Départ de Frederig Ar Bouder

Frederig Ar Bouder, penn rener Adsav Strollad Pobl VreizhMignoned ker, chers amis, chers compatriotes !

Je souhaite faire part aux adhérents et sympathisants d’Adsav, ainsi qu’à toutes celles et ceux qui s’intéressent de prêt ou de loin à la vie politique bretonne de ma décision de quitter mes fonctions de président du parti du peuple breton et de cesser tout militantisme politique. Le Kuzul Meur a reçu ma démission le 22 janvier 2010 et cette annonce entérine mon départ avec effet immédiat. Ma décision est motivée par l’évolution politique en Bretagne. Bien que l’idée bretonne jouisse actuellement d’un regain de visibilité, l’esprit de coopération et de conciliation font plus que jamais défaut, toutes tendances politiques confondues. Je m’inscris en faux contre l’idée certes confortable mais erronée que la division de notre « sensibilité bretonne » en multiples courants antagonistes puisse générer quoi que ce soit de positif. La Bretagne n’est pas dans la situation d’une nation libre où les citoyens pourraient choisir sereinement entre des projets concurrents. Elle est une nation sans droits qui doit faire front pour survivre. Reconstruire une nation sans commencer par vouloir vivre ensemble est illusoire. Pour un peuple sujet, seule une force fédératrice permettrait d’avancer sur la voie de l’émancipation. Il importe donc de trouver les points de convergence, au lieu d’appuyer sans cesse sur les divergences. Alors que femmes et hommes politiques devraient montrer l’exemple d’une recherche créative du bien commun, ces « élites » préfèrent trop souvent ignorer le désir d’unité qui s’exprime au sein du peuple. Fort de ce constat, et conscient de n’avoir pu – malgré des objectifs clairs et des efforts soutenus – rassembler assez de bonnes volontés autour du Parti du Peuple Breton, j’ai pris la décision d’œuvrer pour l’unité dans des lieux et selon des modalités qui transcenderont les logiques partisanes. Je souhaite bon courage à mes anciens compagnons de route, à tous ceux qui m’ont encouragé et aussi à ceux qui, par préjugé ou ignorance, se sont installés dans la posture d’adversaires politiques au détriment de la cause bretonne.

Bevet Breizh !

Frederig ar Bouder

Partagez sur les réseaux soxiaux !
  • nous n’avons rien à cacher mais je ne vois pas l’utilité d’un tel lynchage.
    Frederig s’est mit en avant pendant que d’autres ne sortiront jamais de l’ombre. il a apporté beaucoup à Adsav et sa démission n’a rien à voir avec sa prise de position pour les prochaines régionales.

  • Thierry

    normalement ça aurait dû se discuter en privé mais puisque cela a été dit directement en public sur l’ABP…
    et puis on n’a rien à cacher
    la vérité aux bretons….

  • Meriadeg

    Oui SKD a tout à fait raison, certains commentaires doivent être exprimés sur le forum privé. Quant à l' »Emsav » ne vous formalisez pas SKD c’est quoi aujourd’hui cette nébuleuse qui courtise soit le PS et les « écoligistes bobos », soit le Modem et tout ce qui peut servir à leurrer, soit le NPA… alors … Ce qui importe pour moi c’est ce que pense le peuple breton les 4,3 millions de Bretonnes et de Bretons vivant sur le territoire national breton et les X millions de la diaspora. Les états d’âme de cet « Emsav » actuel m’indiffère totalement.

  • SKD

    Temps qui courent, pardon.

  • SKD

    Juste en passant, il me semblait qu’Adsav avait mis en place un forum privé réservé aux adhérents. Ce genre de discussion n’est peut être pas à étaler sur un forum public :
    le reste de l' »emsav » se charge déjà largement de critiquer Adsav et ses dirigeants sans avoir besoin d’être aidé dans sa tâche.

    Par ailleurs, et à mon humble avis, que l’on soit d’accord ou non avec la ligne suivie par l’ancienne présidence, reconnaissons à Frederig Ar Bouder le courage qui fut le sien de porter sur son nom propre Adsav, rôle qui occasionne plus d’inconvenients que d’avantages. Les candidats à un tel poste ne doivent pas etre légion par les temps qui courrent….

