans, permettra d’après son réalisateur « d’apporter une meilleure représentation des relations amoureuses entre les personnes du même sexe ».

Lors de sa diffusion dans les classes, ce film sera accompagné d’un « dvd-livret pédagogique » destiné à « faire réfléchir les élèves sur les différentes relations amoureuses ». Dans ce dvd-livret à destination des enseignants, on pourra entre autre trouver des « exercices ludiques amenant les élèves à réfléchir sur les relations amoureuses : norme, stéréotypes, relations amoureuses entre personne du même sexe. ».

Parmi les partenaires qui financent cette opération de propagande, on retrouve tenez-vous bien pas moins de 6 collectivités publiques bretonnes de manière directe ou indirecte :
– Le conseil régional de Bretagne
– Le conseil général des Côtes d’Armor
– Le conseil général du Finistère
– La ville de Rennes
– TV Rennes 35 (elle même financée rappelons le par le conseil général d’Ille-et-Vilaine, ainsi que Rennes Métropole, et dont le président n’est autre que le président des élus socialistes de la ville de Rennes).

Il ne s’agit pas ici de stigmatiser des personnes et des choix personnels, mais bel et bien de dénoncer l’usage qui est fait des impôts des Bretons pour financer une propagande d’un modèle sexuel. L’état n’a pas sa place dans les chambres à coucher et il n’a pas à se mêler de la vie de ceux qui ont choisi une autre option, en particulier l’homosexualité. Ces choix doivent rester du domaine privé, et ne pas s’ériger en modèles pour la société.

Un état n’a pas à financer au travers du contribuable breton l’édification de ce nouveau modèle de société, c’est la position qu’à toujours défendu le Parti du Peuple Breton (Strollad Pobl Vreizh), et il est dommage de constater qu’Adsav (PPB) est le seul parti politique en Bretagne à défendre cette ligne.

N’hésitez pas à écrire au conseiller général de votre canton (coordonnées disponibles sur le site de chaque conseil général) afin d’exprimer votre désaccord.

Source : http://www.le-baiser-de-la-lune.fr

Coordonnées des conseils généraux concernés :
CONSEIL GENERAL CÔTES D’ARMOR
HOTEL DU DEPARTEMENT
9 PLACE DU GÉNÉRAL DE GAULLE
BP 2371 – 22023 SANT-BRIEG/SAINT-BRIEUC CEDEX
ou par mail : contact@cg22.fr

CONSEIL GENERAL FINISTÈRE
32 QUAI DUPLEIX
29196 KEMPER/QUIMPER CEDEX
ou par mail : contact@cg29.fr

CONSEIL GENERAL ILLE ET VILAINE
1 AVENUE DE LA PRÉFECTURE
CS 24218
35042 ROAZHON/RENNES CEDEX
ou par mail : conseil-general@cg35.fr

Pour écrire à un conseiller général en particulier, exemple :
GÉRARD  LE CAER – CONSEILLER GÉNÉRAL
HOTEL DU DEPARTEMENT
9 PLACE DU GÉNÉRAL DE GAULLE
BP 2371 – 22023 SANT-BRIEG/SAINT-BRIEUC CEDEX

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • Breutaer

    Je suppose que le message signé Aderuit est une blague. Mais puisqu’il a fait remonter le sujet, j’en profite pour évoquer un sujet similaire, un peu plus récent, même si ce n’est pas propre à la Bretagne :

    Plusieurs blogs de droite ont parlé récemment des nouveaux manuels de SVT (« Sciences de la Vie et de la Terre ») qui intègrent le nouveau programme de première des séries ES et L, décrété l’année dernière par le ministère de l’éducation française. Ce programme semble défendre la théorie qu’un homme biologique peut être une femme dans sa tête.

    Le programme est divisé en plusieurs thèmes, dont le thème Féminin/masculin, et le thème Nourrir l’humanité.

    Un extrait du programme :

    Féminin/masculin

    La prise en charge de façon responsable de sa vie sexuelle par ce futur adulte rend nécessaire de parfaire une éducation à la sexualité qui a commencé au collège.