  • Surtout que je me suis parfois senti bien seul…

    Vraiment cette fonction « edit » est nécessaire. « Quant à la stratégie… » et visiblement je pense trop (3 fois en 5 lignes).

  • Pierre Guillemot

    J’avoue ne pas trop apprécier ni comprendre cette sorte de lynchage de F.A.B et surtout pourquoi lui reprocher aujourd’hui seulement sa stratégie alors qu’il n’est plus président ? Il eût en effet été bien plus courageux de l’affronter dans le blanc des yeux lorsqu’il était encore aux manettes non ?
    Ce commentaire ne concerne pas le dernier intervenant (Debrer) qui, lui, n’a jamais hésité à s’opposer à l’ancien président et dont le commentaire est juste et honnête.

  • Je pense que tout le monde a trouvé un peu cavalière la façon de partir de Frederig et par ailleurs les doutes quand à la stratégie suivie faisaient qu’il fallait bien que se passe quelque chose.
    Pour autant, je pense qu’il faut passer à autre chose et se concentrer sur l’avenir du partir et non sur le passé…

    Pour le reste, je pense que malgré son erreur manifeste de stratégie, Frederig a apporté énormément de points positifs au parti et nul ne nie sa totale intégrité. Pour ma part, je le recroiserais avec plaisir dans des circonstances autres que politiques.

    Kenavo ar c’hentañ !

  • Christophe

    Avec une ligne politique douteuse faut pas s’étonner de le voir ainsi jeter l’éponge. Que la nouvelle direction soit maintenant digne du parti.

  • Laurent

    Il est triste de voir ce départ, et surtout la manière avec pour justification les refus du magma de l’Emsav face à la main tendue par l’ex président. On dirait du Jospin qui après s’être ramassé en 2002 décide de laisser son parti dans sa mer…

    C’est vraiment triste de finir ainsi.

  • la prise de position officielle d’adsav! ppb pour les régionales sera publiée la semaine prochaine. celle ci a été arrêtée lors de la dernière réunion du kuzul meur.
    par ailleurs, certaines actions sont déjà en cours de préparation.

  • J.

    Ar Bouder se la joue Bruno Megret. Il fait propre sur lui mais au final il a exploser en vol.

    La nouvelle direction est au moins plus cohérente.

  • Laballe free

    Bonne chance à la nouvelle direction.

  • gwezenn

    Complètement d’accord avec Philippe.

  • Philippe

    j’habite loin du pays et il m’est difficile d’entrer dans les discussions internes entre des camarades qui se connaissent bien. Je dirai cependant deux choses : Primo, j’ai apprécié Frédéric Ar Bouder, pour son intelligence, sa culture et son profond et sincère attachement à notre chère Bretagne. Je lui souhaite bonne route!

    Deuxio: se rapprocher des bretons (et bretonnes) de gauche était certainement une erreur, le vrai combat est national ET identitaire, une Bretagne indépendante dans une Europe Bruxelloise et envahie de minarets n’aurait malheureusement aucun intérêt. Nous sommes dans le vrai, notre démarche est totalement cohérente : C’est toujours ce qu’il manquera à ceux d’en face. A eux de nous rejoindre!! Soyons sur tous les fronts : social, politique, environemental (sans tomber dans le politiquement correct) et nous oeuvrerons utilement pour nos compatriotes. Vive la Bretagne

  • Calcius

    Je penses que le consensus choisit par Fréderic Bouder était en l’état actuelle c’est à dire la quasi absence sur la scène politique Bretonne d’Adsav, habile. Ce parti traine une image délétère et radicale ( je ne dit pas que se soit la vérité) à cause d’amalgames tordus, d’erreurs passées et de médias nervi du jacobinisme et d’adversaires politiques, or ce polissage de fond me semblait nécessaire. L’ouverture et le rassemblement étaient plus que jamais vitaux et permettaient à mon avis seuls d’offrir à Adsav la possibilité de s’ancrer dans le paysage politique national Breton, de se révéler aux électeurs et de toucher le p)lus grand nombre. En effet la chasse aux sorcières dont sont victimes toutes les organisations séparatistes, la censure et la propagande de désinformation ne laissent guère de place à des structures comme Adsav pour avoir une résonnance importante sur la population. Il semble évident que malgré tous les discours apaisants ici et là des dissensions soient apparues et révélées au grand jour pour aboutir à cette démission ( dommageable). Je suis affligé par tout ça et suit plus que jamais sceptique.
    J’attendrais comme quelques autres de voir ce qu’il en sera dans les mois à venir.

  • Thierry

    quand on est président d’un parti, on n’est pas un homme libre (= un patron d’une entreprise) ; on a des obligations morales envers ses camarades ; sur la forme on apprend cela via l’ABP …
    un départ trop bien préparé et bien peu délicat ; sa succesion n’a pas été préparée (c’est le vice-président qui est obligé de prendre la place de patron) ; tout le monde remercie évidemment Fred pour son travail

  • Pierre Guillemot

    Frederig Ar Bouder a fait un choix personnel et cela n’est absolument pas discutable, pas plus ici que sur d’autres forums, c’est son affaire d’homme à l’esprit libre et personne n’a le droit de le juger de quelque manière que ce soit sur ce point précis.
    Loupé sa sortie ? non bien au contraire il a préparé son départ et sa succession et il quitte Adsav avec les honneurs. Un excellent président oui, évidemment, tout comme son prédécesseur Patrig Montauzier. Pour ma part je trouve que beaucoup seraient mieux inspirés de remercier Monsieur Ar Bouder pour son travail acharné au sein de ce parti, plutôt que de pinailler en permanence sur des détails insignifiants. Donc aucune théorie du complot concernant le départ de Frederig, redescendons sur terre mar plij.

  • Thierry

    Fred a fait un choix personnel, certes très discutable sur le fond et sur la forme (je retiendrai : un bon président mais qui a loupé sa sortie), mais maintenant passons à autre chose ; une autre stratégie va se mettre en place ;
    partir pour une simple divergence de point de vue politique (les personnes qui passent à Adsav-PPB pensent toujours pareil après) a surpris évidemment tout le monde ; pour ma part, je reste persuader qu’il y a forcément autre chose…

  • Une fonction « edit » serait bien utile… Un camarade fort peu charitable vient de me faire remarquer une faute digne d’un écolier de Seine-Saint-Denis : « personne ne S’EST jamais revendiqué… », bien sûr !

  • J’ai comme qui dirait un doute sur l’identité réelle de « Christina ». Si cette personne est réellement une femme et de gauche, moi je m’appelle Gertrude…

    Quoi qu’il en soit, « Christina », il faut arrêter le Champomy. Premièrement, personne ne sait jamais revendiqué de l’extrême-droite ici. Par ailleurs, pour ma part, je ne me sens pas vraiment mort…
    Quand bien même Adsav viendrait à disparaitre où à perdre de son utilité, j’arrêterais la politique pour me consacrer à autre chose. Aucune chance donc que j’aille militer dans le marigot puant de l’Emsav aux ordres…

    A galon !

  • Désoler de contredire nos détracteurs mais nous ne sommes pas mort! il y a toujours des dirigeants, Frederig nous a rejoint il y a 4 ans et le navire Adsav! existait déjà il me semble, non?
    une nouvelle direction est en place, avec des idées plein la tête. il ne reste qu’à les mettre en pratique!

  • Meriadeg

    Pour qu’un navire coule… il faut une avarie ! Certains se prennent à rêver… J’ai peur qu’ils fassent des cauchemards bientôt !

  • Kadvoz

    à Christina :
    « Les militants et adhérents d’Adsav doivent quitter le navire qui coule et rejoindre les autres formations autonomistes ou indépendantistes de l’Emsav. »
    Donc pas Adsav mais seulement ses militants. Or ce mouvement est par ses militants…
    Moi y’en a pas comprendre. C’est de la récup’ tout simplement.