    Ce thème vise à fournir à l’élève des connaissances scientifiques clairement établies, qui ne laissent de place ni aux informations erronées sur le fonctionnement de son corps ni aux préjugés.

    Ce sera également l’occasion d’affirmer que si l’identité sexuelle et les rôles sexuels dans la société avec leurs stéréotypes appartiennent à la sphère publique, l’orientation sexuelle fait partie, elle, de la sphère privée.

    A l’issue de cet enseignement, l’élève devrait être capable d’expliquer :

    – à un niveau simple, par des mécanismes hormonaux, les méthodes permettant de choisir le moment de procréer ou d’aider un couple stérile à avoir un enfant ;

    – comment un comportement individuel raisonné permet de limiter les risques de contamination et de propagation des infections sexuellement transmissibles (IST).

    – le déterminisme génétique et hormonal du sexe biologique, et de différencier ainsi identité et orientation sexuelles ;

    ====================
    Un autre extrait du programme :

    Nourrir l’humanité

    Une population de neuf milliards d’humains est prévue au 21e siècle. Nourrir la population mondiale est un défi majeur qui ne peut être relevé sans intégrer des considérations géopolitiques, socio-économiques et environnementales.

    L’élève sera amené à percevoir la complexité des questions qui se posent désormais à chacun, dans sa vie de citoyen, tant au niveau individuel que collectif, et à l’humanité concernant la satisfaction des besoins alimentaires.

    Il élaborera quelques éléments de réponses, scientifiquement étayées, à certaines de ces interrogations concernant l’accroissement de la production agricole, la conservation des aliments et leurs transformations.

    Il prendra conscience que pour obtenir, par l’amélioration des pratiques culturales, une augmentation des rendements et de la productivité agricoles, dans un contexte historique et économique de développement des populations mondiales, il est désormais nécessaire de prendre en compte :

    – fin de l’extrait –

    ====================

    C’est amusant de voir les deux thèmes traités à la suite. En gros, le ministère encourage les élèves à pratiquer la contraception, l’avortement, et à « s’orienter » vers l’homosexualité… et il leur enseigne en même temps qu’il faut nourrir les Africains pour qu’ils puissent continuer à doubler leur population tous les vingt ans.

    En fait, l’école défend pour l’Europe un point de vue individualiste très destructif, tout en détournant l’idéalisme des jeunes vers une aide mal conçue à l’Afrique.

    Ce qu’il faudrait enseigner aux élèves, c’est qu’ils doivent se préparer à fonder une famille européenne, qu’ils doivent se sentir solidaires de leur peuple, que le sexe doit passer au second plan, et qu’ils ne sont pas obligés de se livrer à la promiscuité sexuelle en attendant le mariage.

    Concernant les pratiques homosexuelles, on en pense ce qu’on veut au plan individuel, mais c’est évident que ça a un effet nocif sur la société dans son ensemble, en particulier dans un contexte d’immigration galopante. Les gens qui pratiquent l’homosexualité n’ont aucun intérêt à ce que tout le monde se mette à faire comme eux.

    De même, l’école et la télé ont tendance à prêcher la sexualité libre, à vouloir faire disparaître sa dimension sociale et culturelle, et même, à en faire une matière d’étude en cours de biologie ! Non seulement c’est un peu dégueulasse, mais ça démolit la société. Si la sexualité était complètement libre, comme le réclament les gauchistes, alors les hommes qui réussissent le mieux seraient polygames, et les autres se passeraient de femmes. Ce ne serait pas satisfaisant pour la plupart des femmes, car leurs partenaires s’investiraient beaucoup moins dans leurs relations avec elles. C’est vers ça que l’école et les gauchistes nous mènent: vers une société complètement atomisée et encore plus hiérarchisée. Mieux vaudrait considérer l’intérêt général et pas seulement le droit de chacun de coucher avec qui il veut. La société n’a pas intérêt à affaiblir l’institution du mariage.