  • Kerisit

    Breton je le suis et je le resterai!!! Pas question d’union avec des socialistes!! ouverture dans notre pays à l’immigration de tout poil on peut en débatre,l’industrie agro alimentaire ouvre ses portes aujourd’hui aux gens venus de l’est par l’intermédiaire de sociétés d’intérimaires(roumains…)que reste t-il pour vos enfants??? les nouvelles sociétés de grande distribution tout juste implantées en font de meme .Autre sujet,l’armée française,revend aujourd’hui, »son patrimoine » voir bretagne.com (lanvéoc le port sec)150000euros,idem mais déjà vendu Rosnoen.Lanvéoc aussi!!!sans la moindre opposition des communes!les écoles en langue bretonne ou en sommes nous?? pas de subventions!! non bien sur il faut tuer l’enfant dans l’oeuf!!La justice pour nos frères tués en mer!pas dix ans de silence!! et de magouilles politicos-judiciaires! nous ne vous oublirons jamais!Idem sur des navires non conformes,une politique intretable!plus question de voir souiller nos cotes par des salauds dont la seule politique est le profit au détriment des ostreiculteurs ou autres cultivateurs de la mer.Identité nationale à l’heure ou la france ‘interroge pas question de voir ici en bretagne s’etablir des colonies de voilées ou autres!! si je viens chez toi je ne mets pas les pieds sur la table!! Une france dirigée par bruxelle marre!! une bretagne gestionnaire et libre de ses atouts,un parti sans compromis LIBRE d’action et de parler! au nom du peuple breton et sans politique de compromis!! breton tu es chez toi!!pour ton avenir celui de tes enfants!unissons nous pour un parti adsav!! Refus total d’une politique dirigée par bruxelles

  • SKD

    En dehors d’Adsav, il n’y a pas de formations nationalistes en Bretagne Christina. Les efforts ne seront pas perdus, contrairement a ce que vous dites, puisque rien ni personne ne va disparaître et puisque les Breiz Atao sont toujours là.

    Par ailleurs, heureux d’avoir fait votre connaissance au dernier congrès Frederig, bonne continuation.

  • gwezenn

    ben voyon…il y en a qui prennent leurs désirs pour des réalités… va falloir remettre le mousseux et les amuses-gueules au frigo! Adsav est toujours là !!

    Breizh Atav !

  • Heolien

    Christina, il faudrait voir à ne pas enterrer Adsav aussi vite.

    Je vous rappelle qu’Adsav a existé et s’est développé pendant 8 ans avant que Frederig Ar Bouder n’en prenne la direction, et pendant ces 8 ans on a eu cesse de prédire la mort d’Adsav…

    Frederig Ar Bouder a su s’entourer des personnes de qualités qui lui semblaient les plus propices à développer le parti, son départ est une perte importante, mais ne signifie pas pour autant la mort d’Adsav.

    Il ne faisait pas tourner le parti tout seul, si son équipe reste en place il n’y aura aucun changement visible, si son équipe le suit dans son départ ça sera une autre paire de manche, mais là aussi Adsav s’est crée et développé sans lui pendant 8 ans, ce n’est pas comme si Frederig en était le fondateur.

  • Christina

    Je ne suis pas d’Adsav. Je suis une indépendantiste BZH de gauche. Je crois qu’Adsav a commis de nombreuses erreurs qui l’ont fait classer à l’extrème droite. Or en BZH, du fait d’un certain passé, c’est se condamner à mort. On rejoint ainsi la fosse commune de tous les mouvements bretons classés de gré ou de force à l’extrême droite. Adsav ne pourra que disparaître vite maintenant. Frederig Ar Bouder est un homme d’honneur et de conviction bretonne sincère. Il a bien fait de démisionner en voyant l’impossibilité de redresser la situation. Beaucoup d’énergie a été dépensée par de nombreux jeunes militants. Ar Bouder a raison sur le fait qu’il faudra fédérer le mouvement breton. Toutefois il n’y a pas de place pour l’extrême droite dans cette fédération. Les militants et adhérents d’Adsav doivent quitter le navire qui coule et rejoindre les autres formations autonomistes ou indépendantistes de l’Emsav. Et ceci afin que tous ces efforts en faveur de la Libération ne soient pas totalement perdus.

  • Ewidarvro ar gwenedour

    avec le discours de F. Bouder

  • Vous êtes d’accord avec quoi ?

  • Ewidarvro ar gwenedour

    tout à fait d’accord.

  • Cian

    Kenavo ar wec’h all

  • yann-vadezour

    Trugarez dit Fred!
    Breizh da gentan.

    Kevlar