    Par dessus le marché, les démolisseurs de la société se présentent comme des défenseurs des « droits de l’homme » et nous donnent des leçons de morale, en prétendant développer le civisme et le sens critique des élèves. Exactement le contraire de ce qu’ils font en réalité.

    À propos du message d’Aderuit, je ne crois pas du tout aux théories comme quoi le comportement homosexuel serait déterminé par les gênes. Les activistes de l’homosexualité sont des charlatans qui ne représentent qu’eux mêmes. Quand deux personnes ont une relation homosexuelle, ça ne donne le droit à aucun activiste de parler en leur nom. De toute façon, c’est anormal de faire de la propagande homosexuelle dans les écoles, surtout auprès de jeunes enfants.

  • aderuit

    Quelle propagande homosexuelle ?!

    L’homosexualité ne peut pas être encouragée, puisqu’elle ne peut pas être un choix, mais une orientation encore mystérieuse, voulue par la nature. Ce qui serait un « choix » pour un(e) homosexuel(le), ce serait de se contraindre à vivre contre sa nature. Peu faisable honnêtement : Imaginez-vous le contraire pour un(e) hétérosexuel(le) : La faisabilité phycologique est identiquement très improbable, puisque l’on ne peut changer les racines de son identité. Lorsque l’on est homosexuel, le véritable choix est de s’accepter, au lieu de se forcer à vivre une sexualité qui est contre sa nature. Imaginez-vous que la presque totalité de la sexualité humaine soit homosexuelle et que ce soit donc la « norme » : Comment pensez-vous que vous réagiriez, si vous deviez vous forcer à vivre une vie d’homosexuel, pour ne pas être rejeté et martyrisé ? C’est exactement ce que vivent inversement les homosexuels, qui sont contraint à vivre ou à tricher une vie hétérosexuelle imposée, par de vielles normes dépassées depuis longtemps et qui ne sont pas les leurs. Vous me direz ; « Admettons, mais il faut un mâle et une femelle pour faire des bébés ! ». Ce à quoi je vous répondrais ; « Si vous croyez que les homosexuels ne savent pas cela, ou qu’ils refusent cette évidence, c’est que votre cerveau ne fonctionne pas correctement ! Croyez-vous qu’ils n’en souffrent pas, précisément à cause de gens tels que vous, qui véhiculent la haine en la masquant par des paroles d’amour ? Croyez-vous qu’ils ne souffrent pas terriblement de se voir accuser de fautes qui n’en sont pas et de se voir jugés responsables de déviances qu’ils ne choisissent pas ? « . Sans oublier les blagues désobligeantes, qu’ils subissent encore, alors qu’elles sont de moins en moins acceptées s’agissant des personnes dites de couleurs, ou sur les handicapés…? Il est vrai qu’il existe aussi des blagues misogynes sur les « blondes »…

    Si vous concevez la sexualité uniquement dans un sens de la « reproduction » ; en ce sens, lorsqu’un homme et une femme copulent sans désir d’engendrer, juste pour partager du plaisir sans le faire dans le but de procréer, ainsi ils seraient tout autant « contre-nature » dans ces moment là, qu’un couple d’homosexuels lorsqu’ils s’aiment charnellement.

    J’ai le sentiment d’avoir la charité de m’adresser à des gens dont les bases de la pensée sont stagnantes et imperméables depuis des millénaires. Pas étonnant que vous refusiez l’évolution. Hors, refuser l’évolution des espèces et celle de la pensée humaine ; c’est être « contre-nature ». Les véritables personnes « contre-nature » ne sont pas les homosexuels, puisque c’est la nature qui les a voulus comme cela, mais les religieux obscurantistes qui les accablent et qui utilisent les plantes et les autres animaux en les détruisant, sous prétexte qu’un dieu leur a offert pour qu’ils en disposent. Je suis convaincu que la religion est un phénomène naturel inscrite dans nos gènes, mais aussi qu’elle est une transition dans l’évolution. Dans plusieurs millions d’années, cela aurait peut-être été les descendants des dauphins, ou des loups, qui auraient inventés des religions. Parce que « la nature à horreur du vide », il en va de même pour l’esprit, qui invente des raisons à ce qu’il ne peut expliquer, jusqu’à ce qu’il puisse remplacer ses archaïques croyances palliatives par ce qu’il peut prouver par les sciences. Ainsi, ceux qui refusent l’évolution et donc les avancées de la science, freinent la venue de toujours plus de bonheur sur Terre, seul endroit possible pour un hypothétique « paradis », (comme dans la bible où le paradis n’est pas au « ciel » mais sur Terre). A moins que ce ne soit dans d’autres galaxies et pour de lointaines générations, sous d’autres formes que celle transitoire de l’être humain…

    Ne vous êtes-vous jamais demandés si votre dieu n’est pas inversement un diable ? Comment un dieu que l’on dit « parfait » peut-il fabriquer une machine (l’être humain) qui soit capable de faire des fautes, (fruit défendu…) ? Puisqu’il est parfait ; il ne peut se tromper en fabriquant un être qui ne soit pas « parfait » comme lui, à son image. Eve était bien « parfaite » et c’est le diable qui l’a tentée, (idée misogyne arriérée), et Adam qui a suivit ? Mais qui a « fabriqué » une Eve capable de fauter et qui à créé le diable ? …: Dieu, bien évidemment ! Donc, si dieu est capable de fabriquer des êtres défaillants, c’est qu’il n’est pas parfait, donc qu’il n’existe pas ! Du point de vue métaphysique, la perfection ne peut exister, sinon elle serait le néant. Désolé de vous rappeler que la sainte vierge faisait « caca » elle aussi et que comme Adam et Eve, nous sommes des êtres imparfaits, puisque nous respirons par la même ouverture qui nous permet de manger… A moins que ces logiques implacables ne puissent atteindre votre rationalité. En ce cas ; posez-vous la question de savoir pourquoi le plus beau des anges aurait-il voulu prendre la place de dieu : Peut-être est-ce en réalité parce qu’il voulait sauver l’humanité face à un dieu sadique, qui a plongé l’humanité dans une multitude de souffrances, juste pour la petite faute d’une femme à l’esprit innocent, qui fut tentée par un fruit. Le « fruit de la connaissance »; nous y voilà ! Le péché originel aurait été de trop vouloir « savoir ». En d’autres termes ; cela symbolise le début de la science, qui causera la perte des religions en éveillant les consciences. Expliquez cela à un enfant qui meure de fin, ou a celui qui se torde de douleurs à cause d’une maladie : « Ta souffrance, c’est de la faute d’Eve ; prie dieu pour qu’il te soulage, alors qu’en réalité il n’en fera rien, puisqu’il n’interviendra pas avant la fin des temps ! »

    L’orientation sexuelle qu’est l’homosexualité est naturelle et partout présente parmi les autres espèces animales de notre planète Terre : Des dauphins homosexuels vivent en couples toute leurs vies, font l’amour physiquement et se laissent mourir de tristesse lorsque leurs compagnons disparaissent. Des vaches, des chiens, des chats, des insectes, des pingouins, des oiseaux, des cerfs, d’autres races de singes que la notre, ect… Ce que vous prenez comme « encouragements » en faveur de l’homosexualité, ce n’est pas du prosélytisme manipulateur comme le pratique les religions, mais une action qui tend à ouvrir les esprits sur la réalité de se que vivent les homosexuels. Pour permettre aux homosexuels de vivre leurs vies privées sans devoir se cacher et sans être contraints de tricher. Ce n’est pas du mensonge qu’ils dispensent, mais au contraire de la réalité. Et jamais les homosexuels ne poussent qui que ce soit à le devenir. Ce serait stupide, car cela ne se peut pas. Tout au plus, certains poussent à ce que ceux qui le sont dans l’ombre entrent dans la lumière en s’assumant. Plus nous seront visibles, plus la réalité de nos vies sera banalisée et acceptée et il y aura moins de place pour ceux qui nous définissent avec des mensonges. C’est cela que vous nommés « encouragements », il n’y a pas d’autres raisons, vous le savez, ou vous devriez le savoir. Afin que toujours plus de personnes égarées puissent avoir un regard juste, donc autre que ceux de vieux écrits poussiéreux commis sur des peaux de cadavres de misérables animaux sacrifiés. Ecrits haineux et dépassés depuis des siècles, telles que le sont ceux de vos sectes despotiques. Sectes ? …Il n’y a pas de religions ; toutes sont des sectes, ou toutes sont des religions ; c’est juste une question de nombres de croyants. Et ce n’est pas parce qu’un livre est très ancien, qu’il est d’autant plus juste, (bien au contraire, puisqu’il n’évolue pas…).

    Sans l’accepter, puisque c’est inadmissible, je comprends votre acharnement homophobe : Lorsque les homosexuels ouvrent les yeux de la société sur la réalité de leurs vies, cela prouve en même temps que les religions mentent et qu’elles sont une abomination qui apporte de grandes souffrances, injustifiables rationnellement, contre des innocents déjà en tourments. Pire encore ; elles accusent les homosexuels, en les rendant responsables de leurs propres afflictions, comme un violeur qui accuse sa victime d’avoir tout fait pour l’exciter. Vous rendez-vous compte à quel point nous aurions des raisons très concrètes de vous détester, en cherchant à anéantir vos doctrines néfastes et d’autant plus criminelles en notre époque évoluée ? Savez-vous combien de milliers d’adolescents homosexuels se suicident chaque année ? Et combien de milliers d’autres sont jetés à la rue, par des parents que vous avez convaincus ? Parce que des gens tels que vous empêchent leur acceptation par la société et les poussent à changer ce qu’ils ne peuvent honnêtement et biologiquement modifier. Sachant cela, qui sont ceux qui devraient être rejetés ; eux, ou vous ?

    Sans oublier le mini dessin animé gentiment naïf « Le baiser de la lune », sur deux petits poissons homosexuels, prévu pour que les enfants homosexuels se sentent mieux compris et pour qu’ils puissent en parler, ainsi que pour que les autres enfants apprennent à devenir plus tolérants : Les religieux réactionnaires se sont battus avec haine pour empêcher sa diffusion. Ce qui signifie clairement qu’ils exigent que les enfants homosexuels continuent à souffrir en silence et que les autres persistent à les martyriser. Il ne peut en être autrement dans le résultat de cette déplorable volonté nuisible de censure, qui pourrait presque être risible, puisque les enfants de notre époque actuelle en savent beaucoup plus au sujet des sexualités, que leurs parents lorsqu’ils étaient en bas âges. Hors, c’est le silence et l’isolement qui engendre les déviances, (je n’englobe pas l’homosexualité comme étant une déviance). Craignaient-ils de ne plus pouvoir mentir à leurs progénitures ? Croyaient-ils qu’il suffit que les enfants ne sachent pas ce qu’est l’homosexualité, pour qu’ils ne deviennent pas homosexuels ? Bien évidement c’est simpliste et stupide, puisque l’homosexualité n’est pas une option volontaire de sexualité. Pour ma part ; le plus lointain de mes souvenirs de ma prise de conscience de mon homosexualité, remonte à la petite maternelle. Personne ne m’avait jamais parlé d’homosexualité et je n’en avais pas reçu ma moindre influence. Ni le moindre exemple, sauf ceux négatifs et moqueurs. La nature a choisit pour moi et j’ai été obligé de faire avec. Cela aurait été plus simple et moins traumatisant si les religions homophobes n’avaient pas empoisonné la société et si ce « petit dessin animé » avait pu passer, comme cela finira par se faire assurément lorsque les fanatiques religieux seront enfin mieux muselés.

    Stigmatiser l’homosexualité, malgré qu’elle ne soit pas un choix, c’est très exactement comme de stigmatiser des personnes pour leur couleurs de peaux, ou leurs handicapes de naissance… C’est d’autant plus coupable à notre époque actuelle, puisque les sciences ont révélées définitivement que l’homosexualité n’est pas le fait d’une volonté de l’esprit, ni une maladie, ni une perversion. S’acharner à condamner les homosexuels, c’est très précisément permettre de près et de loin, qu’ils soient moqués, rejetés, battus, violés, torturés, poussés au suicide et assassinés… Les criminels homophobes qui s’attaquent aux homosexuels utilisent les écrits des religions telles que la votre, pour justifier leurs abominables actes. Vous les y encouragez, plus ou moins directement ; il n’y a pas à en douter. Sachant cela, vous participez à leurs méfaits, tels que participaient à la « solution finale » des nazis, ceux qui mettaient du charbon dans les fours des locomotives de la mort, même s’ils ne franchissaient pas les portes des camps.

    Qui a t-il de mal qu’une minorité d’êtres humains, (et autres animaux), s’aiment de tels façons que la nature les y pousse ? L’homosexualité apporte un ciment d’amour entre les pierres de l’humanité. Alors que les religions les divisent, engendrant haines et guerres. Les jeunes générations n’en sont plus dupes et elles vous jugeront de par l’histoire de l’humanité, comme sont maintenant condamnés les esclavagistes génocidaires. Et c’est déjà commencé…

    L’homophobie est une pensée haineuse et fascisante identique aux convictions Hitlériennes. Un des pires fléaux de la planète, que les sciences et la sagesse de l’évolution humaine finira par éradiquer, pour que toujours plus de paix et de bonheurs soit, entre les hommes et la nature dont ils sont interdépendants. Le mal se trouve en réalité du côté de ceux qui sont contre la nature dans ses diversités. Ce sont les mêmes types d’individus qui se questionnaient au moyen-âge, sur l’appartenance ou non à la race humaine, des personnes dites de « couleurs », ou qui brûlaient ceux qui démontraient que la terre n’est pas plate et ceux qui essayaient de faire évoluer les sciences… Sans les religions, cela ferait longtemps que toutes les maladies pourraient être guéries et qu’il n’y aurait plus de faim, ni de guerres dans le monde.

    Comme elles ont failli disparaître lorsqu’elles avaient continué à vouloir laisser croire que la terre est plate ; si je souhaite la fin des religions homophobes ; je ne devrais pas les encourager à évoluer. Puisqu’elles disparaîtront d’autant plus rapidement, en persistant dans leurs mensonges devenus évidents.

    Nous vous avons beaucoup trop tolérés et subi, depuis beaucoup trop longtemps. Cela tend à s’inverser et je n’ai pas encore pitié de vous, qui êtes si cruels.

    Amen et adieu, (si je puis dire).

    P.S.: L’homosexualité et la pédophilie sont deux sexualités différentes. Amalgamer l’homosexualité et la pédophilie est un mensonge abominable. Une tromperie supplémentaire pour accabler injustement les homosexuels. Sachant que la grande majorité des pédophiles sont des hétérosexuels !

    N’étant pas directement concerné, je ne me prononce pas au sujet des adoptions par les homosexuels. Par contre, (autre sujet), je suis pour qu’ils puissent accéder au « mariage universel », avec les mêmes droits et devoir que les hétérosexuels. « Universel », dans le sens où  » les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits », telle la définition des « droits de l’homme ». Parce qu’il n’y a pas d’êtres humains dont la vie est une valeur inférieure à d’autres, de part ses droits.

  • le deist

    Aprés la diffusion de ce film ferez vous des démonstrations pratiques pour vous assurer que les élèves de CM1 etCM2 ont bien compris la leçon?.

  • Launay Eric

    J’en profite pour signaler aux Bretons et aux Européens homosexuels qu’ils feraient bien de se bouger contre la socialisation de l’islam chez nous car la violence contre eux vient souvent de ce côté là et sera de pire en pire. Ouvrez les yeux sur les vrais dangers.

  • le seul avantage ici, c’est que les post ne sont pas censurés comme sur e-deo, où sur 4-vérités où seuls les cathos fachos peuvent s’exprimer.

    Mais je tiens à préciser quand même, pour la vivre directement et la dévisager dans ma propre famille, que l’homophobie -et l’homophobie chrétienne aussi- est bien réelle. Et qu’elle est redoutable. Et elle existe aussi dans les cours de récré.

    Quand on fait, et j’en ai fait personnellement, des interventions en milieu scolaire, c’est pour prévenir, pour informer, pour envisager une différence. Et je puis vous dire qu’il n’est là de prosélytisme gay. Mais de lutter contre toutes les discriminations, des phobies en général : le sexisme, le racisme, les différences physiques, la xénophobie …et l’homophobie.

    J’ai des amis et j’ai croisés des familles d’enfants qui se sont suicidés pour cause d’homophobie familiale. L’homophobie tue, et c’est pas notre homosexualité qui en est la cause : c’est la haine de ceux qui nous accompagnent et qui nous « aiment »… ceux qui prétendent le faire lorsqu’ils refusent cette si simple différence.

    Ayez un enfant homosexuel, et vous changerez petit à petit votre vision cruelle … c’est la chance de pouvoir revisiter des position figées

  • Homopathie

    il ne s’agit pas d’un film de propagande, ni d’un lobby homosexuel mais plutôt de combattre sinon d’informer simplement et d’éveiller paisiblement au sein même de l’école de cette différence qui existe dans nos familles, dans le monde…
    Eveiller les consciences des jeunes enfants que deux garçons ou deux filles peuvent s’aimer… et que la norme du plus nombreux n’est pas la seule composante de l’amour.
    On sait, on voit que l’homophobie existe dès les petites classes, dans les cours d’écoles où se reproduit avec des mots souvent très cruels ce qui se dit dans les familles, parfois le soir…
    Alors ce film aura seulement des vertus pédagogiques afin de justement éveiller à la différence : cette différence qui peut exister dans l’ombre mais qui existe bel et bien autour de chacun…
    Ce film est là pour informer et éveiller nos enfants à cette simple différence non pour dire que c’est mieux, ou meilleur, mais que cela existe et que cela peut se vivre bien, dans une harmonie de sentiments…

  • LGS

    Je vous mets dans mon blog…

  • Kévin

    Enfin un article qui parle de ce DVD sans injures et sans être agressif. Merci. Vous avez vos positions, et vous avez tout à fait le droit de vous exprimer, mais enfin quelqu’un qui sait s’exprimer autrement que sur un ton agressif.

    Cependant, je tiens juste à rappeler qu’on ne choisit pas d’être homosexuel, sinon il n’y en aurait pas vu comme cela est perçu dans la société :).

  • LGS

    Je suis breton, homo, mais suis en accord total avec vous, voyez mon blog…

  • Sujet évoqué sur http://reseau.jord.free.fr

    Données OBR – Message flash n° 02/10 du 8 janvier 2010 à 15h05. (2 pages)

    Diffusion en cours vers les 1490 mairie de Bretagne – médias édités en Bretagne – députés et sénateurs élus en Bretagne.

  • Elie Golan

    Et la prochain étape… l’homosexualité laïque et obligatoire?

  • Ogmios

    [Webmaster] Commentaire effacé sur demande de son auteur.

  • Meriadeg

    C’est une honte… cela me donne envie de vomir !Mais ne pas oublier que dans quelques mois il y aura les élections « régionales ». Il faut sanctionner tout ce beau monde par une abstention nationaliste et patriotique bretonnes.
    Si la France est devenue un véritable égout, la Bretagne doit restée propre, fière et debout face à toutes ces dérives nocives et pernitieuses.

  • gwezenn

    La propagande auprès des 9-10 ans n’est pas nouvelle mais là effectivement on touche le fond…d’ailleurs il y a t-il véritablement un fond dans le toujours plus médiocre et toujours plus débile ? et comment contrer cette nouvelle ineptie sous peine d’être taxé d’homophobie ? c’est pathétique.

  • HeolT

    On touche vraiment le fond… la propagande auprès de gamins de 9-10 ans…